Cherche témoignages suite fracture de cheville tri-malleolaire

Bonjour,
Comme le titre l’indique, je me suis faite une vilaine fracture de la cheville (tri-malleolaire) le dimanche 5 mai en falaises, qui a été opérée en urgence. Depuis je broie pas mal du noir…j’ai très peur pour mon avenir sportif, et recherche donc soit des témoignages de personnes ayant vécu ça, leur évolution, et leurs séquelles actuelles, soit des personnes qui vivent ça en ce moment même pour créer un groupe de soutien!
J’en ai cherché sur Facebook et/ou WhatsApp mais malheureusement je n’en ai pas trouvé…
Je suis quelqu’un de très sportive et outre le traumatisme de la chute qui a été très impressionnante, je suis moralement au plus bas. Le beau temps revient, les propositions de sortie se multiplient, et je me sens anéantie quand j’imagine ne rien faire pendant 6 mois.
Je m’étais dit que cette convalescence serait l’occasion de refaire des choses en dehors du sport, me remettre à la guitare et à la peinture, mais honnêtement je n’ai pas la force ni l’envie, je reste obsédée et inquiète par ce qu’il m’arrive…

Bref vous l’auriez compris, je suis très déprimée, et malheureusement pas beaucoup de ressources dispo sur internet pour m’aider à relativiser ou à accepter la situation.
Merci d’avance pour vos réponses, et d’avoir pris le temps de me lire.

Marion

[Edit modération : titre raccourci]

Grosse fracture tibia péroné et malléole explosée suite dévissage il y a 15 ans. Opération avec pose de plaque et de vis que j’ai gardé. Reprise activité d’endurance assez vite (2 mois). Pour ce qui est de l’escalade ça été nettement plus long avec gêne et douleurs. Mais c’est revenu. J’avais repris toutes mes activités montagnes au bout de 6 mois, et j’ai complétement oublié depuis, je sens juste la « quincaillerie » sous la peau quand je passe la main. Le corps humain est une merveilleuse machine, mais le temps du corps n’est pas celui de la tête, prend ton temps, accepte la douleur au début, soigne ta rééducation et fait de la musculation.
Bon courage

2 Likes

Pas mal de blessure, la dernière 6 mois d arrêt complet. Patience, patience, la vie n’est pas que le sport. Et reprendre doucement, bien écouter son corps.

1 Like

Le problème c’est que j’arrive difficilement à m’occuper en dehors du sport, l’été je suis toujours dehors pour la rando l’escalade et le vélo, l’hiver un peu moins (même si je suis souvent en ski). Je ne peux plus travailler non plus, et je ne suis pas chez moi car impossible de rester dans mon logement (coloc). Pendant 2 mois je suis complètement dépendante des autres, et tous les aspects de ma vie sont perturbés. C’est ma première grosse blessure (j’avais juste eu le LCA du genou gauche à 16 ans) et je le vis extrêmement mal. Et surtout, je n’arrive pas à me défaire de ce sentiment de culpabilité, j’avais passé le pas le plus dur de la voie, j’en étais fiere et je me suis trouvée déséquilibrée peu de temps après, sans encore comprendre pourquoi, comme si j’avais accepté de chuter sans suffisamment lutter… Ça c’est un des pires sentiments, l’impression d’avoir flingué une partie de ma vie alors que j’aurais pu l’éviter.

Alors un petit message d espoir de ma part, j ai rien a voir avec ton problème enfin presque…
Je me suis pris un cailloux de 50 kg dans les deux jambes, déchirure derière les 2 genoux a cause du choc et une jambe avec des fibres écrasées en plein milieu.
Pour moi c était l inverse de toi je croyais que ça passerai très vite et au bout de 2 mois j ai eu beau m entraîner , escalade , marche à pied, vélo progressif, plus que de raison, entre 2 phases de repos et ben le problème persiste encore…j espère pour toi que c est ta jambe d appui préférentiel elle recupère plus vite…
Un conseil force tranquille pour te chauffer, et n hésite pas à pousser de temps en temps au delà de la douleur mais après pendant 3 a 5 jour ne plus bouger, ça permet de drainer les zones qui accumulent des toxines du à l effort non ralenti habituellement.
Regardes ton évolution , même sans connaître ton mal tu progresses et tu coches des étapes de mieux et ne t inquiètes pas pour les phases oú tu coches des phases de pire car dans ce genre de problème d accident il y a des phases de progression mais qui se repartisse sur des parties saines qui doivent s adapter a leur nouvelle position et du coup vont te le rendre sur la partie affaiblie…mais tout finira par s équilibrer.
Bon courage à toi, pour moi encore 2 semaines pour ma jambe droite et 1 mois et demi pour la gauche…enfin j espère comme il y a 1 mois et demi en arrière oú je croyais que tout serai finit !

2 Likes

je me suis fais une entorse cet hiver, j’ai cru que le monde allait s’écrouler, je n’arrêtais pas de de demander à la kiné quand j’allais pouvoir remarcher, bien j’ai pu commencer à remarcher au bout de 2 mois puis ça a été de mieux en mieux avec le temps.
en général, les kinés suivent assez bien la rééducation en définissant un seuil de travail qui déclenche les adaptions et le renforcement, le but est d’être dans un seuil qui améliore la situation, et de rester en-dessous du seuil qui peut agraver la situation.
en principe tu va avoir une immobilisation, et après il faut prendre le temps de bien réadapter la cheville à l’effort, car tous les ligaments doivent cicatriser et se renforcer, sinon tu vas multiplier les blessures qui gueriront moins bien et moins vite, il est donc important de bien prendre le temps se soigner pour éviter une multiplication des arrêts et dis toi que les sportifs de haut niveau passent souvent par là et décrochent quand même l’or.
et je pensais que j’allais perdre mon endurance et tout, et rien du tout en fait.
si ton sport c’est l’escalade, et que tu as quelqu’un qui assure bien, tu dois pouvoir t’entrainer en n’utilisant plus ce pied, il faut juste éviter de le soliciter ou trouver un sport équivalent qui ne solicite qu’un pied.

Même chose il y a quinze an ans. Opération, vis et plaque. Deux mois avec articulation bloquée et appui interdit. Puis kine et reprise progressive des activités sportives. Traversée du Pelvoux un an après.
Seule séquelle, le diamètre de la cheville qui n’est pas revenu à la valeur pre-accident.

1 Like

et tu aimes le vélo, c’est le premier sport que tu pourras faire sans limite.

Après ma particularité c’est qu’à priori pas d’atteinte ligamentaire, par contre plusieurs fragments osseux qui ont été remis en place par broche et plaque.
Merci beaucoup pour tous vos témoignages :pray:t2:
Et la gestion de l’effort pendant la convalescence, et des activités hors sport, vous l’avez vécu comment? Je fais 20-30min de muscu par jour, c’est toujours mieux que rien, mais je me demande si c’est trop peu? Après j’essaie de me déplacer en béquilles, ça doit aussi muscler mine de rien…
Et en ce qui concerne plus particulièrement la fracture de cheville, pour les concernés, après combien de temps vous avez repris une marche quasi normale? Combien de temps la conduite? Et combien de temps une petite rando de 300-500D+ par exemple?

Ça c’est cool car j’aime beaucoup le vélo, j’avais pour projet de me prendre un gravel en juin ! On m’a dit aussi la natation, ça j’avoue c’est moins mon délire :sweat_smile:

les atteintes ligamentaires, on ne les voit pas à la radio.
il faut faire un irm, ou sinon c’est le kiné qui le détermine.
en étant immobilisé, ta cheville va être très raide, tu n’auras plus aucune amplitude, il faut tout réapprendre et renforcer.
les os, c’est le moins « grave », car on sait les réaligner, les ligaments quand ils sont fichus, c’est greffe ou on te met des vis dans le pied pour le bloquer dans une position.

Ah mince ça fait chier pour la cheville, y’a une grosse grosse différence entre les deux de plusieurs centimètres? T’es obligé de porter des bas de contention?

C’est le chir qui m’a opéré qui m’a dit le lendemain qu’ils étaient tous en place, après je sais pas dans quelle mesure ils les a vérifiés, j’imagine qu’il était plus focus sur la fracture… Vu la luxation je pensais qu’ils étaient tous pétés, il m’a dit que non

non mais c’est une bonne nouvelle, il avait le visu sur tout, bien rassure toi alors, tout ira bien. ce sont les gens qui multiplient les blessures qui sont critiques ,car la situation se dégrade à chaque blessure.
la première rééducation doit être impécable car c’est celle qui détermine ta capacité à récupérer des prochaines autres blessures

1 Like

J’ai porté un bas de contention pendait plus d’un an. Sinon la différence n’est pas si énorme que ça, mais quand on regarde ça se voit.
J’ai pu marcher à peu près normalement et conduire assez rapidement, deux mois après avoir pu reprendre l’appui. Ensuite c’est allé très vite.

1 Like

tu peux utiliser le moteur de recherche du forum, il y a plein de cas de blessures différents de la cheville avec des avis selon le cas de figure

Bonjour Marion-73.

J’ai eu une blessure grave au pied il y a 5 ans, en escalade également et j’ai connu ces divers sentiments.

Pour la culpabilité et le sentiments qu’on aurais pu l’éviter, il faut vraiment arriver à s’en débarrasser même si ce n’est pas facile, et arrêter de se refaire le film de la chute en se disant « si seulement j’avais fait ci ou ça » (plus facile à dire qu’à faire, bien sûr :wink:).

Et pour la dépendance, pour moi, c’était surtout la culpabilité de ne plus pouvoir m’occuper de mes parents, qui devenaient eux, dépendants et que j’aidais déjà beaucoup. Car sinon, j’ai tout fait pour me débrouiller sans l’aide de mes proches (aide à domicile fournie par la mutuelle pour le ménage, livraison des courses, kiné à proximité où je pouvais aller en béquille, etc.).

Pour le sport, j’avoue que le béquillage me prenait déjà pas mal d’énergie, surtout les escaliers (2ème étage sans ascenseur).

Quant à faire autre chose, moi aussi je m’étais dit que je me remettrais à mon instrument, abandonné depuis des années, mais non, pas l’envie ni la disponibilité d’esprit :slightly_frowning_face:.

Pour le sport, j’ai d’abord été en piscine même si moi aussi, la natation, surtout en piscine, ce n’est pas mon truc :wink:. Et malheureusement, j’ai dû arrêter à cause du premier confinement. Et ensuite le vélo. Et tout cela alors que j’utilisais encore les béquilles pour marcher (je ne pouvais pas faire plus de 100 ou 200m sans béquilles). Et quand j’ai pu enfin me débarrasser complètement des béquilles (un an après ma blessure tout de même), j’ai repris l’escalade.

Mais ce n’étais pas la même fracture que la tienne, donc pas de panique, ça devrait être nettement plus rapide pour toi :slightly_smiling_face:.

Bon courage, ça va se remettre.
P’tit’ étoile.

2 Likes

Je reviens ici, pour discuter un peu car psychologiquement je suis pas au top, et je ne connais personne autour de moi ayant vécu ça…
J’ai fini les 45 jours de plâtre, qui fut une période assez compliquée, avec des douleurs sous plâtre parfois intenses. Je me suis imaginée le pire, et finalement on me l’a retiré hier. La radio de contrôle etait satisfaisante selon le chirurgien. Par contre l’immobilisation a été faite dans une mauvaise position, le chirurgien dit que ce n’est pas grave et que ça reviendra, maid je trouve que mon pied est pas mal tourné vers l’intérieur…
La cheville est hyper raide, du bloc, et quand on me l’a mobilise délicatement pour la remettre droite ou la fléchir un peu, c’est très douloureux. Ça me fait peur, elle est comme du bloc, je ne peux rien faire. Je m’attendais à de la raideur mais pas à ce point, et je pensais pas non plus que ce serait aussi douloureux… Comment avez vous vécu les premiers jours dans plâtre et les premières séances de rééducation ?
J’ai peur de faire de l’algodystrophie…

Bonjour Marion compagnonne d’infortune,…
C’est assez normal que tu ne puisses rien faire à la sortie du plâtre, ca va revenir doucement. Pas de conclusions hâtives !

  1. si c’est enflé le kiné va te faire des massages drainant, tu peux aussi glacer, et te faire tes minis massages au jet de douche
  2. tu vas reprendre de la mobilité doucement
  3. dès que tu auras l’autorisation, je te conseille le home trainer car on peut mobiliser la cheville en réglant l’effort suivant la résistance (sans mettre trop de charge) , et l’amplitude de mobilité en réglant la hauteur de selle.
    Une chose est certaine, la reprise n’est pas linéaire, les progrès se font par paliers, donc ne tire pas des conclusions à la sortie du plâtre !
    A mon 2eme jour de home trainer ça va déjà mieux, je peux te dire que les premiers tours de pédales c’était assez coincé.
    Bon courage !
    Et aussi bon courage à @vanishing_cycle ! Multiples fractures des pieds : témoignages?
3 Likes

Bonjour,
Il y a une série YouTube de solene amoros sur la blessure et la recup.

Comme tu cherches à échanger, ça te fera peut être du bien ! Bon courage

2 Likes