Escalade et mastectomie

Bonsoir macly, heureuse de lire ces bonnes nouvelles! C’est vrai que ça paraît vite loin tout ça. .

Merci beaucoup pour vos témoignages qui rassure et désolé pour les fautes de frappes du premier message j’étais pressé.
Bravo pour votre courage et j’espère que l’opération et la suite se passera aussi bien que vous!

1 Like

C’est gentil … tout les petits mots , même d’inconnus ont été une aide pour moi. Très bonne journée

Courage-patience- passion … à bientôt en montagne !

Ca y’est je me suis fait opéré il y’a 3 semaines.
Je suis agréablement surprise de ne pas sentir de douleur. Effectivement ça tire mais c’est largement supportable.
Je suis assez active, je m’occupe des choses de la maison ( linge, un peu de jardin, cuisine…) j’évite de porter du poids. J’aimerais essayer le vélo mais je n’ose pas trop encore…je vais attendre 2 semaines de plus je pense.
En tout cas, la marche est possible au moins 1-2 semaines après.
J’ai hate de reprendre le sport!

Bonjour,
Je rejoins le groupe pour avoir vos retour sur expérience
Je dois aussi avoir une mastectomie dans quelques jours. Le chirurgien pense que par contre une prothèse n’est pas conseillee car pas compatible avec une pratique de l’escalade dans le niveau 7b.
Est-ce que quelqu’un a eu une prothèse et regrimpe dans le 7 ++?
Merci beaucoup

1 Like

Bonjour Camille, tu peux modifier ton message en cliquant sur le petit stylo en bas à droite.
Bon courage dans ta recherche d’informations

1 Like

Bonjour Camille,
J’ai eu une mastectomie avec reconstruction immédiate avec une prothèse rétropectorale il y a un mois. Je grimpe depuis très longtemps sans avoir ton niveau ( max 6C petit 7) mais je compte bien reprendre dès que possible. Peux-tu me faire part de ton expérience surtout si tu as opté pour la prothèse ?
J’aimerais aussi que d’autres personnes fassent part de leur expérience. On trouve très peu de témoignages de grimpeuses confirmées qui ont eu un cancer du sein. Il s’agit surtout de témoignages concernant l’apport de l’escalade comme outil un peu thérapeutique pour des femmes qui n’ont jamais grimpé (proposé par une kiné en salle par exemple), c’est très intéressant aussi mais il ne s’agit pas de la même situation. J’aimerais pouvoir échanger sur les difficultés (ou pas) rencontrées.
Merci à toutes et à tous

Salut ! Moi je vais subir une double mastectomie à la fin du mois et je ne compte pas mettre de prothèses. Je vais exprimer ma platitude avec fierté ! J’espère juste pouvoir reprendre rapidement, mais je me donne 3 mois de pause en escalade. C’est un peu gênant quand même vu que c’est mon métier aussi, mais comme c’est surtout de l’encadrement d’enfants, j’espère pourvoir les retrouver vite… C’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de retour sur la reprise de la grimpe après une mastectomie. Je vous donnerais mon ressenti dès que ça sera effectif ! L’important est tout de même de guérir de cette saloperie…

3 Likes

C’est peut-être un peu moins difficile qu’une simple : la simple fait apparaître une asymétrie qui attire plus l’attention. Et même avec une simple, on peut vivre normalement, sans remarques ou regards déplaisants : l’acceptation simple de la nature de chacun est de plus en plus répandue. Et dans tous les cas, c’est une très bonne chose de savoir s’accepter comme on est.
Bon courage pour l’opération, bonne chance pour la suite.

Bernard

2 Likes

Il n’y a pas de règles ni de hiérarchie dans le processus de deuil face à la perte d’une partie de soi, assymétrie ou non, le cheminement est forcément éprouvant.
Mais l’escalade fait partie de ces espaces où le corps peut retrouver des sensations avec ce qui lui reste : alors profitons-en ! Bonne poursuite à chacune d’entre vous !!

1 Like