Scandale : l'héliski existe en France!

Posté en tant qu'invité par tof:

Me balladant dans le beaufortain pendant noël (le 29 décembre), j'ai pu assister à des scènes affligeantes :
- des avions tournent beaucoup autour du dôme de Vaugelas (au dessus de Valezan, vers le Grand Châtelet et le Roignais)
- il arrive même que ces avions, après avoir survolé le sommet de très près, se posent et déposent des gens, heureux de se faire une ballade là-haut ou de redescendre en skis.

En posant la question à ma famille qui connaît mieux le coin, il paraît que c'est très fréquent et même que pas mal de gens le savent...

Aussi, je voudrais pousser un coup de gueule et demander aux internautes si ils sont au courant de telles pratiques

Sachez que j'ai relevé l'immatriculationde l'avion que j'ai observé déposer des gens.

Posté en tant qu'invité par bibi:

En effet ca existe: j'ai vu la même scène, avec hélico cette fois, à côté de bourg d'oisans, au Rochail précisément.

Posté en tant qu'invité par Mic'hel:

Contacte Mountain Wilderness, il collecte ce genre de témoignages dans leur dossier "silence!":
http://france.mountainwilderness.org/
tu peux aussi adhérer à cette association pour soutenir leurs actions

Posté en tant qu'invité par kaiser38:

en France (et ailleurs), il y a ce qu'on appele des altiport, ou les avions on le droit de se poser. Ca peut être sur un glacier par exemple.

C'est aussi nuisible que l'hélico, mais c'est autorisé

http://plus.haut.free.fr/randos/

éloquant..., ce nom est d'ailleurs pas inconnu de la communauté des skieurs (cf. le bulletin météo)

Posté en tant qu'invité par tof:

dans le cas du dôme de vaugelas, ce n'est pas un altiport, c'est un alpage tout simple.

dans les années 70, des manifs ont permis de stopper la construction d'un altiport à cet endroit.

Posté en tant qu'invité par pom:

oui, mais peut être que ce que tu as vu était en fait un ULM?

Je me pose la question car l'arrêté du 13 mars 1986 fixe les conditions dans lesquelles les ultralégers motorisés peuvent atterrir et décoller ailleurs que sur un aérodrome.

autre question: est ce que le pilote est reparti sans ses passagers après l'atterrissage? (auquel cas il enfreint la loi montagne de 1985 -art 76-), ou alors il s'est posé, et parti faire une ballade et a rembarqué tout son monde?

Posté en tant qu'invité par tof:

vu qu'il a fait au moins 7-8 fois du raz-motte au-dessus de nous, je suis sûr que c'était un avion. il s'est posé et est reparti en laissant ses passagers sur le dôme

Posté en tant qu'invité par Cyril de l'Oisans:

Les textes de loi sont clairs : la dépose par un moyen héliporté est interdite en dehors des aérodromes !
Point !
Avion, hélico, ULM.
Bon d'accord, il y a possibilité de déroger à titre exceptionnel mais il faut l'accord du maire et des motivations particulières...
Atterrir ne l'est pas sous certaines conditions (altisurface).
Récupérer des gens n'est pas non plus interdit, d'où ce type de pratique en bas de certains hors-piste de l'Alpe d'Huez ou de Val d'Isère (pour les gens riches bien sûr !).

Comme le dit Mic'hel, il est important de communiquer ces infos à l'association Mountain Wilderness qui est la seule à répertorier ce type de pratique ILLEGALE !

Posté en tant qu'invité par pom:

tof a écrit:

vu qu'il a fait au moins 7-8 fois du raz-motte au-dessus de
nous, je suis sûr que c'était un avion.

ouais bof, c'est parfois dur de différencier un avion d'un ulm multiaxe:

                        avion ou ULM??

il s'est posé et est
reparti en laissant ses passagers sur le dôme

par contre là c'est clair que s'il y avait plusieurs passagers, il ne peut s'agir que d'un avion, il est donc doublement un infraction...

Posté en tant qu'invité par migloo:

Le dôme de Vaugelas est une altisurface tout ce qu'il y a de plus officiel, même si l'IGN a oublié de l'indiquer sur ses cartes.

J'y atterris occasionnellemnt en avion à skis mais assez rarement parce que le site n'est pas très intéressant et qu'on y trouve souvent des randonneurs.

Je doute fort qu'on y dépose des skieurs, mais il peut arriver qu'un instructeur avec deux élèves en laisse un au sol pendant qu'il entraîne l'autre, à tour de rôle.

Posté en tant qu'invité par Lionel:

Prendre immatriculation de l'avion, relever heure et lieuet déposer plainte à la gendarmerie.
Mieux avec deux témoins.
Et une petite photo...ne serait pas mal...

Posté en tant qu'invité par mahi:

bonjour,

avant de t' affoler, je connais une personne qui a un site web

http://www.flight-system.com/ et qui milite justement contre ces dérives.

Contacte le, il se fera un plaisir de te donner la legislation concernant par exemple les attérissages d'ulm sur glacier.

bonne rando à tous

Posté en tant qu'invité par Nicolas:

Cyril de l'Oisans a écrit:

Les textes de loi sont clairs : la dépose par un moyen
héliporté est interdite en dehors des aérodromes !

C'est clair mais heuuuu... quid du cas d'un PUL (parapente ou delta, en français dans le texte) qui est autorisé à atterrir hors des altisurfaces et autres aérodromes, et dont on tolère qu'il n'aie pas la permission expresse du propriétaire du terrain d'atterrissage dans le cas d'un atterrissage de secours?
Tu n'as pas quelques petits liens style légifrance sous la main par hasard steupléééé Cyril? ca m'intéresserait de creuser un peu ce b de déposes tiens...

Nicolas (la blonde), qui comme ça vole moins bien l'hiver en parapente se fait des fantasmes saisonniers d'ULM en fait

Posté en tant qu'invité par sarko:

hé , oui ,
si j'en voit un , je peux vous dire que le numérique va fonctionner , et que illico j'irai à la première gendarmerie venue!!!!!!!!!!
rien a foutre de ceux qui diront que c'est pas sympa de dénoncer , qui me resortirons les collabos de 39/45!
il y a des glaciers prévus à cette effet!( l'étendard par exemple)!
et c'est déjà beaucoup , alors si en + des gens en profitent pour se payer une descente, alors la non!!!!
la réception d'une plainte par l'aéro club ou la compagnie d'hélicoptére leur fera surement plaisir!
haaaaaaaaaa, je suis en colère, on respecte plus rien dans ce pays!

Posté en tant qu'invité par pipo:

migloo a écrit:

Le dôme de Vaugelas est une altisurface tout ce qu'il y a de
plus officiel, même si l'IGN a oublié de l'indiquer sur ses
cartes.

comme (trop) souvent, il me semble, non??
faut dire que ces altisurfaces ne sont mentionnées que sur les arrêtés préfectoraux (et qui lit ce genre de conneries???)

Posté en tant qu'invité par Cyril de l'Oisans:

Pour Nico et l'histoire des poses hors des aérodromes et altisurfaces : Pas de souci pour le vol non motorisé : tu fais ce que tu veux !
Nan, en fait, j'en sais rien mais si j'avais à le savoir, je pense que je serais au courant...
Exceptés les endroits où TOUT survol est interdit à moins d'une certaine altitude, bien sûr ! Genre 1000 m sol dans les parcs nationaux (avec ou sans moteur).

Posté en tant qu'invité par mp2:

Le CAF s'occupe je crois des zones autorisées pour le vol et l'attero sur glacier, mais seulement en entrainement, pas pour déposer des gens, c'est depuis l'affaire Giscard au Buet INTERDIT partout (les freeriders pros ne se privent pas en semaine pour faire leurs films mais bon on bosse on peut pas être partout !)

Posté en tant qu'invité par tof:

une adresse pour ce problème (association Mieux Vivre en Tarentaise)

http://perso.wanadoo.fr/vivre-en-tarentaise/activites2003.htm#s5

Posté en tant qu'invité par Nicolas:

pipo a écrit:

faut dire que ces altisurfaces ne sont mentionnées que sur les
arrêtés préfectoraux (et qui lit ce genre de conneries???)

Aussi et surtout par le Service de l'Information Aéronautique, en l'occurence dans les AIP France AD 1.8 (altiports) PDF 107ko et AD 1.9 (altisurfaces) PDF 590ko.
Quant à savoir si c'est un bon livre de chevet...

Posté en tant qu'invité par Laurent38:

Il faut noter l'immatriculation de l'appareil, le lieu du survol et l'heure, puis déposer plainte. Il y aura sûrement plus de chance que la plainte soit poursuivie si c'est le C.AF ou tout autres organisme du même genre qui entreprends la démarche.