Technique de relais ENSA

Pour moi l’intérêt du bouline c’est aussi que ça donne un degré de liberté plus important que le mousqueton, donc la triangulation est plus souvent effective lorsque tu charges dans le bouline :wink:
Le relais point fixe avec bouline, à mon avis et si on l’apprend avec la bonne personne, l’essayer c’est l’adopter !!!

1 Like

le noeud de chaise plutôt qu’un autre noeud genre un 8, c’est parce qu’il se coince moins en charge ?

Tu arrives à donner du mou facilement avec le demi cab qui ballote ?

Oui sans problème, bien entendu. Il est surprenant que beaucoup ne connaissent pas. Si tu veux je te fais une vidéo ?

On peut faire le bouline ou bien un noeud fusion.
Mais le bouline est plus simple et rapide à faire.

Mais le bouline n’est pas juste un noeud de chaise « double » contrairement à ce qui est dit, car il en existe plusieurs de noeuds de chaise doubles. Donc si on parle de bouline c’est qu’il y a une raison, et donc un montage spécifique.

D’ailleurs cette corde(lette?) est très bien pour te faire un anneau de relais, car justement dynamique. D’ailleurs pourquoi utiliser une cordelette ou sangle statique alors que du dynamique peut être utilisé.

Une digression a été séparée de cette discussion sur la technique de relais ENSA, même si certains l’ont oublié :

L’anneau est un peu long ici et il ballote comme tu dis. J’ai fait 5 sorties avec ce système. En corde à simple c’est vraiment fluide et sans gène. En corde à double il faut être plus attentif mais ça fonctionne très bien. J’en suis convaincu maintenant (à part à R0 ou sur une grosse vire).

J’ai un anneau en corde dynamique beal de 150cm pour faire les relais. J’ai tendance à utiliser la version tout à gauche de l’image ci-dessus. Je trouve cela plus pratique, car le cabestan sur un brin prend beaucoup moins de place. (Faire un cabestan sur les deux brins de l’anneau de corde, ce n’est pas du tout pratique…)
Quel est le problème ? Cette image a déjà été utilisée avant dans ce fil de discussion, en disant juste qu’il ne faut jamais faire la version tout à gauche. Savez-vous pourquoi ?

Je ne sais pas qui a dit que la version tout à gauche n’est pas bonne, mais il t’a induit en erreur : c’est tout à fait correct :+1: Et je trouve aussi le cabestan sur un brin bien plus simple, autant pour sa confection que pour des relais sur 3 points…

A la limite le reproche qu’on peut faire à la version de gauche est le fait que le brin pendant peut constituer une gêne. Mais sinon je ne vois pas en quoi cela pose problème.
Es-tu sûr d’avoir bien compris ? Et où cela a t il été dit exactement ?

1 Like

Le brin pendant est plus utile qu’une gêne je trouve, notamment pour stocker la corde ( facile à ranger et sécurité supplémentaire avec les noeuds de stockage en cas de défaillance de l’assureur lors d’une chute du leader) :slight_smile:

1 Like

C’est pas plutot quand on utilise une sangle que ça a été déconseillé ?

Aucune différence pour ce relais entre une sangle et un anneau de corde dynamique : les deux font partie des bonnes pratiques d’aujourd’hui :+1:

C’est pour ça que j’ai dit « à la limite… », car sinon je ne vois pas ce qu’on peut reprocher. Perso je n’aime pas quand ça pendouille en plein milieu et je préfère que ce soit fixé au relais. Habitude due à d’autres pratiques.

1 Like

Ha bon, l’anneau de sangle cousu tient 22kN mais quid sur 1 seul brin ?

Merci pour vos réponses. En ce qui me concerne j’utilise aussi la boucle qui pend pour stocker la corde en y faisant des noeuds.

Voici le post plus haut de @limbo qui disait qu’il ne fallait pas utiliser cette version (en 2017) Technique de relais ENSA

Du coup je me disais que ça posait peut-être un problème de résistance du noeud de bowline de tirer sur un seul brin au lieu des deux…

Mais me voilà rassuré :slight_smile:

A priori 700… et c’est peut être pour cela la remarque de Limbo.
Mais on est quand même en tension statique, à condition que ce soit bien réglé…

1 Like

Et la même chose réalisée avec la corde, ça pète à combien :laughing: ?

bien vu :wink:

Si tu prends un anneau en corde dynamique résistant à 22 000 kN, tu obtient la même réponse que ci dessus 700kg.
Pour moi aucune raison de faire un relais en corde dynamique. Dès lors qu’on chute sur un élément dynamique, sa corde ou sa longe, pas la peine d’un autre éléments dynamique dans la chaine d’assurage, ni le relais, ni les dégaines !
Après la question est : a combien doit résister un relais? On reprend le rapport de l’ENSA, p 16 on voit la force générée sur un relais par la chute d’un mannequin en facteur 2 sur le relais avec assurage sur le relais directement : 4 kN soit 400kg. Si on fait assurage au pontet avec effet poulie sur le relais en restant sur 400 kg, on obtient 680kg max (c’est sans compter le déplacement de l’assureur…).
On voit sur la même expérience, qu’un relais en corde dynamique n’améliore ni la répartition des forces sur les deux points ni la force max sur le relais

1 Like