Refuge des Evettes

Hello
Pour ceux que ça intéresse, il y a un gros projet autour du refuge des Evettes, en Maurienne.
La pétition suivante renseigne sur les côté négatifs du projet, une destruction / reconstruction.


Bonne lecture

Plus d’infos sur le refuge actuel : Refuge des Évettes, 2590m d’altitude : un « monument » du patrimoine architectural du XXème siècle menacé de destruction - Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France

Perso je n’ai pas d’avis sur la sauvegarde de ce refuge.
Ce type de refuge préfabriqué m’ont toujours fait penser aux écoles préfabriquées ce ce type dans lesquelles j’ai passé qq années… Gamin, j’étais étonné qu’un refuge en carton pâte puisse passé l’hiver et ne pas s’envoler quand le fohen souffle à 150 km/h.

Sinon, la FFCAM souhaite surement reconstruire ce refuge car il n’est plus aux normes anti-incendie. C’est vrai qu’elle a une certaine expérience en incendie de refuge.

1 Like

Et pas que. Au refuge du Plan des Gouilles, les normes PMR questionnaient aussi la gardienne il y a quelques années.

???
Les normes Pierriers, Minceur & Ronflements ?

Personnes à Mobilité Réduite.
Impactent notamment les largeurs de porte, les seuils et marches pour accéder à certains locaux.
La gardienne ne comprenait pas qu’il faille mettre à jour le refuge selon ces normes alors que le public visé allait très difficilement pouvoir y accéder.

3 Likes

Oui, en pleine montagne, c’est un peu absurde…
Vaux mieux faire des travaux pour que les PMR puissent accéder à tout ce qui est en vallée.
Mon club de montagne a décidé délibérément de ne pas être aux normes.
Pour régulariser, il fallait refaire les toilettes et plus que doubler leur surface (donc manger sur l’espace de notre petit local). On a considéré que le fonctionnement passait avant, et que les PMR étaient rares ds un club d’alpi…

Franchement, vous trouvez que cette construction embellie la montagne ?

Mêmes les tours du Lavachet de Tignes sont presque aussi moches, il y a concours.

c’est le même style de construction que le refuge du col de la Vanoise des années 70/80,
et il me semble que le refuge du mont pourri c’est idem? si mes souvenirs sont exacts…
(à croire que dans un parc national on aime ce qui est moche!) :confused:

L’ancien refuge du col de la Vanoise est effectivement le même préfabriqué dégueulasse. Les préfa auraient normalement dus être démontés et descendus lors de la construction du nouveau refuge, l’autorisation pour la destruction pure et simple n’avait pas été obtenue au titre du patrimoine. Je ne sais où ca en est aujourd’hui, mais il semblerait bien que les bâtiments soient toujours en place. Je me demande s’ils ne sont pas utilisés comme volume recueil.
Rq : Les Evettes ne sont pas dans le Parc de la Vanoise…

Egalement pas d’avis sur la sauvegarde du bâtiment actuel, pourquoi pas (s’ils en profitent pour modifier son aspect toutefois…), mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi ils n’en profitent pas pour essayer de modifier l’emplacement du refuge actuel (et notamment le mettre sous la réserve d’eau constitué par le lac en contrebas pour que l’eau arrive en gravitaire et arrêter de la pomper…).

Il me semble aussi.

Avalanches ? Ca rallonge les approches ?
Sinon, si la pompe est actionnée par l’énergie hydraulique du déversoir du lac, je ne vois pas trop le problème.

Aucun risque.

Là où il est actuellement, c’est le cas. Et cela demande de remonter sur la bosse. Mais bon, faut pas pousser non plus, cette raison ne peut justifier un nouveau refuge pour des gens qui viennent marcher/alpinister/skirandonner…

Ben ce n’est pas le cas, en tous cas au printemps. L’eau remonte au refuge grâce à un groupe (pour avoir déjà fait la manip il y a… une petite décennie).

Et la quantité d’énergie consommée / CO2 émis justifie une nouvelle construction (amenée du matériel, notamment béton pour les fondations/dalle basse a minima, et des hommes par hélico…) ?
Une rénovation sera à mon avis moins « coûteuse » de ce point de vue que de déplacer le refuge, quitte à réfléchir à un moyen de monter l’eau de manière plus propre.

Je n’ai pas vraiment compris où tu voulais descendre le refuge, mais :

  • on est en zone Natura 2000 sur une grosse zone (le refuge actuel est en limite)
  • le bon sol est plutôt côté bosse (en gros faut rester dans le rose à ronds bleus ou le rose pâle, si tu ne veux pas te retrouver avec un budget fondations conséquent)
2 Likes

Oh mais moi, je ne veux rien ! Et en plus je suis d’accord avec tes arguments ! C’est dire ! (même si on pourrait discuter du coût carbone reconstruction vs rénovation) Mais quitte à refaire, je pense que la question de l’appro en eau doit être posée. Le lac pompé est le lac des pareis, il suffirait de mettre le refuge dessous pour être en gravitaire. L’emplacement actuel n’est pas optimal aujourd’hui. Mais bon, de toute façon, d’ici pas tellement longtemps, la probabilité qu’il n’y ait plus d’eau du tout dans ce lac n’est pas négligeable.
Refaire un refuge n’est pas « propre », remonter de l’eau n’est pas « propre » non plus. Pomper l’eau a même un avantage : c’est qu’on doit faire plus attention à son usage… et on en consomme moins.
Et par dessus tout, l’appel généré par des refuges plus conforts engendre de la fréquentation, et c’est probablement le plus sale dans l’affaire.
Le zonage N2000 n’implique pas grand chose là-haut… D’une manière générale, ils n’impliquent pas grand chose tout court (encore moins quand il n’y a pas de gestionnaire…).

1 Like

Il y a forcément un gestionnaire ? (Ou plutôt animateur)
Natura 2000 n’empêche pas de construire en effet. Mais il peut y avoir des enjeux naturalistes plus forts près du lac, style zone humide.

Sinon esthétiquement c’est un des refuges que je trouve le plus moche… Et c’est quand même dommage vu le site. J’ai un peu de mal à comprendre que ça puisse être considéré comme patrimonial.

2 Likes

Eolienne? Pompe solaire? Mules en manège? Randonneurs qui pédalent à tour de rôle?

Bonsoir,
Le refuge n’est peut-être pas « beau » mais que l’accueil y est bon. Ainsi que le couvert. Et tenu par des personnes qui ont le sens du contact, qui aiment et connaisent la montagne. Pour ma part, ça compte presque autant que le cadre magnifique qui l’entoure. Pour tout dire, je ne me souvenais pas de cette architecture, ce n’est pas ce que l’on retient, je pense, d’une escapade par là-bas.

2 Likes

Bon à vrai dire j’ai pas non plus un bon souvenir de la seule course qui m’a conduit à dormir à ce refuge. Les gardiens sont sans doute très bien mais j’ai pas un grand souvenir de ce week-end là pour des raisons tout à fait indépendantes de l’accueil au refuge.
Je maintiens que je trouve ce refuge très moche ce qui ne met en aucun cas en cause les gardiens.

La dernière fois que j’étais au refuge des Evettes, on y était si bien qu’on arrivait pas à se décider à descendre. Si bien que l’on a failli se faire saucer. La pluie nous a rejoint au parking.
L’accueil est formidable.

Mais le refuge est moche :laughing: