Gourde de rando

Comme beaucoup ça fait des années que j'utilise essentiellement des bouteilles en plastique. L'hiver à raquettes c'est plutôt la thermos, pas à ski, quand je peux je préfère éviter les trucs durs dans le sac. J'ai renoncé à la poche à eau. J'ai également essayé la pipette pour bouteille, ça marche mais je n'ai pas adopté.

Bon je renonce à la rando pour cette année. J'ai besoin d'au moins un mois pour choisir ma gourde et les 11 autres ne seront pas de trop pour les chaussures, le sac à dos et la montre GPS

2 Likes

C'est un des nombreux sites créés sur une nature de produits, au contenu très faible, et fait dans le seul but de se rémunérer en renvoyant sur Amazon.
Il en existe plein pour les natures de produits les plus divers.
C'est du spam :wink:

2 Likes

Au fait, pourquoi le pseudo du premier post apparaît en grisé plus clair que les autres ?

C'est du genre utilisateur bloqué ? Il n'y a rien d'indiqué sur la page du profil.

C'est peut-être en grisé pour un nouvel utilisateur ?

A oui, c'est peut-être ça, j'en ai trouvé un autre ici.

Le message a été signalé deux fois en raison du lien plus que douteux. Ca doit être la raison de cet aspect grisé.
ou pas

Ca semble avoir plutôt un lien avec le caractère inscription récente :

Niveau de confiance = nouvel utilisateur

Avec l'autre exemple que tu donnes, oui.

Est-ce que l'idée de prendre une gourde en verre en rando est à bannir complètement ? :sweat_smile:
J'aime le coté sain et lavable en lave vaisselle mais il faut avouer quelles sont beaucoup plus lourdes et fragile qu'une gourde en inox ou alu ...

Les gourdes en alu/inox peuvent aussi se laver en machine. C'est tout aussi sain que le verre, et écologiquement parlant ça doit se valoir (recyclables, gouffre écologique lors de l'extraction+fabrication+distribution). L'avantage c'est qu'elles ne cassent pas.

Bonjour,

Attention que ce soit vraiment de l'alu ou de l'inox. J'ai passé certaines pièces en métal de ma cafetière dont je pensais que c'était de l'alu dans mon lave-vaisselle, et elles sont ressorties toutes oxydées.

Bernard

Normalement c'est écrit sur les étiquettes qu'il y a a foison sur le produit que tu achètes, soit indiqué clairement, soit via des codes de norme.

oui, l'alu s'oxyde au lave-vaisselle. Les tablettes de lave vaisselle (du moins certaines) contiennent des produits qui réagissent fort avec l'alu, il ressort terni, voire creusé (surface poreuse).

A savoir que autant l'innocuité de l'inox peut-être considérée comme réelle, autant l'aluminium... qu'il soit brut ou vernis (comme les gourdes de rando), c'est quand même assez différent de l'inox....

1 Like

J'avais lu que les gourdes en métal et plus particulièrement l'aluminium se dégradent avec l'acidité. J'imagine que le lave vaisselle sur le long terme ne doit pas être terrible.

Mais effectivement je pense me diriger vers une gourde en inox. Je vais pas l'utiliser tous les jours donc je ferai l'effort de la nettoyer à la main. :stuck_out_tongue_winking_eye:

Vous conseillez quelle contenance ? Simple paroi ou isotherme ?

L'aluminium n'a pas bonne réputation en contenant alimentaire.

A poids égal mais beaucoup plus cher, mieux vaut le titane.
Il y a pas mal de fabricants qui travaillent pour la randonnée, le bivouac etc.

Personne ne parle de la pipette ? C’est pourtant une bonne solution.

Quelques remarques en vrac :

  • Le verre est évidement la solution idéale, mais le poids et la fragilité (même si on peut trouver une housse rembourrée) est à mes yeux rédhibitoire.
  • L'alu est aujourd'hui très largement décrié pour les risques cancérogènes qui seraient établis. On trouve plein de choses à ce sujet sur Internet.
  • Le lavage au lave-vaisselle est évidement très agressif et me parait bien illusoire eu égard à la forme du récipient et à l'étroitesse de la plupart des goulots. A part avec un écouvillon, du vinaigre et de l'huile de coude, je ne vois pas bien comment nettoyer efficacement une gourde. Sauf peut-être avec les pastilles dédiées proposées par la marque SIGG. C'est vraiment efficace.
  • Comme beaucoup de voyageurs et expéditionneux ayant fréquentés des pays où l'eau pose de gros problèmes d'hygiène, je n'utilise plus que des gourdes transparentes Nalgene. Même désinfectée et/ou bouillie, il s'avère indispensable de pouvoir voir ce qu'il y a dans la gourde. Il n'est pas rare de retrouver dans sa gourde quelques bestioles, vers ou résidus divers peu agréables, y compris avec une eau prise au robinet. Même bouillie, ou désinfectée avec un comprimé d'Aquatabs par ex, j'aime bien voir ce que je bois...

Pour revenir sur les gourdes et récipients Nalgene, il sont depuis longtemps très largement utilisé partout dans le monde. Indestructibles, légers, multiples formes et volumes, bouchons fiables... je n'ai pas trouvé mieux.

J'en ai longtemps utilisé, mais j'ai abandonné :
- Chiant à nettoyer (surtout le tuyau), un vrai nid à moisissures et bactéries diverses (c'est d'actualité !).
- Souvent difficile à remplir dans certaines conditions.
- Tuyau qui gèle ou qui se salit en trainant partout lorsqu'on quitte le sac.
- Souvent des problèmes d'étanchéité à la longue, soit au niveau de la fermeture, soit au niveau du départ du tuyau. Sans parler de la fragilité si compressée contre les crampons !!!
- L'utilisation des boissons chaudes n'est pas recommandées (par les fabricants).
- En haute altitude, aspirer est un réel calvaire en terme de consommation d'énergie, donc on ne boit plus. Il vaut mieux s'arrêter pour une pause et sortir la gourde.
- Pas de possibilité d'y adapter un filtre.

1 Like