Refaire une lame de piolet?

Salut,
je me demandais si l'un d'entre vous aurait déjà recharger par soudure une lame de piolet (lame Petzl Quark en l’occurrence). En effet j'ai un peu usé les miennes l'hiver dernier, et j'ai du réaffûter, du coup il me manque un peu de matière. Je dispose d'un post TIG mais je ne suis pas spécialiste des aciers traités (je ne soude que la tuyauterie).
Si quelqu'un avait une expérience antérieur pour me donner son avis...
cordialement,
oz

tu limes, quand c'est trop court t'arrête de limer et tu les fini en mixte ou en dry. quand c'est vraiment trop court, poubelle. je ne connais personne faisant autrement (quelle drôle d'idée ??).

en fait le soucis c'est les nouvelles lames Petzl, la première dent à un angle assez relevé, du coup je l'ai limé une première fois, en suivant l'angle de base, et ca devient vraiment fin. Ci-joint une photo pour expliquer. Du coup je peux plus vraiment la limer, et ca m'embête de la recycler pour du dry alors qu'elle est pas trop vieille...

Les anciennes lames avaient un angle différent, moins crochetant donc plus facile à réaffûter, mais la, je crois pas que je puisse encore limer en cas de besoin...

on conseille de limer à la main (et non de meuler avec une meuleuse) car les aciers sont traités et la chaleur dégagée lors du meulage peut endommager le traitement qu'a subi l'acier lors de la fabrication.
A mon avis lors d'un soudage ce sera le même problème (surtout TIG qui dégage bcp de chaleur)

Posté en tant qu'invité par visiteur:

si la lame est vraiment hors d'usage, il faut la changer.

faudrait peut être commencer par limer là où c'est nécessaire :rolleyes:

Posté en tant qu'invité par B2:

pas d’expérience dans la recharge des lames de pioche, et je ne suis pas sidérurgiste... mais quand tu vas souder, tu chauffes et du coup la trempe de l'acier en prends un coup et donc ses caractéristiques mécaniques. :wink:

Tu peux toujours essayer, en mettant l'autre partie de la lame dans du sable pour limiter la chauffe... au pire, je pense que tu auras juste une lame un peu moins "dure".

j'ai limé comme ca pour garder le même angle qu'à l'origine, mais comme les nouvelles lames Petzl sont pas mal usinées à ce niveau, en suivant l'angle ca donne ca !

concerant la trempe, je suis pas spécialiste, mais j'ai surtout peur d'avoir un résultat cassant, c'est le truc qui m'effraie un peu...

Salut, c'est plus une idée que la recette miracle mais je pense que si :
-tu soude la lame et la laisse refroidir à l'air
-tu meule ce qu'il faut pour lui donner la forme voulue
-tu la chauffe au rouge (au chalumeau ou sous un gros tas de braises de bbq) puis tu la trempe un bon coup, ce qui va la durcir mais risque de la rendre cassante
-et enfin tu la recuit au four à 250° ou une autre température dans ces eaux là pour lui rendre un peu de souplesse, avant de la laisser refroidir à l'air

ça pourrait donner quelque chose de pas mal. mais c'est juste une suggestion, je ne suis ni soudeur, ni sidérurgiste.

J'ai bien un copain maréchal-ferrant, je pourrais lui demander son avis, j'ai quand même peur que tous ca soit bien compliqué. L'autre solution est effectivement de finir ces lames et d'en racheter d'autres. Et que vallent les lames Grivel type "monster" ? j'ai ca sur mes matrix light, mais ils sont quasi-neufs, donc pas encore usés. Ca me parait plus épais que chez Petzl ? peut-être plus de marge au niveau usure ?

Si tu ne veux pas user tes lames, arrête de "bourriner" dans le rocher et grimpe en douceur :wink: .
Je plaisante, à vue, en regardant juste ta photo, je dirais qu'en travaillant finement, tu peux les remettre en état. La pointe n'est pas encore située au-dessous de la ligne des dents, donc c'est encore bon. Jette un coup d'oeil sur le livre d'Ibarra et Blanc Gras, tu verras la limite pour travailler la lame.

je vais essayer de me le procurer, ce bouquin a l'air intéressant. Je comprend pas, j'aime bien avoir des lames assez affutées, et l'hiver dernier j'ai quand même bien bouffé les dents des Nomics ! Aucun avis sur la durée de vie des lames Grivel ?

les lames grivel sont très tendre. Ça s'use à vue d'oeil en mixte.

Je suis comme toi, lames et broches affûtées régulièrement, mes lames me font une grosse saison 1/2 sans faire de dry.

Zut ! J'oublie donc les Grivel alors ? dommage, j'aimais bien... :frowning:

[i]j'ai fait du ménage dans la discussion pour que cet échange intéressant et technique reste lisible, et ne tourne pas en chat privé.

merci de penser aussi à ceux qui vous lisent.[/i]

oui, mais une de tes saisons correspond à 5 saisons d'un pratiquant lambda :wink:

J'ai contacté Petzl pour avoir leur avis sur le type d'acier que c'est. Si j'ai une réponse (on sait jamais) je pourrais savoir quel température et quel recuit je dois faire après soudure.

ou bien je me prend pas la tête, et j'en rachète des nouvelles...

Oui une grosse saison 1/2 c'est peu pour la durée des lames, mais c'est surtout que je suis exigeant sur mes affûtages, comme je n'aime pas taper fort, je préfère de loin les crochetages même petits, cela demande d'avoir du matériel au top, donc, j'use mes lames à les affûter souvent (dommage car elles sont chères ces lames). La limite de l'affûtage est clairement expliquée sur le livre Glaces d'Ibarra et Gras. J'ai aimé ce livre, il est bien fait, j'ai appris deux choses, une sur l'affûtage des piolets (la limite) et l'autre, coté historique, ayant eu la chance de faire partie des premiers grimpeurs de cascade en France, cela m'a remis "l'ego" en place en apprenant ce qui avait déjà était fait ailleurs au même moment.

Effectivement, les Vosgiens étaient déjà un exemple de courage et d'abnégation, même dans les années 70, où les plus grandes faces nord des Vosges ont été explorées. Ca rend modeste, je sais :wink:
Je crois qu'il me reste plus qu'à acheter ce bouquin, encore des sous qui vont partir, snif ! (mais je pense que c'est un bon investissement)
En me renseignant un peu hier sur le net, j'ai trouvé un bel article dans "Coldthisle", qui montraient le pourquoi du comment de l'affutage des nouvelles lames Petzl, qui sont pour lui trop crochetantes. Le gars affute la lame d'une facon particulière, en faisnat sauter une partie de la première dent, pour avoir le dessous plus horizontal. Je ferais un croquis quand j'ai le temps...