J'ai testé le Garmin inReach Mini

Comme vous le savez, je poste parfois des critiques sur différents produits que j’évalue.

Vu tous les messages au sujets des GPS de randonnées, me suis dit qu’il serait peut-être utile de vous parler un peu du Garmin inReach Mini.

En deux mots, c’est un tracker GPS qui communique via le réseau satellite Iridium. L’intérêt, c’est que cela permet de communiquer sa position ou des messages même s’il n’y a pas de couverture GSM, et pour un prix nettement inférieur à celui d’un téléphone satellite. Les messages sont décomptés dans les deux sens (=on paie aussi pour les recevoir).

Je pense que ce genre d’appareil est très utile pour les gens qui, comme moi, partent seul en rando, et qui ont un « suiveur ». Il y a aussi un bouton SOS qui déclenche les secours si nécessaire.

À ma connaissance, comme alternative, il n’existe que le SPOT et les PLB, même si ces derniers sont assez différents.

Donc, revenons au inReach Mini. Il vient de sortir (je l’ai reçu hier). C’est essentiellement une version réduite des modèles précédents, et en effet on ne peut pas dire que cela alourdi le sac:

Donc, voici mon expérience jusqu’à présent. Je compléterai s’il y a des questions ou que je découvre de nouvelles choses.

Mise en route
Lorsqu’on le reçoit, il est chargé à 50%, donc il faut compter 1h30 environ pour qu’il soit plein. Il faut aussi l’activer.

L’activation est relativement simple, et prend environ 10min (c’est surtout long à remplir tous les formulaires, mais en même temps c’est nécessaire afin que les secours aient les informations de contact).

Il faut aussi choisir un abonnement. Essentiellement le prix dépend des options incluses, et de la durée d’engagement. Pour tous les abonnements, on peut envoyer un nombre illimité de messages prédéfinis (qu’on peut personnaliser, mais il n’y a que 3 slots). Ces messages incluent la position, donc ça permet aussi de faire du « tracking manuel » si nécessaire. En ce qui me concerne, j’ai choisi l’abonnement qui comprend un nombre illimité de points de tracking (automatiques, tous les 10 minutes), et 40 messages personnalisés par mois (plus qu’assez je pense, sachant qu’ils sont surtout utile en cas de problème, ce qui normalement ne devrait pas arriver), le tout pour environ 30 CHF/mois. Il y a moins cher si on renonce au tracking automatique (moitié prix), mais ça perd un peu de son intérêt selon moi.

Finalement, il faut aussi le synchroniser (mettre à jour les messages etc). J’ai utilisé l’application Earthmate sur Android, n’ayant pas d’ordinateur sous Windows ou Mac OS. À part que cela n’est pas toujours très intuitif, cela fonctionne bien. Une fois le bluetooth activé, le téléphone et l’inReach se voient, et il suffit de cliquer sur « Sync ». Cela prend quelque secondes.

Dans les autres paramètres utiles, on peut régler la fréquence d’envoi de la position (10 minutes dans mon cas), et celle de la trace interne (j’ai choisi 1 minute, plus on met court, plus ça consomme de la batterie).

Utilisation
Donc, passons à l’utilisation. Donc le plan de ma rando c’était de partir à 17h de Habkern, monter au Hohgant, redescendre vers la cabane, bivouaquer dans ses environs (c’est une réserve naturelle, mais en étant à 50m de la cabane je pense pas avoir dérangé trop), puis repartir le lendemain. Ma copine me suivait via GSM + inReach (finalement plutôt inReach, car y’a quasiment pas de réseau mobile dans ce coin).

Comme le départ était un peu stress, j’ai vraiment fait une configuration minimale de l’appareil. Les messages prédéfinis étaient: « tout va bien, je pars ou continue », « tout va bien, je m’arrête ici », « en retard, mais rien de grave », et lui arrivaient par mail avec ma position.

À la base, j’aurais voulu qu’elle ait accès à la carte, mais un bug (résolu depuis) a empêché que cela fonctionne. Donc je lui envoyais de temps en temps un message, afin qu’elle ait ma position. Envoyer un message prédéfini est très simple, c’est trois boutons à appuyer. Une fois qu’on l’a fait, il est en attente d’envoi jusqu’à ce qu’il ait la communication satellite. L’appareil fait un petit bruit lorsque l’envoi est réussi (pratique: on peut le ranger dans le sac et on entend quand c’est bon). S’il n’a pas la position GPS, il met un avertissement et attend d’avoir la position pour envoyer le message. Par contre c’est un peu dommage que la navigation dans le menu ne soit pas toujours hyper explicite (en même temps y’a que 4 boutons, et l’écran est petit, donc c’est peut-être à cause de cela).

Le mail a le format suivant:

Tout va bien, je pars ou continue
View the location or send a reply to Laurent: https://eur.inreach.garmin.com/textmessage/txtmsg?extId=

Laurent sent this message from: Lat 46.782253 Lon 7.906423

Do not reply directly to this message.

This message was sent to you using the inReach two-way satellite communicator with GPS. To learn more, visit http://explore.garmin.com/inreach.

En cliquant sur le lien (masqué ici) on a accès à une carte, et la possibilté de répondre.

La réponse marche bien. On a eu l’occasion de tester car j’ai mis plus de temps que prévu pour arriver au bivouac, donc elle m’a demandé si tout allait bien (en fait, j’ai trainé à observer des bouquetins…). Lorqu’un message arrive, il fait une petite sonnerie (un peu comme les SMS sur les anciens téléphones mobiles). On peut aussi le configurer pour qu’il sonne jusqu’à ce que le message soit lu, ce qui peut être pratique si on ne pense pas l’entendre tout de suite.

Voici ce à quoi ressemble l’interface de suivi. On voit aussi les messages envoyés avec leur position respective:

Dans les détails, le verrouillage clavier a l’air bien fonctionner. Pour déverrouiller, il faut appuyer sur power, bas, et ok en moins de 10 secondes… c’est très improbable que cela arrive dans le sac surtout que les boutons demandent quand même une certaine force.

Il y a aussi un rétro-éclairage réglable, ce qui est pratique de nuit.

Après la course

Après la course, on peut récupérer la trace GPX de l’interface de garmin (via internet). Voici le GPX sur la carte de Swisstopo. Evidemment ce n’est pas terrible, vu qu’il n’y a qu’un point toutes les 10 minutes. Par contre si on synchronise en utilisant l’application Android, il rajoute les points manquants. Franchement la trace est vraiment de bonne qualité je trouve, et c’est très simple à l’avoir.

En conclusion

J’aime:

  • Fait son boulot, l’appareil est solide (j’ai pas testé l’étanchéité, mais il a pris la rosée sans soucis)
  • L’envoi de messages et de la position est fiable
  • Le lock screen qui fonctionne bien.
  • La trace est d’excellente qualité, une fois synchronisée. Les points GPS sont bons (apparemment il attend vraiment d’avoir une bonne position avant d’envoyer un point).

J’aime pas:

  • Pas toujours très intuitif, j’imagine qu’on s’y habitue?
  • Pas toujours simple de savoir quels paramètres sont où…
  • Bugs lors de la mise en place du partage de position… réglé mais n’aurait pas dû arriver…
  • C’est quand même assez cher

Voilà, si vous avez des questions, n’hésitez pas :slight_smile:

1 Like

ca coute combien ?
Et combien coûtent les envois

Alors l’appareil est à 400CHF environ actuellement (j’ai réussi à l’avoir à 335, grâce à des actions du type « 20% sur tout le matériel outdoor »).

Les prix des abonnements sont un peu compliqués (tous les détails ici: https://explore.garmin.com/fr-CH/inreach#personal). Pour du hors forfait c’est 0.65CHF/message, et 0.15CHF/point GPS.

Moi j’ai pris l’abonnement loisir, en annuel (je fais des sorties toute l’année, chaque semaine). Donc ça me coûte 29.95CHF/mois.

Celui avec le minimum inclus c’est 14.95CHF/mois si on prend à l’année.

Autrement il y a les formules « Freedom », avec engagement par mois, mais c’est plus nettement plus cher (49.95CHF/mois pour celle que j’ai), et il faut de toute façon payer 29.95CHF/an.

merci. Ca fait quand même cher pour un particulier. Faut être suisse quoi :smiley:

Bonjour,

Pour info Spot a sortie une nouvelle version de spot avec cette fois la communication dans les deux sens : Spot X

Les abonnements sont plutôt raisonnable : suivi illimité

https://www.findmespot.ca/spotx_fr/lander.php

Mais la couverture Spot est plus restreinte que celle du Garmin (qui annonce 100% de couverture), suivant où on va c’est intéressant
https://www.findmespot.ca/spotx_fr/lander.php

En effet cependant la couverture reste étendu et celle-ci s’agrandit au fur à mesure (hors antarctique).

Pour une utilisation Europe Amérique du Nord en mode texto et Himalaya uniquement en mode suivi/sos ça suffit.

J’ai le spot 3 qui marche très bien (a vendre au passage).

Bonjour L4urent.

Je possède un InReachMini, super, pas toujours très intuitif, faut s’en servir régulièrement.
J’avais juste une question auquel je n’ai pas trouvé de réponse.

Pour l’instant je communique avec une tierce personne pour le suivit de mes courses et éventuellement déclencher les secours.

Mais si je déclenche les secours avec le bouton SOS, quel sera le coût de l’intervention de l’alerte gérée par Garmin?

Merci.
Fran6

bonjour
C’est indiqué dans la FAQ :"Pendant la procédure de sauvetage, vous pouvez contacter l’IERCC (International Emergency Response Coordination Center) de GEOS. En appuyant sur le bouton SOS, vous envoyez un message au centre de coordination des sauvetages, qui informe l’équipe de secours appropriée de votre situation. Vous pouvez communiquer avec le centre de coordination des sauvetages pendant que vous attendez l’arrivée des secours. N’utilisez la fonction SOS qu’en cas d’urgence. "
et
« lorsque vous activez la fonction de SOS sur votre inReach, une personne entre en communication avec vous et agit en coordination avec les intervenants appropriés de votre zone. Ces personnes resteront en contact avec vous jusqu’à ce que votre problème soit résolu. (Remarque : cette couverture avantage est disponible pour quiconque utilise votre inReach.) »
Le prix de l’alerte est compris dans le forfait de base sinon tu peux prendre une extension dans la formule

Par contre le vrai sujet est le prix des interventions selon le pays dans lequel tu es…
Si tu as une licence FFME tu est couvert à condition de déclarer le pays dans lequel tu vas.

Quand tu déclenches les secours, je crois que le prix n’est pas le principal sujet …

Bonjour,

De mon côté j’ai acheté un Inreach Explorer + pour une expédition packraft + rando engagée au Kamchatka, hors de tout aménagement humain pendant 12 jours.

Ca a failli me coûter mon expé! Aujourd’hui je passe un énorme coup de gueule contre Garmin !!!

ATTENTION MANQUE DE FIABILITE : L’appareil se synchronise uniquement avec le site inreach (pas de logiciel offline). En juillet-aout 2018, le site Inreach a eu un bug : à la dernières synchro avant mon départ en expé, il a effacé toutes les traces GPS que j’avais chargées. Je m’en suis rendu compte uniquement sur place la veille du départ en trek. Vu que dans les zones où Garmin ne propose pas de cartes payantes on a seulement les traces GPS et les courbes de niveau OpenStreetMap, je n’avais plus suffisamment de moyen de navigation. J’ai failli devoir annuler l’expé au dernier moment, j’ai dû utiliser par des cartes papier locales. Ca nous a augmenté les risques (navigation imprécise pendant 12 jours dans une région sauvage, sans chemins, sur des terrains parfois raides).

SERVICE CLIENT INEXISTANT :
Vu la défaillance d’un appareil de sécurité fait pour les expéditions, j’ai demandé un retour produit et un remboursement intégral. Garmin a confirmé au téléphone leur bug estival, puis plus rien : j’ai passé 5 mois à les relancer (6 ou 7 fois), sans que rien n’avance. Finalement, le dernier échange a été incroyable : pour lire leur réponse, il me faut réactiver mon abonnement (que je suspends bien évidemment hors périodes d’expédition, sous peine de payer 30€/mois pour rien…) ! Ils ont fini par me renvoyer l’appareil qu’ils m’avaient demandé pour auscultation, sans aucun remboursement. En tant qu’alpiniste et Himalayiste, je suis habitué à des retours clients sur du matériel exigeant (chaussures, vestes pour conditions extrêmes, sacs à dos) et je n’ai JAMAIS eu une expérience pareille, et un refus aussi total d’assumer ses responsabilités de la part d’un fabricant ! Tout simplement incroyable !!!

Fuyez Garmin !!!

Le bouton qui déclenche les secours est-il recouvert par un clapet en plastique transparent qui doit être soulevé avant un possible enclenchement du bouton ? :slight_smile:

Salut,

A part la possibilité de communiquer avec des messages, quel est l’avantage de ce type de dispositif sur les balises style Captur ou bientôt le Resero ? Elles ne coûtent « que » 150/200€ et ne nécessitent pas vraiment d’abonnement (1€/an pour le Captur). Je me tâte à en prendre une pour rassurer mes proches quand je pars seul en montagne sur quelques jours.

Edit : je ne crois pas que le Resero disposera d’une fonction de suivi, seulement de déclenchement des secours.

Le réseau n’a rien à voir = Inreach communique via le réseau de satellites Inmarsat donc couverture mondiale
(comme pour les balises Spot, et les balises Cospas-Sarsat)

Captur communique via le réseau terrestre Sigfox = ça ne marche qu’en Europe de l’Ouest avec de nombreuses zones blanches en particulier en montagne.

Je n’ai pas la couverture comparée Sigfox vs 3G mais au vu de la carte Coverage | Sigfox j’ai plutôt l’impression que c’est nettement moins bon.
Il y a un réseau concurent Lora (Bouygues) mais je pense que c’est le même problème.

Ces deux réseau Lora et Sigfox sont dédiés à l’internet des objets = débit très faible mais les émetteurs ne consomment presque rien donc tu peux faire des objets autonomes pendant plusieurs mois avec une simple pile.

Mais il y a de nombreuses zones blanches et de ce que je sais, aucune volonté de les couvrir (pas de clients)

oui (mais pas transparent…)

ça ne m’étonne pas d’eux, le SAV n’a jamais été leur fort.
J’utilise leur GPS (montre fénix et vivoactive) et pour la résolution des bug, mieux vaut compter sur les forum que sur leur réactivité.

Evidemment pour un équipement de sécurité comme le inReach c’est très moyen. Il faudrait qu’une marque plus sérieuse sorte un produit concurrent.

Le InReach de Garmin n’est pas un équipement de sécurité !

Garmin propose depuis déjà bien longtemps des équipements professionnels de navigation qui équipent bien des avions et des bateaux…

Et comme vous le savez, en aéronautique on ne rigole pas trop !
Même avec des jets d’affaires qui valent des millions de dollars équipés Garmin…

Donc ce n’est pas parce qu’une montre, un gadget ou un produit grand public a un problème, ou que le SAV « grand public » ne vous a pas satisfait qu’il faut tout jeter à la poubelle, à mon avis !

une balise satellitaire pour envoyer un SOS n’est pas un équipement de sécurité ?

j’ai pas dû tout comprendre alors…

1 Like

J’utilise du Garmin de facon très intensive depuis 1997 c’est de l’excellent matériel.
En revanche oui leur SAV est indigne de la qualité de la marque…

Je plussois à propos de Garmin = globalement ils font du très bon matériel (surtout celui qui est déjà éprouvé depuis quelques années) mais leur SAV est à ch…
Peut-être considèrent-ils que leur matos est assez fiable pour ne pas avoir besoin d’un SAV décent ??? :slight_smile:

@thomas = tu fais bien comme tu veux mais je trouve surprenant que pour une expé de ce genre tu n’ais pris qu’un seul moyen de navigation (avec la carte papier en secours)

N’importe quel smartphone de base avec, par exemple, Oruxmaps aurait pu te dépanner pour peu que tu aies eu un moyen de le recharger (mini panneau solaire par exemple)

Même pour des randos tranquilles dans les Alpes, il est aujourd’hui bien rare qu’on n’ai pas dans un groupe un smartphone par personne et avec un minimum d’anticipation ( téléchargement des cartes pour usage offline, batterie) il faut vraiment ne pas avoir de chance pour tomber en rade.
Perso ça fait plusieurs années maintenant que je n’ai pas sorti la carte papier de mon sac pendant une rando !

Suite du sujet J'ai testé le Garmin inReach Mini :

Franchement je trouve le Garmin inReach mini assez fiable. Pas eu de gros bugs d’utilisation concernant le suivi et les messages durant plusieurs expé aux Nord (Islande, Norvège, Laponie) ainsi que dans les Alpes. La technologie InReach marche bien. ça il faut leur laisser, c’est les seuls (malheureusement) qui offre ce type de service avec une couverture mondiale. Mais le reste !!! Olala, mon dieu, Garmin, un leader des produits GPS et cartographiques depuis tant d’année… vous n’avez pas honte ???

Leurs applications Earthmat et leur site Garmin Explore, c’est une catastrophe. Les fonds de carte sont pourris ! Ces 2 produits compatibles ne sont pas du tout ergonomiques, des bugs incessants et des problèmes de connexion, des tracés qui disparaissent, des messages supprimés qui reviennent,… une vrai m… leur produits !
Et à quand une fonction « suivi des chemins » pour planifier nos itinéraires ???

Je suis le seul à avoir ces problèmes ? Quelqu’un à trouvé des solutions ?
Merci pour vos réponses et j’espère que Garmin va se réveiller !