Longe réglable : un ou deux brins réglables ?

Bonjour,

Je voudrais m’acheter une longe double réglable car je trouve que c’est très pratique.
Par contre j’ai vu qu’il existe des modèles avec un seul brin réglable et d’autres sur les deux.
… donc j’aurais eu tendance à me dire qu’en avoir deux c’est mieux : mais en magasin, étrangement c’est difficile d’en trouver avec deux brins réglables… donc je me demande pourquoi ?.. inconvénients/avantages des deux versions ?
Sachant que je me disais qu’en via-ferrata, ça pourra être très utile d’en avoir deux quand on est dans le dur… mais peut-être que j’ai raté un truc (après, c’est peut-être mieux pour la via mais moins bien pour l’escalade/alpi ?)

la seule longe double reglable sur les deux brins que tu trouveras en france, c’est la evolv adjust de chez petzl, mais celle ci est specifiquement designé pour l’artif et donc n’est pas l’homologue de la petzl adjust; en claire on ne devrait pas la considerer comme une longe, mais plutot comme un daisy
a titre perso je vis sans longe depuis des années, et ca va tres bien (en couenne une ou deux degaine, en GV un cab, en rappel une sangle ou ce qu’il traine)

3 Likes

Quand on est dans le dur 1 suffit. Il vaut mieux 1 dur que 2 mous.

Surtout que le dur ça peut être du 4 sup pour certains :rofl:

On en connais un pour qui la limite c’est 1c+.

Profile - unCplus - Forum - Camptocamp.org

1 Like

En couenne je m’en passe aussi, mais en GV c’est quand même bien pratique.
Et la longe réglable en canyon c’est topissime.

La longe double ne sert que pour l’artif’ comme tu le dis.

En longe double pour via-ferrata et canyon ( mais pas en speleo ) je vais utiliser ( 2 systèmes Adjust Petzl sur corde dynamique pas d’origine ) un montage proposé par l’infatigable O. Gola cette année !
Pour l’escalade une seule suffit.


Présenté ici : Fixation d'un Croll au baudrier - Les Forums de www.Descente-Canyon.com

ça sert à quoi les mousquetons supplémentaires en bout de longe ? Et les anneaux de cordelette sur la partie réglable de la longe ?

Après perso, je trouve que c’est quand même bien pratique quand tu veux te poser pour faire des photos.
Et effectivement, c 'est pas tout les jours qu’on a besoin de faire de l’artif… je crois que vais rester sur la version une brin réglable car longueur de la longe double réglable me semble énorme… et donc risque de plus m’enquiquiner qu’autre chose.

EDIT : après peut-être qu’avec le système de O. Gola ça permet d’éviter que la longe pendouille trop.

1 Like

Les mousquetons en bout de longe c’est pour éviter que le bout pendouille trop bas j’imagine. Les cordelettes c’est pour débrayer l’adjust j’imagine.

Va lire les explications d’O. Gola. ( lien vers le fil de discussion .)
PS l’anneau sert à rallonger ( ou débrayer efficacement ) la longe sans toucher la pièce métallique ( avec des gants et du froid ça aide )
Pour les explications sur ce système d’O. Gola je le cite :
« Ces longes sont polyvalentes et très pratiques. Elles offrent une multitude de possibilités qui n’existent pas sur les modèles classiques et qui me rendent service dans de nombreux cas de figures aussi variés que l’équipement , la photo, l’enseignement ou simplement en progression.
Je peux les utiliser soit pliées en deux ou en simple.
Pliées en deux , elle n’en sont pas moins commode à utiliser car les extrémités des brins libres demeurent fixés au harnais et tout est bien rangé.
Utilisées en simple il est possible de doubler la longueur de chaque longe qui devient dans ce cas très longue et bien pratique pour prendre du recul (exemple pour faire de la photo) ou encore pour se rapprocher ou s’éloigner de quelques chose (notamment en situation d’enseignement ou on peut être amené à discuter avec des coéquipiers sans forcément être longé a proximité immédiate des personnes) ou encore lorsqu’on équipe un site ou en encadrement de groupe car elles permettent une plus grande latitude de mouvements et je pense avoir convaincu tous ceux qui les ont vus en action en stage…
Dans ce cas les mousquetons situés aux extrêmement constituent des poignées dans lesquelles il est possible de passer la main pour se hisser et regagner l’amarrage avec une grande facilité (absolument rien à avoir avec le petit bout de corde plié et cousus qui se trouve sur le modèle classique). Dès lors, Il est facile de se hisser sur une parois lisse voire même en plafond avec une facilité déconcertante et dans l’absolus, ont peut même rejoindre l’amarrage sans forcer car il suffit d’accrocher la pédale dans le mousqueton de la longe……C’est bien simple !, avec ces longes la progression en plafond devient un jeux d’enfant d’autant plus que les plaquettes sont pourvus chacune d’un anneau qui permet de les manoeuvrer du bout des doigts (d’une main je me tire sur une longe pendant que de l’autre je débraye la seconde).

A noter également que si, l’extrémité de la corde des longes réglables « classique » ne sert qu’a raccourcir la longe, en revanche, l’extrémité de mes longes devient un véritable outil de travail grâce au mousqueton à vis qu’elle comportent et qui augmentent considérablement les possibilités d’utilisation. Ainsi, je peux me fixer directement par le biais de ce mousqueton sur un amarrage pour rallonger encore plus ma longe ou bien directement autour d’un arbuste en l’encerclant et « reclipant « la longe ou encore en encerclant un gros arbre avec l’extrémité de mes deux longes
Par ailleurs, ces grandes longe munies d’un mousqueton sont très utiles en progression pour assister un coéquipier dans une désescalade ou une remontée ou faire passer un sac per exemples…….
Pourquoi deux longes doubles réglables ? : pour encore plus de polyvalence et de possibilités car qu’elle que soit la longe que j’utilise j’en une autre tout aussi pratique à disposition…. »

1 Like

Le problème est que tes longes ne sont pas débrayables sous pleine charge, plein vide, sans appuis ou aide des pieds, car aucun appareils classiques (adjust, swing, sylve,…) ne le permet car même la swing nécessite d’avoir une aide des pieds, ou sauf le ART qui le fait…, mais…, qui est très cher !
Après, bien évidemment, on peut toujours estimer que cela n’est pas nécessaire, ok, car on arrive à se débrouiller autrement : pédale, paroi, en force, etc, etc…
Mais, faire pour faire, alors autant faire quelque chose qui fonctionne sous toutes les conditions ! Qui peut le plus peut le moins.

Les spéléo utilisent des longes classiques depuis des lustres ( et bien avant leur utilisation dans d’autres type d’activité ) et plein vide sans que cela ne leur pose de problèmes.

1 Like

Est-ce qu’un système semblable aux spéléos ne répondrait pas à la demande initiale… avec plus de simplicité ?
2m50 de corde dynamique permettent de faire nue double longe, un brin court et un brin long. On fixe les mousquetons aux extrémités par un double pêcheur qui le tient en place en bonne position, et on fait à 40% du milieu un huit à fixer au baudrier.
Seul hic en escalade, il faudrait faire un huit assez « long » pour permettre de fixer le tout par une tête d’alouette.
ou tout fait ici, n’y manque que les mousquetons :
LONGE D’ESCALADE SIMPLE 75 cm SIMOND | Decathlon

Heureusement que dans d’autres domaines on a évolué…depuis des lustres !!!
Les speleos ne savent pas remonter sur corde…sans croll, et ne savent pas descendre sur corde tendue autrement qu’en perroquet… Heureusement que depuis des lustres on a démontré qu’on pouvait faire autrement…:joy::joy::joy:
Et les speleos en canyon se sont des sapins de Noël avec toutes leurs guirlandes métalliques :grin::grin::grin:
Bien évidemment c’est de l’humour…

la vache c’est drôle !
en vrai pas beaucoup de grimpeurs ou autres utilisateurs de cordes sont capable de rivaliser avec les spéleos en manips/efficacité/sécurité/rapidité

8 Likes

Cordistes, élagueurs, canyoneurs.
Oui à l’époque les speleos étaient les seuls à maîtriser totalement les manips sur corde, c’est vrai, il n’y a pas photo ni aucune hésitation, mais cela a évolué et d’autres formations sont devenues tout aussi pointues…certainement grâce aux speleos, sans aucun doute.
Quant aux longes, justement, c’est en dehors de la spéléo qu’elles ont évolué !

En tout cas, pour avoir testé du matos pro de cordiste pour faire de la remontée sur corde où c’était plutôt facile pour remonter sans avoir forcément de l’expérience, je me dis que ça doit être pas mal galère de faire de la remontée à base de mochard et sangles comme j’ai pu le voir sur certaines vidéo (je n’ai pas encore testé… et c’est pas bien, je sais :stuck_out_tongue_closed_eyes:).

1 Like

Oui, il est évident que le croll va être un confort lors de la remontée sur corde de grande longueur. Ce qui est le cas dans leur domaine, d’où, leur habitude de faire tout le temps avec ça.

Tu peux tresser le noeud de huit