Nombre de photos sur nos sorties - Photos associées aux sorties et documents collaboratifs

Le nombre de photos que nous associons aux sorties est libre. Le contenu des photos également.
La modération a eu une réflexion sur le sujet et vous présente ses souhaits et son point de vue dans un modeste but de sensibiliser tout le monde. Elle vous invite à réagir pour donner d’autres points de vue qui auraient été oubliés et/ou pour valider ces choix.

En préambule, nous pouvons définir la liberté comme analyser sincèrement et peser toutes les possibilités qui nous sont données dans une situation ; et agir par une réponse appropriée (donc bien sûr ne pas tout faire).

Si nous considérons que nos photos de montagne sur un site communautaire servent principalement à partager des expériences, à informer sur les conditions évolutives du terrain ou sur les itinéraires (passages clés), à faire découvrir la beauté des lieux et l’atmosphère du jour, à illustrer une anecdote, à « inviter au voyage », nous devons faire le tri entre les photos qui intéressent les lecteurs et celles qui n’ont d’intérêt que pour les auteurs de la sortie.
Par ex les photos de personnes inactives en plan serré, ou encore les photos très répétitives (dans la sortie mais aussi les photos ultra classiques d’un paysage ou détail qui ne varie pas au cours des saisons et photographié par tout le monde) sont à éviter.
Nota : Nous rappelons qu’il faut l’accord de toutes les personnes reconnaissables sur une photo pour la diffuser (droit à l’image).

Tout téléchargement de données sur internet a un coût énergétique et un impact écologique, nous avons un réel intérêt à limiter nos téléchargements et nos photos de sorties.

Ainsi nous proposons que le nombre approprié ou raisonnable de photos par jour de sortie serait approximativement de 10 (ou 15 si nous faisons une première ;-)! Certains trouveront bien sûr des cas particuliers et des exceptions !). Une sortie de 3 jours pourrait donc comporter 30 photos maxi.

Lorsqu’une même image sert à la fois à illustrer une sortie et un itinéraire ou point de passage, il est demandé de ne pas télécharger 2 fois la même image, mais d’utiliser l’outil « modifier les associations » pour ajouter l’association à un ou plusieurs documents.

3 Likes

Nous y voilà !

Un quota, pourquoi pas ?

Mais entre les sorties entrées sur le site et le nbr comportant des photos, il y a une marge non négligeable, exemple : à l’instant T, 19 sorties au 1 août et 9 sorties avec photos.
Il se trouve, qu’il y a des contributeurs, qui n’ont pas besoin d’images pour étayer leur sortie et d’autres plus prolixe, pour qui, il semble primordial de mettre en images le déroulé de l’action et ainsi de rendre explicite visuellement les passages.

Va-t-il en être de même pour les sorties, un quota par contributeur afin de ne pas saturer le site ?

2 Likes

Perso je serais plutôt pour une règle du style :

  • maxi 15 photos perso par sortie (ou par jour ?)
  • nb illimité de photos collaboratives (ou du style 50 ou 100 maxi), pour pouvoir enregistrer des dizaines de photos de sommets/voies lorsqu’on fait un grand tour avec de belles conditions pour faire des photos d’illustration de sommet et d’itinéraires, ou simplement pour des conditions (du type photos de cascades de glace quand on parcourt un vallon).

Exemple de sortie dans lesquelles je n’aurais pas pu mettre autant de photos collaboratives, à moins de supprimer les photos persos avec des personnages (pas en gros plan), mais qui montrent aussi les conditions :

J’aurais pu mettre moins de photos persos, mais pas au point de revenir à 10 photos en tout.
J’ai aussi pas mal de sorties avec 11 à 15 photos. A 2, chacun met 6-8 photos, on dépasse vite 10 photos. Surtout quand on fait un tour avec 4 montées et 4 descentes.

1 Like

Bonjour Jacques,

Personne n’a parlé de quota ou de limitation. le but de ce post est plutôt de s’interroger, réflexionner autour, remettre en question nos propres pratiques numériques.
Quelle est l’utilité réelle de ceci ou cela au sein du topoguide, démarche qui me semble intéressante.
Le projet c2c a néanmoins un but de ‹ base de connaissances › et pas de ‹ livret de famille / selfies › ou de ‹ stockage de photos ›.
Jérôme ne l’a pas mentionné, mais on pourrait aussi suggérer de toujours ajouter une légende aux photos (il n’y a pas de blocage si le champ reste vide) : Je suis bien souvent frustrée d’ouvrir une belle image et de n’avoir aucune indication de la sorte…
Personne n’est spécifiquement visé !

Quant à limiter le nombre de sortie par contributeur, la vie le fait intrinsèquement, malheureusement !!! :sweat_smile:

5 Likes

Bonjour @JeromeG,

J’ai deux questions afin de me faire un avis sur la question :

  • Tu parles du cout écologique, quel est le cout effectif d’une photo d’une sortie sur c2c ?
  • quelle est la répartition des sorties par nombre de photo? En gros, quel est le pourcentage de sorties avec plus 10 photos ?

A moins que ces infos ne me démontrent qu’il y a effectivement un impact significatif, je suis assez dubitatif. J’assume sans aucune honte me servir des sorties de camptocamp comme mon carnet de sortie personnel. J’essaye de le rendre utile à la communauté en y mettant des infos, mais c’est en premier un moyen d’avoir des souvenirs, et je met donc sans hésiter des photos en plan serré, ainsi que des photos de paysages dejà prises milles fois, mais que j’ai prise moi meme ce jour, et que j’ai un immense plaisir à revoir.

En conséquence, si une limitation est mise en place, et que la justification n’est que symbolique, il me faudra alors trouver un autre service pour me faire mon carnet. Et je pense que quelques contributeurs seront dans mon cas, et parmi eux de très bon contributeurs au projet.

1 Like

Il n’est, pour moi, pas pensable d’instaurer un quotat : ce qui irait complètement contre les principes du topoguide (libre partage). Par contre, il peut être intéressant de réfléchir ensemble à ce qu’on peut attendre collectivement.

Pour les stats que tu demandes Charles, je n’ai pas les données sous la main mais voici des premières pistes :

  • Article (on y trouve une estimation de 1,4g/CO2 pour transmettre 1 Go de data, ça donne un ordre de grandeur).
  • pour le coût financier, il me faut un peu de temps pour trouver les bonnes factures. Mais je pense que le coût vient plus de la consultation que du stockage.
  • Il y a actuellement 255 k sorties et 222 k images en licence individuelle pour 34 k images en licence collaborative. Donc en moyenne moins d’1 image par sortie et 1 image sur 7 collaborative.
5 Likes

Aucune idée du coût économique et énergétique du stockage, il est peut-être faible. Par contre, la proposition d’éviter les doublons (même photo pour sortie + itinéraire, chargée deux fois) a, à mon avis, un coût nul pour l’utilisateur. Donc, sur ce point là le rapport coût/bénéfice me semble rapide à calculer.

Bon, je me doute bien que tu ne poses pas vraiment la question sur ce détail, mais plus sur le fait de charger beaucoup de photos; et que donc je ne réponds pas à ton interrogation. Je me suis juste honteusement servi de ton message pour soulever un point qui me tenait à cœur.

« Il y a actuellement 255 k sorties et 222 k images en licence individuelle pour 34 k images en licence collaborative. Donc en moyenne moins d’1 image par sortie et 1 image sur 7 collaborative. »

Je croyais que le coût (énergétique et financier) était suffisamment important pour nécessiter une limitation à 3/5 photos. Si vous considérez ce stockage rédhibitoire à partir de 10/15, voir même 30 photos, il me semble que ça décrédibilise immédiatement le sujet.
En effet, comment considérer comme une contrainte insupportable une situation qui relève de l’épi-phénomène ultra minoritaire? Ou exprimé différemment, est-ce que le coût de stockage des photos dépassant les 15/30 est réellement significatif?

(même si des portraits de gugusses en plan fixe ou des alignements de doigts de pieds ne présentent aucun intérêt d’ordre collaboratif :smile: )

1 Like

Le problème est plutôt là.
Quand on consulte de nombreuses sorties pour préparer la sienne, et que les qq photos utiles sont noyées dans des photos de portraits ou des quasi doublons, on perd en ergonomie. Et c’est encore pire si on consulte sur mobile avec un réseau pas top. Et même avec un bon réseau, transférer des Mo pour qu’en fin de compte moins de 10% nous soit utile apparait quand même comme du gaspillage.
Aujourd’hui ce n’est pas pratique de consulter plein de sorties d’un coup. Mais rien n’empêche de retrouver un jour la fonctionnalité de la V5 permettant de voir toutes les photos des sorties d’un itinéraire. Et là, on se rendrait vite compte du rapport signal/bruit.
Bon, ce problème n’est pas généralisé, en prenant une sortie avec photo au hasard, on a quand même plus de chance d’avoir des photos utiles en majorité. Mais c’est un constat aujourd’hui, demain ça peut dériver vers une majorité de photos inutiles (entendons nous bien : je n’ai rien contre les photos inutiles pour la plupart des lecteurs, mais c’est mieux quand ça reste minoritaire).

2 Likes

C’est pourtant ce qui est plus ou moins dit dans le premier message, ou tout du moins suffisament dans ce sens la pour qu’on soit plusieurs à l’avoir compris comme ca :


Ca me semble frapper au coin du bon sens, mais cela arrive-t-il souvent? Si ca arrive, ca me semble normal de faire le ménage directement.


Sur la base des infos d’@antoineM, et quand on sait qu’une photo miniature sur c2c, c’est en moyenne quelque dizaine de ko, et en grand format quelques centaines, en posant quelques hypothèses très conservatrices sur le nombre de télechargement, en prenant en compte les diverses mise en cache dans les navigateurs, on arrive très difficilement à un ou deux grammes de CO2 par photo em moyenne.

A mettre en comparaison avec les kilos de CO2 que vont génerer nos voitures pour chacune de nos sorties.

Je ne justifie pas un mal par un autre plus grand, mais je pense que l’argument écologique tient ici une mauvaise place. Si l’on doit se faire des noeuds au cerveaux pour l’écologie, il faut le faire sur des sujets impactants, et non pas sur des sujets avec des impacts négligeables. Et je rejoins donc l’avis de @fredoche.

Par contre, je suis d’accord avec Bubu sur l’interet ergonomique, il serait utile de pouvoir juste mettre un flag sur les photos photo d’interet commun vs photo juste pour me faire plaisir. Peut etre en forcant le choix collaboratif/non collaboratif dans le formulaire de chargement, en menant une bonne campagne d’information?

5 Likes

Entièrement d’accord !

C’est aussi ma façon de faire, ainsi, le reportage photo est un vrai complément du CR.

2 Likes

Ici on ne parle pas de doublons, mais de quasi doublons, du type 3 photos de la même personne qui a juste avancé d’1 m entre chaque photo, ou même a juste fait un mouvement.
On peut comprendre que pour une photo esthétique prise en plusieurs exemplaires avec des petites différences, l’auteur ne sait pas choisir laquelle plaira le plus, lui-même hésitant sur laquelle lui plait le plus. Mais quand on a plusieurs séries de photos de ce genre dans la même sortie, et qu’en plus ce ne sont pas des photos esthétiques, elles permettent juste de rendre compte du passage (et c’est bien), en tant que lecteur on peut avoir l’impression qu’il y a 3 ou 4 fois trop de photos sur cette sortie et que l’auteur s’est contenté de télécharger toutes les photos prises ce jour sans les trier.

Nous passons tous du temps lorsque nous voulons partager un beau reportage photo avec notre récit. Mais quand on voit 40 photos pour une seule journée, on peut se poser des questions. Dans ce cas certes assez extrême et rare, perso je n’ai pas la motivation de visualiser jusqu’au bout s’il y a plusieurs séries de photos prises à 1m ou 1 mouvt comme l’écrit Bubu.
Donc pourquoi ne pas privilégier la qualité à la quantité ? Et on peut se dire aussi qu’une sortie illustrée exagérément enlève une partie de surprise et de découverte aux suivants. Inviter au voyage ou informer sur les passages clé est différent de tout montrer.
Donc à chacun et pour chaque situation de trouver un subtile compromis :slight_smile: !
Mais si on avait écrit « svp stop aux 40 photos par sortie », au lieu de « nous vous proposons qu’un nombre approprié de photos soit de 10 + cas particuliers », je ne pense pas que le discussion eût été très différente.

2 Likes

J’ai envie de dire que tu n’es pas obligé de regarder toutes les photos de toutes les sorties, comme tu n’es pas obligé de lire toutes les sorties ski quand tu grimpe dans les calanques l’hiver…

Je ne pense pas qu’il faille se focaliser sur des questions de quantité et de coût, mais plutôt s’interroger sur la pertinence. J’aimerai voir plus de photos collaboratives, avec plus de points de passages illustrés de manière adéquate. Et plus de description sur les photos : quelle est la montagne sur la photo, son versant ? Où se situe le passage en photo détail ?

3 Likes

Remarque les sorties ski dans les calanques c’est vite lu.

Il est seulement possible de sensibiliser (comme tu essayes de le faire). Contraindre est impossible.

D’ailleurs ce n’est pas souhaitable …

Ou l’inverse :wink:
Possible techniquement mais pas souhaitable.

Bonjour, cela serait sans doute possible de limiter par exemple à 15 photos maxi (ce qui est déjà beaucoup).
Limiter la quantité aurait plusieurs impacts : écologique, qualitatif, …
Car entre les photos « mal faites » et celles des fétichistes des pieds, il y en a pas mal qui n’ont pas d’utilité…

Je t’invite à reprendre la discussion un peu plus haut pour en suivre le déroulement.

En fait, si une limitation quantitative revient à limiter à 15 photos, cela représente si peu de CRs que j’ai du mal à imaginer que ça puisse être significatif en terme de coût de stockage.
Et c’est dans le cas ou l’on souhaiterait s’orienter vers une limitation qualitative, que contraindre est impossible.

Il faudrait appliquer un critère de « qualité collaborative » à chaque photo ! Exit les images amusantes, les souvenirs partagés, voir même celles choisies pour leur esthétisme …

C’est pourquoi il est uniquement possible de sensibiliser.

+1
La première qualité pour devenir un bon photographe, c’est d’avoir le courage de sélectionner !

4 Likes