Seb Bouin in move

Youhou !! :sunglasses: Magnifique exploit de Seb Bouin dans Move, 9b/9b+, qui fait suite à de précédentes superbes réalisations.
Il l’aura travaillée cette voie !
Un article sur le site de Grimper et un autre sur Planetgrimpe avec quelques mots de Seb

4 Likes

Super perf!
Ce qui est dingue c’est qu’Adam l’a enchainee en 2013 …

Juste un grand " bravo"

On voit Seb furtivement dans la 1ére vidéo de Grimper sur Adam O.

Et on comprend que Seb veut passer ses prochaines « vacances » à Flatanger dans la voie de droite :sweat_smile:

1 Like

Bravo le mutant ! Quelle motiv quand même…

Quelques mots de Seb Bouin sur sa préparation et son approche particulière par rapport à cette voie sur le site de Fanatic Climbing.

1 Like

J’avais vu la vidéo où il la travaillait.

Bravo à lui !

Et voilà une autre vidéo d’une partie de la voie, mise en ligne par Seb sur youtube :slight_smile:

On y voit surtout le haut de la voie (c’est-à-dire le 9a typé bloc, qui fait suite au grand 9a de rési du dessous). Et ça penche bien !

1 Like

intéressant de noter les différences avec Adam, dans le rythme ainsi que dans les repos… enfin repos pour eux!

J’ai surtout retenu qu’il fallait brailler comme un goret pour l’enchainer…

2 Likes

c’est en fait le contraire, le haut est resi et le bas est bloc (Adam anonce 8B+ pour le crux bloc du bas)

Ca te donne une base pour travailler

2 Likes

Non Ondra parle bien de 45m de rési en 9a, puis 10m de bloc en 9a également (à 2:20).

1 Like

Après avoir libéré la ligne en 2013, Adam Ondra expliquait qu’un terrible pas de bloc arrivait après un long effort de continuité : Grimper

Ou encore

La voie “Move” peut être décomposée en deux 9a entrecoupés d’un mauvais repos sur un coincement de genou pour 50 m d’escalade très déversante. La seconde partie est dans un style très bloc pour seulement 12 mètres de long (9a). : Fanatic climbing

:wink:

Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de mouv bloc aussi dans la partie du bas. Et encore moins que je puisse prétendre un jour ne serait-ce qu’envisager comprendre ce que signifie une telle difficulté… Au final, à ce niveau, c’est des chiffres et des lettres ^^

1 Like

Ca me rassure de savoir que si je ne passe pas du 9b, c’est un pb de cordes vocales.

Pour le Cursing, j’sais pas. Mais pour le Screaming, c’est comme le Kiai des arts martiaux !

oops, j’ai melange Move et Change!! Mea Culpa

1 Like

Je ne crois pas…

A lire tout ce que implique le kiai dans l’art martial, non .
Déjà car il n’y a pas une volonté manifeste de crier, ni une culture liée au cri.
Crier en grimpant relève de l’instinct. (Quoique on peut se ‹ ‹ lacher › › aussi et apprendre à crier au bon moment). Mais bien souvent le crie dans l’effort de la grimpe va générer la même conséquence qu’en art martial c’est à dire aider/améliorer la contraction musculaire dans un moment d’effort intense.
Le combattant va faire exprès de crier pour contracter ses muscles, le grimpeur va contracter ses muscles qui va générer un crie.
L’important c’est que le crie bien placé aide à un effort intense.
En tennis aussi c’est le même processus avec les polémiques qui vont avec , car ça déconcentre l’adversaire.
A ne pas mettre sur le même plan qu’un cri de joie d’avoir réaliser un crux.

En effet, le kiaï est un cri volontaire poussé durant le combat dans le but d’impressionner/paralyser l’adversaire durant le temps infime où on est en train de porter l’attaque.
Je te rejoins aussi pour la concentration musculaire interne qui s’exprime par le cri.
Un parallèle qu’on peut faire néanmoins, c’est que dans les deux cas, ce n’est pas un cri venant de la gorge, mais du ventre.

1 Like