Randonneur gravement blessé par un patou au Grand Som

2 Likes

Pour Jean Bernard, l’ancien maire de Baratier, la décision de la nouvelle maire est logique. Selon lui, ce genre de problèmes continueront tant il est difficile de concilier la faune de loups avec la pratique pastorale traditionnelle des bergers qui sont obligés d’acquérir des chiens de défenses agressifs pour protéger leurs troupeaux.

Décision logique peut-être, dans la logique du principe de précaution.

Mais est-ce que les bergers sont réellement obligés d’acquérir des « chiens de défenses agressifs » et stupides comme les Patou ? N’y-a-t-il pas un problème de choix de race de chien ?

1 Like

Ah je me demandais ce week end , avec un peu de surprise, pourquoi le troupeau vers le Grand Som était sans chien… (Je me dis qu’en même temps on a peut être eu finalement de la chance à quelques jours près, car on a bivouaqué dans le coin, avec quelques moutons autour de la tente le matin …)

D’une manière générale, on voit de plus en plus de troupeaux tenus par des chiens extrêmement agressifs… (par exemple je me rappelle ce printemps en Savoie , un troupeau de mouton dans une clôture heureusement pourtant gardé par un colosse que je n’avais jamais vu en montagne et qui ressemblait à un croisement entre un rottweiler et un berger allemand… bref on est très très loin du gentil Border collie d’autrefois)

Comme celui-ci (berger d’Anatolie, qu’on commence à voir avec les patous) ?

image

Ou de dressage ? Il y a des patous de salon qui ne feraient pas de mal à une mouche (bon faut pas les chercher non plus). La technique actuelle est de les immerger au sein du troupeau dès leur plus jeune âge, de manière à ce qu’ils se sentent appartenir au troupeau. Ils défendent donc leur famille (pas un gage de stupidité, non plus, j’en ai déjà vu un aboyer sur des brebis d’un autre troupeau qui s’étaient mêlées au sien),. Mais on ne leur a pas appris que les randonneurs étaient inoffensifs…

2 Likes

Les borders collies ne sont pas des chiens de protection.
Au sujet de ces accidents, vu qu’on ne connaît pas les circonstances, on serait bien avisé de ne pas porter de jugement péremptoire. Si ça se trouve, ce sont des abrutis qui n’ont pas respecté les recommandations affichées sur tous les sentiers d’alpage.

2 Likes

Qui serait bien avisé de ne pas porter de jugement péremptoire ?

4 Likes

Ce n’était pas la bonne couleur, peut être un berger des caucases, (en tout cas la couleur est celle ci ) Le berger du caucase, un chien au fort caractère : Femme Actuelle Le MAG
Même si sa gueule me semblait différente et me faisait vraiment penser à celle d’un rottweiler même si j’ai évité de le regarder dans les yeux, en faisant profil bas, il y avait juste la clôture en plastique qui nous séparait (et qu’il pouvait facilement sauter…), et il m’a aboyé dessus méchamment une centaine de mètres le temps que je passe sur ce chemin.

C’est reparti avec les patous… Y’a 30 ans les patous pyrénéens étaient ni cons, ni agressifs. Y’avait des loups et des ours, c’est les bergers qui ont changé (tiens, je relancerais bien la vierge de la Sassière…).

7 Likes

C’est efficace contre un Patou?

2 Likes

J’ai « rencontré » ce « patou » en voulant monter dans la combe de Mauvernay il y a peut-être 2 semaines environ… une clôture était posée autour du habert de Bovinant, j’ai commencé à monter dans la combe, j’avais regardé si je voyais un chien mais rien, les moutons y étaient. Au 3/4 je réveille le patou en pleine sieste au coin d’un rocher … je ne suis pas très loin, 20m au plus, il semble qu’il dormait bien à fond car il ne m’a pas entendue avant ! Il aboie un peu mais surtout grogne ! il n’a pas l’air commode du tout, il est menaçant: y’a pas moyen de négocier le passage je le sens tout de suite et suis pas très rassurée + surprise de ne pas avoir été repérée avant (et couché en train de pioncer je ne l’ai pas repéré non plus …) j’ai fait demi tour immédiatement ! il ne m’a pas suivi et a cessé de menacer. Pas vu de berger … c’est sans doute ce chien (il n’y a qu’un seul troupeau là haut), qui ressemble à la photo que @csv a postée, et dans les Cerces vécu une situation un peu menaçante également avec cette race sous le sommet de Maison Blanche

1 Like

Ça vaut bien un mollet en moins… Minimum.

3 Likes

Peut-être mais vu les témoignages, vu le nombre d’accidents, y compris parfois avec des locaux qui sont quand même très bien placés pour connaître les « recommandations » on se doute bien que ces recommandations n’apportent pas la moindre garantie de se sortir indemne d’une rencontre avec un chien mal luné.
[mode cynique on]
attendons qu’il y ait un ou plusieurs morts pour que ça bouge peut-être…
[mode cynique off]

En fait le problème c’est que les patous ne savent pas lire les panneaux :slight_smile:

3 Likes

C’est patou mais c’est l’heure de l’apéro !!! non ?

6 Likes

Commencez sans moi, j’attends un collie.

7 Likes

Les randonneurs non plus, apparemment. J’espère que les loups et les moutons savent lire. C’est embêtant, ça. Sans parler des bergers.

1 Like

Ah si c’est bien simple. Dès que je vois un panneau de ce genre je vais voir ailleurs.

Tiens, ça n’est pas toi qui nous expliquait plus haut :

Dans tous les témoignages que j’ai pu lire les randonneurs mordus connaissaient les recommandations et s’étaient efforcés de les suivre

1 Like

Si je devais arrêter toutes mes ascensions en voyant ces panneaux, j’irais plus nul part…

1 Like