Les zones sensibles pour la faune sauvage s'affichent sur Camptocamp !

Depuis début avril 2018, vous avez peut-être remarqué que Camptocamp fait apparaître sur certains topos des zones sensibles pour la faune sauvage.
Ces zones sont issues de la base de données en ligne Biodiv'sports, créée à l'initiative de la LPO.
Afin de permettre à chacun de pouvoir prendre en compte la faune sauvage dans sa pratique, le projet Biodiv'sports a pour objectif de transmettre l'information sur les zones sensibles pour la faune (zone de nidification, de mise bas, d'hivernage) directement auprès des ressources utilisées par les pratiquants pour préparer leurs sorties.
Camptocamp a ainsi souhaité afficher les données issues de Biodiv'sports afin de permettre à ses utilisateurs d'améliorer leur connaissance de la faune locale et de pouvoir être acteurs de la préservation du milieu montagnard.

Deux types de zones sont diffusées :

  • Des zones sensibles établies au préalable grâce à une démarche de concertation locale regroupant les différents usagers d'un territoire. Il n'y a pas de cadre réglementaire associé à ces zones sensibles diffusées. Il s'agit uniquement d'une proposition de partage de l'espace, afin que la faune sauvage garde toute sa place dans le milieu naturel et que chacun puisse continuer à profiter de la montagne à sa manière.
  • Des zones réglementaires existantes ayant un impact sur une pratique sportive, mises en place dans le cadre de politiques publiques de protection de l'environnement.

Chacune de ces zones sensibles répertoriées dans Biodiv'sports est visible de 2 manières sur Camptocamp :

  • un encart "zone sensible" est affiché automatiquement dans les remarques de l'itinéraire, si celui-ci se trouve dans ou à proximité d'une zone sensible
  • sur la carte de l'itinéraire, la zone sensible est dessinée, et si on clique dessus, un popup donne accès à des infos complémentaires (description de la restriction, fiche de l'espèce, fichier .kml)

Voir un exemple.

Cette base de données est encore assez récente, mais elle va s'étoffer progressivement.
L'ergonomie de l'affichage sur Camptocamp est aussi amener à évoluer.

Schéma récapitulatif :

4 Likes

Depuis cette semaine, les données des zones de tranquillité de Respecter c'est protéger, sont affichées dans les cartes des points de passages et itinéraires de c2c.
En cliquant sur une zone, on a des infos concernant la réglementation et la période.
On peut masquer ces zones en décochant la couche "Zone de protection de la faune".
Exemple : https://www.camptocamp.org/waypoints/37627/fr/dent-de-nendaz

Les zones sont aussi affichées sur la carte du filtre, mais elles sont non cliquables : https://www.camptocamp.org/waypoints?bbox=801218,5790642,822124,5820184

4 Likes

Zones sensibles ou réglementaires non-renseignées

Faites-nous remonter les zones sensibles pour la faune ou les zones réglementaires (Réserve par exemple) que vous avez pu rencontrer en France et notamment dans les Alpes françaises et qui n'apparaîssent pas sur C2C. Afin que nous puissions les recenser et vous les proposer dans l'affichage des topos.

1 Like

Bonjour @catherine
Pourrais-tu préciser un peu plus ce que sont ces « zones sensibles » ?

OK très bien mais c’est assez flou (qui, comment, qui valide, etc…)
Même s’il n’y a pas de cadre réglementaire je suppose qu’il y a quand même des traces écrites de tout ça, et un cadre défini pour l’établissement de ces zones. Pas trouvé grand chose sur internet.

Je ne parle pas des zones réglementaires où là toutes les infos sont déjà présentes sur les sites internet des DREAL, des Parcs, ou des Réserves. Je trouve d’ailleurs surprenant d’en appeler à la communauté pour signaler ces zonages réglementaires alors que toute l’info est déjà disponible (avec couches SIG, textes, etc…)

Il faut aller regarder du côté de biodivsport : https://isere.lpo.fr/2016/biodivsports-de-montagne-concilier-pratiques-sportives-et-respect-de-la-biodiversite et https://biodiv-sports.fr/login/?next=/

Ok, certes c’est très bien, mais cela ne risque pas d’entraîner une confusion entre les zones protégées par une loi ou un décret et celle qui résultent de la volonté (certes bienveillante) de divers acteurs de la vie civile ?

J’avais bien vu ces liens. Mais ça ne m’éclaire pas beaucoup plus que ce qui est dit dans le premier message de ce fil. Ca reste très flou.