Quel système d'assureur pour un débutant ?

si si

J’en ai tenu compte dans mon avis, même si je ne l’ai pas précisé.

Finalement il y a autant de bonnes solutions que de grimpeurs :rofl:

Je viens d’essayer avec mon Grigri (2) j’ai absolument pas réussi.

3 Likes

C’est vrai que des accidents de Grigri à la montée, j’ai pas souvent entendu parler :rofl:

1 Like

Ce genre de question est inutile, on sait dès le départ qu’il y aura autant de réponses que de systèmes…
Et puis ça dépend aussi de la personne qui va utiliser le système,
SI toi même tu n’es pas débutant, alors tu savoir ce que tu préfères et ce qui convient à ton assureur.

C’est plutôt flippant de lire qu’il y a des assureurs qui tiennent la came sans tenir la corde pendant la descente, ou qui laissent filer 10 m de corde pendant une chute en continuant à discuter avec la cordée d’à côté.

Si les nanas étaient vraiment jolies ça me parait fort possible.

1 Like

Salut @Sfizi !

Pour apporter mon grain à la conversation, je dirais que le mieux si elle est pas sûre, c’est de prendre un assureur type Reverso tout simple, et de bien prendre le temps de lui expliquer.

Plus c’est simple d’utilisation, plus ton explication le sera, moins elle sera hésitante ou en proie au doute.

A titre perso, mon binôme de cordée principale c’est ma copine, quand elle grimpe, je l’assure au Reverso car la différence de poids et le fait qu’elle ne travaille pas de voie (donc pas de temps prolongé assise dans le baudard) me rend l’assurage simple et efficace.

A l’inverse, elle m’assure avec un ATC Pilot de black D (personne ne l’a cité je crois), car c’est simple d’utilisation (similaire au Reverso) mais il y a une très bonne assistance au freinage qui lui permet de me soutenir sans trop d’effort quand je travaille une voie.

Attention ce n’est pas un assureur autobloquant, la corde peut glisser lentement à travers le système d’assurage si tu ne gardes pas au moins une main sur la corde. C’est bien comme ça, tu prends pas l’habitude de lâcher ta corde pour un oui ou pour un non.

Hop un de plus !

Smart/JulS sur le même principe, moins cher et pas fabriqués en chine :wink: .

Hello !

Comme beaucoup, j’aime bien l’idée de partir du plus simple et du « moins assisté » avec apprentissage et vigilance nécessaire…
Parce que l’assurage, c’est un job à part entière : alors ça s’apprend, ça s’expérimente, ça se construit dans la/les cordée(s) pour que le leader puisse ne pas avoir la charge mentale de savoir s’il a le droit ou non de tomber, et que l’assureur soit conscient qu’il tient la vie de l’autre entre ses doigts.
Quand j’dis ça à mes binômes, ça les fait parfois marrer : mais franchement ce n’est pas rien, de tenir la vie de l’autre entre ses mains, nan ?

Bref, j’aurais plaidé pour la plaquette ou système équivalent en effet.
Après essayages de plein de systèmes plus ou moins auto-bloquants ces derniers temps, la force des choses m’obligeant à tenir la vie de mes binômes entre mon unique main… J’ai moins accroché avec le Megajul qui bloque rapidement et est difficilement déblocable à une main, je n’ai pas re-testé le smart parce que Mammut m’a envoyée bouler quand j’ai gratté du matos (alors qu’Edelrid et CT ont été généreux), et j’ai bien accroché à l’Alpine Up pour la GV, pas si lourd. Avec un petit coup de cœur pour le cinch (qui ne semble plus en vente), très adapté à un assurage à une main sans jamais lâcher la corde, mais pas à recommander à un débutant à mon sens parce que, comme le grig, trop « spécifique » et « assisté ».

@Sfizi Tu nous diras ce que tu as choisi ?

2 Likes

Si on était sur un forum alpinisme et que la question était de former un débutant en alpinisme, je dirais qu’il serait bon de lui apprendre en premier lieu à assurer au demi cab.

Tout sauf le Grigri. Pour ma ma part je te conseille fortement l’ATC de Mamut
Auto freinant
Simple, sur.

Et l’assurance à l’épaule, personne en a parlé ?
J’ai pourtant fait le pic de Bure en 66 en s’assurant de la sorte et tout s’est bien passé :sweat_smile:

1 Like

Pareil ici début des années 1970, par exemple aux Trois Becs, et en haute-école en général (et même à Bleau :grinning:). On prend rapidement conscience de ses responsabilités.

Début 70, il n’y avait pas de machins. Donc assurance à l’épaule ou à la taille (plus pratique et plus efficace).

1 Like

ATC, c’est chez BD
Et c’est Mammut.

Très indiqué pour un débutant. Pas oublier la corde en chanvre nouée autour du bide et les chaussures à tricounis.

ça dépend de la situation, assurer en 1er ou en second, traversée, type de relai (!)


et réflexe bien pratique pour la progression corde tendue ou même sur glacier.

Je n’ai jamais entendu parler d’un accident du à un assurage à l’épaule ou à la taille par contre souvent avec le grigri …
Bon, c’était la minute vieux qu’on peur :rofl:

1 Like

logique, j’ai encore jamais vu personne assurer en couenne à l’épaule, donc y’a pas d’accidents…

2 Likes