Type de Peaux Ski randonnée

Bonjour,
Je dois acheter des peaux pour cet hiver et j’aurais voulu avoir votre avis et retour d’experience sur des peaux a colle type ColeTex et par adherence moleculaire type Gekko.

Merci pour votre retour
Salutations

je suis repassé au coltext après quelques années de gecko.
marre du silicone collé a la semelle

sinon le gecko c’est top.

Bonjour,
C’est ce que j’avais cru lire sur des forums, le gekko semble top car rapide a mettre en place mais comme tu dis il parrais que le ciliconne colle a la semelle au bout d’un certain temps.

J’avais jusque le la Coltex et j’en etait content je me posais juste la question sur cette Gekko que je voyais utiliser par pas mal de monde.

Coltex, c’est nickel. J’ai essayé deux autres marques (BD…) mais je suis vite revenu aux Coltex que j’utilise depuis le début des autocollantes (avec les qq interruptions que j’ai dites).
Gecko, je n’ai jamais utilisé donc je ne peux rien en dire.

Merci de ton retour,
Combien de saison fait une paire de peaux Coltex en general et comment s’avoir si elle sont usée ou sil elle peuvent encore faire l’affaire ’

Si tu ne fais que qq courses par saison, tu peux les garder facilement 10 ans. Si tu pratiques de façon intense, elles te feront 2 ou 3 ans Max.
Pour l’usure, tu regardes si elles sont pelées. L’usure progresse des bords vers le milieu, surtout au niveau du patin. De toute manière, dès que ça accroche moins bien, tu t’en aperçois vite.

Ca va dépendre des peaux, et notamment si c’est 100% mohair, un mixte mohair & synthétique, ou 100% synthétique (le plus résistant mais glissant le moins bien).
Ca va également dépendre de sa pratique, et notamment du volume de pratique annuel => on ne peut pas raisonner en saison.

D’une manière générale, il me semble préférable de privillégier les marques qui produisent et détiennent donc le savoir faire : Colltex, Pomoca …
BD, Movement et autres Black Crows ne font qu’acheter des peaux aux marques qui fabriquent et les revendre avec un emballage marketing qui va bien.

J’éviterai les peaux « sans colle », ou plutôt les peaux avec colle sur base silicone car c’est plus compliqué à utiliser et n’apporte pas grand chose. Une peau de base mixte (mohair & synthétique) réencollée soi même régulièrement, c’est du « low tech » très efficace dans la quasi totalité des situations. Si on achète au mètre et qu’on les taille soi même, ça réduit significativement le budget sans réduire la qualité.

Pour que les peaux durent, il faut également les entretenir et notamment les réencoller « régulièrement ».

1 Like

Il y a aussi la marque Montana, dont je n’ai rien à reprocher.
ça colle bien, même très bien. Et ça colle toujours aussi bien.

On me l’avait conseillée dans un magasin après qu’ils aient eu beaucoup de retour sur des Colltex récentes (nouvelles normes, nouvelles colles, les historiques y perdent parfois des plumes).

Les historiques, ou plutôt les marques qui ont des usines pour produire et des services R&D pour développer, et pas seulement un service marketing pour choisir le logo, produisent également pour les marques qui n’ont pas d’usines. Les marques sans usines ont donc également les même problèmes. :slight_smile: BD n’y connait bien évidement pas grand chose dans la conception et la fabrication des peaux de phoques. Ce n’est pas son métier.
Sans usine, sans le savoir faire, une marque marketing ne peut pas faire mieux que les marques détenant le savoir faire.

J’ai en tête, mais je peux me tromper, que les soucis sur les colles, ça fait déjà pas mal d’année, à minima plus d’une décennie, voir même plus 15 ans.

1 Like

La « nouvelle » (pas si nouvelle maintenant) colle Colltex est très bien (l’ancienne collait trop).

La colle des peaux Pomoca est super aussi.
Les deux sont fait en Suisse donc c’est très bien à la base :sweat_smile:

Les contour Hybrid sont aussi très bien comme peaux (mais c’est Autrichien, pas Suisse).

J’ai des peaux Khola mixte (peaux à découper, kit le moins cher à l’époque, 80€ il me semble).
Achetées en 2006, utilisées depuis 2007 jusqu’en 2022 (16 ans), pas toute la saison (40 à 75% de la saison, avec 40 à 70000m/an). Elles ont été utilisés sur 4 paires de ski. Je les ai réencollé 3 fois. Bien sûr les poils ont disparu sur 5mm au bord, et c’est galère en neige dure sans trace (je met les couteaux tout de suite).
J’ai aussi des colltex mixtes mais plus récentes (2010 ou 2011), avec moins de déniv par an. Un réencollage pour l’instant, et les poils sont en meilleur état (normal vu qu’elles ont moins de déniv).
J’ai aussi des peaux Contour achetées au mètre (pas sûr que ce soit ce modèle exactement, mais ce sont des mixtes).

Tout ça pour dire que si on prend un minimum de soin des peaux (ne pas glisser sur les cailloux, ne pas descendre sur la neige dure, les faire sécher le plus vite possible y compris durant la sortie (pour que ça colle mieux et qu’il y ait moins de saleté sur la colle), …), les poils durent plus longtemps que la colle, qui dure plus longtemps que les skis.

1 Like

selon les conditions, c’est pas si évident :sweat_smile:

1 Like

Ben si. Quand on est en montée, et qu’il y a une petite descente de 5m, rien ne t’empêche de déchausser. Ou s’il y a 100m, de dépeauter et repeauter. Ou si les peaux ne sont pas à ras des carres et la neige bien dure, de descendre en traversée-conversion en inclinant bien le ski pour que seule la carre touche la neige et pas la peau. Quand il y a des cailloux, marcher avec les skis (sans les faire glisser), en privilégiant de placer le caillou au centre de la largeur du ski (au cas où on glisse un peu lorsqu’on met son poids, ça abimera des poils au centre et pas près des carres).
Toutes ces techniques limitent l’usure des poils près des carres.
Comme le fait de mettre les couteaux dès qu’on commence à zipper en montée. On peut s’accommoder de zipper de temps en temps. Mais pour les poils, l’usure est bien plus rapide. De plus, même sans zipper, le fait que seuls les poils font l’accroche entraine une usure plus rapide (il y a un petit glissement quand peu de surface de peau est en contact avec la neige, ce qui accélère l’usure).
Tout dépend si un accepte de racheter des peaux chaque année ou tous les 10-15 ans…

Ca doit faire un moment que tu as abandonné les gecko non ?
Le problème du silicone qui partait en boulettes c’était il y a au moins 6-7 ans je crois (j’ai eu toutes les versions de gecko depuis pratiquement l’origine…)

Avantages :

  • super pratiques à mettre, enlever et ranger dans le sac, c’est le gros plus
  • globalement très fiables : elles peuvent se décoller de l’arrière dans certaines conditions (typiquement grand froid et « ski sanglier » en forêt) mais il suffit de frotter pour retirer la neige et ça recolle pour ne plus bouger ensuite.
    Comme les peaux classiques elles peuvent aussi se gorger d’eau au printemps mais là aussi, en essuyant ça repart.
    Au final il ne m’est jamais arrivé d’être en carafe avec mes peaux gecko alors que j’ai régulièrement des membres de mon groupe avec lesquels ça arrive (il faut sortir les patchs ou le scotch avec un résultat aléatoire)
  • bonne glisse

L’inconvénient majeur est qu’elles s’usent vite coté poil (sur les cotés surtout) et que le silicone ne colle plus aussi bien avec le temps (notamment sur l’arrière, en particulier quand on n’utilise pas les crochets)
Du coup elles sont un peu chères à l’usage.

arf ! Je préfère de loin me racheter des peaux au mètre qu’utiliser ça (j’ai des crampons alu tout l’année au fond du sac).

Sur pente à 35° en neige dure portant à pied et sans trace (ski ou pied), que ce soit avec couteaux ou avec peaux neuves, j’ai un meilleur rendement en crampons.
Moi aussi je préfère monter sans couteau. Mais quand il y a une pente de 100m nécessitant les couteaux (avec mes peaux usées), ben je met les couteaux, je monte moins vite qu’avec des peaux non usées et sans couteaux, mais jusqu’à présent la montagne ne s’est pas écroulée en me voyant avec des couteaux, pas de problème.
Surtout que j’ai d’autres peaux meilleures, je réserve les mauvaises peaux aux montées sans trop de neige dure.

ça dépend des situation, il y a souvent des zones avec un mélange neige dure / poudreuse (quand y’a du vent), ou des neiges semi dure où tu enfonces en crampon

1 Like

J’ai eu des Gecko, et moi aussi de gros pb de silicone qui restait sur la semelle, et limitait carrément la glisse en descente. Du coup je suis revenu au coll tex aussi.
Ca remontre à qqs années, ils ont peut-être fait des progrès. Mais au début, les gecko étaient très bien, ca s’est gâté au bout de 2-3 ans…

mes peaux Black Crows sont en fait des Contour Hybrid.

Je suis moyen content. (Pas une super accroche sur la neige, pas une super accroche sur le ski) et je suis pas le seul :


https://skitour.fr/forums/298977_2

perso, jamais eu de décollement avec les miennes, et elles glissent à la fois mieux et accrochent plus que mes précédentes peaux (des BD mais je sais plus lesquelles). Faut bien sécher la semelle de ski avant de les coller (y’a un tissu éponge pour ça sur le sacàpo)
J’aime bien le fait qu’elles se collent (et décollent surtout) facilement l’une sur l’autre. Avec les Pomoca c’est moins facile, mieux vaut mettre un filet entre les deux.

Quand elles sont sales on peut les nettoyer avec un spray (ou des lingettes, y’en a qui sont données avec les peaux).

Si on aime pas la colle hybride, elles existent avec la colle classique (Contour Guide).