Encore un choix de corde

Bonjour à tous,

Je souhaite m’équiper d’une corde, mais je suis perdu dans la pléthore d’offre et de possibilités… J’ai lu tous les sujets possibles et imaginables là dessus et je suis encore plus perdu.

L’utilisation sera : couenne, maxi 2 longueurs (sortie sur un rappel ou deux donc) et alpinisme mixte et rocher (max AD, pas plus, et principalement dans les Alpes du nord(Chamonix, Italie, Chablais), qui comprend donc potentiellement des passages sur glacier.

Budget pas illimité donc j’aimerais une corde pour ces deux activités, quitte à porter un peu plus lourd en alpi.

L’aspect Unicore des Béal me semble intéressant, notamment pour les courses d’arête, d’ailleurs aucun autre fabricant ne lie l’âme et la gaine ? Par contre Béal semble être un peu plus fragile que d’autres…

D’un autre côté, une corde à simple « relativement » fine ferait probablement aussi le job (aux alentours de 9.7) et traitée dry en 80 ou 70M ?

Je ne suis pas super fan des rappels avec cordelette de rappel, je préfère descendre sur deux brins.

Donc soit un truc du genre 70/80M de Joker Golden Dry (légère et polyvalente,système unicore rassurant, mais potentiellement fragile) soit 70/80M de codre à simple avec traitement Dry (un peu plus lourd, mais plus costaud et moins cher).

Salut, compromis pas évident à trouver… entre deux activités qui demandent des caractéristiques un peu opposées à ta corde. Emmener 80m de 9.7mm en alpi c’est vraiment du masochisme, tu as déjà vu ce que ça représente en poids, mais surtout en volume, 80m de corde de couenne? (9.7mm aujourd’hui c’est un diamètre gros/standard pour corde à simple de couenne) Et imagine la quantité d’anneaux que vous allez trimballer en grimpant.

Si c’était pour moi avec la contrainte de prendre une seule corde pour tout, je dirais:

  • 60m car il y a finalement très peu de couennes de plus de 30m, ni de rappels de plus de 30m en course AD
    (c’est aussi la longueur qu’il te faut sur glacier à deux si tu veux pouvoir faire des nœuds et avoir une distance et réserve raisonnable)
  • diamètre autour de 9.1-9.5mm selon si tu veux privilégier le poids ou la durée de vie
  • traitée dry à voir il y a toujours une interrogation sur la durée dans le temps de ces traitement, mais pour avoir vu des cordes non-traitées gelées comme des câbles en cascade j’aurais tendance à prendre dry :wink:

Donc chez Béal ça te laisse avec la Stinger ou la Joker. Je sais pas à quel point le truc Unicore peut jouer, a priori ça marche, mais je sais pas si ça a déjà réellement sauvé la vie à quelqu’un.

1 Like

Bonjour,
Eu égard à ce cahier des charges, j’opterai classiquement pour un bon vieux rappel classique. 2 brins de 50 m, soit de même nature, même diamètre, soit une combinaison de 50 m de diamètre inférieur à 9 mm + 50 m de multilabel (agréable en alpinisme, utilisable accessoirement à simple en couenne).
Pour ce qui me concerne, pour avoir la garantie d’une bonne longévité, pas de Béal, mais du Mammut ou de l’Edelrid.

B.A.

1 Like

pas mieux que B.A.

Tu passes partout. C’est un poil plus chiant en couenne. Mais tu peux aussi grimper en couenne avec la corde à simple de ton-ta partenaire.
A la question classique « qui prend quoi comme matos », quand tu répondras « moi j’ai qu’un rappel », tu entendras « ah bah on prend ma corde alors ».

Je suis assez d’accord avec @B.A par contre si le budget le permet je prendrais ça en 60m pour plus de versatilité en usage couenne ou monobrin alpi.
en deuxième brin un bout d’Iceline ou de Gully, voir du plus classique plus gros si tu veux grimper en flèche.

Je prends en compte toute vos remarques et vous en remercie. Au regard de ce qui est proposé et de ce que je compte faire, un rappel de 50 ou 60M est-il vraiment justifié ?

Sachant que je ne compte pas aller au delà de AD dans nos Alpes du nord.

Pour le compagnon qui prend une autre corde, oui je suis d’accord. Mais mon compagnon de cordée est ma femme donc c’est le même budget :rofl:

J’avais dejà noté ton avis B.A sur la potentielle fragilité des cordes Beal. Par contre aucun autre fabricant ne propose de lier l’âme et la gaine ?

tu veux que ta corde change souvent d’avis ???

La Iceline nouille comme c’est pas permis et la Gully, d’après ce que j’en ai lu, est une corde ultra-fragile à réserver à ceux qui veulent faire de la haute performance en glace, pour qui le poids de la corde est un facteur limitant et qui peuvent se payer une corde neuve toutes les 3 sorties :wink:

Si (je dis bien SI, aucune prétention de ma part) j’ai très peu de chance d’avoir des rappel de plus de 35M à faire dans des courses jusque AD (ce sera surtour PD+ dans un premier temps) envisager une Edelrid Eagle Lite Pro Dry en 70M ce serait vraiment la galère en alpi ?

En couenne dans mon coin 35M de rappel serait top. Mais je me rends pas compte de l’encombrement pour de la course d’arête…

Choix Cornélien…

Versatile dans ce sens là est un anglicisme malheureux mais de plus en plus utilisé. D’ailleurs je crois qu’en dehors de la littérature je ne l’ai jamais entendu utilisé autrement que dans ce sens.

Pour la Gully effectivement elle est fragile et je ne l’ai jamais utilisée en vrai, mais dans un état d’esprit corde auxiliaire je pense qu’il faut l’envisager. L’ice line par contre j’en utilise une régulièrement depuis des années j’ai pas particulièrement plus de problèmes qu’avec mon rappel « classique »

Après à un moment si on veut un truc qui passe partout sans faire le sherpa on part sur du léger et le léger ça s’use plus. Au passage je pense que Jocker 60 + Iceline 60 coute aussi cher ou presque qu’une 80 et un rappel pas cher…

Mais bon personnellement j’ai fait le choix de pas morfler à porter 5kg de corde inutile. Une des solutions quand on est en club c’est le matos en emprunt

c’est un anglicisme dégueulasse. C’est pas parce qu’une partie de la population s’exprime dans un sabir indigne qu’on doit faire pareil.

T’as bien de la chance… chaque fois que j’en ai utilisé une, elle faisait des paquets de nouilles…

5 kilos ? Tu es d’origine marseillaise ? gasconne ? :wink:
Passque 100 mètres de Cobra ça pèse 4,8 kilos.
et 120 mètres d’iceline ça pèse 4,68 kilos.

Je ferais pas ça moi. Ou alors faudrait que j’ai vraiment essayé et que je sois 100 % convaincu que la différence de diamètre (8,1 / 9,1 ) ne me posera pas de pb.
Pi vraiment la iceline en rocher j’aime pas.
et 60 mètres, pour moi, c’est trop long, tu te fais chier à ravaler 10 mètres de trop dans 99,99 % des voies rocheuses en France, et tu portes entre 780 g et 960 grammes de trop selon que tu aies une iceline ou une cobra (ou leur équivalent chez les autres fournisseurs, a diamètre égal, le poids au mètre est grosso modo le même ).

Ceci dit, tu as raison, la solution un brin de multilabel + un brin de rappel classique coûte un bras.

Si tu feras majoritairement de la couenne par rapport à l’alpinisme, prend un brin de 70m à simple, à la rigueur traité dry. Et quand tu pars en alpi, avec cette corde tu seras encordé à double à 35m et/ou bien tu fais des anneaux de buste ou fous le trop plein dans le sac.

À l’inverse, je prendrai 2 brins de rappel de 50 m dry, et en couenne je grimpe à double avec. Ou des brins jumelés, mais ça devient introuvable.

En tout cas il ne faut pas psychoter sur le poids des cordes, 50 m, 70 m, il y a peu de différence. C’est surtout l’encombrement qui est gênant.

Bah si tu as beaucoup de couennes de 35m dans ton coin tu es un peu coincé, il te faut forcément une simple de 70 et puis tu feras avec en alpi (ça vous fera les cuisses :slight_smile: ) jusqu’à ce que vous en ayez marre de la trimballer et que vous aurez dégagé le budget pour une autre corde.
À parti si très occasionnel ou uniquement dans l’optique de la grande voie, franchement faire de la couenne en corde à double c’est la plaie.

Dis toi bien que même si c’est au long cours les cordes sont des « consommables », et que donc à terme avec plusieurs cordes tu répartis l’usure tout en ayant le matos le plus adapté à ton activité… seul problème c’est l’investissement au départ !

Surtout qu’avec des durée de vie de 10 ans aujourd’hui sur la plupart des fabricants, même en respectant la notice si tu grimpes dehors un peu régulièrement (je ne connais pas ta localisation) tu useras les cordes bien avant la limite.

Ben nan, avec un rappel de 50 m ca passe large… Bon ça t’oblige à faire un rappel en haut de la couenne. Mais c’est pas la mort… Moins que de se faire chier en montagne avec 70 m de corde à simple qui pèse un âne mort et tient pas dans le sac…

1 Like

On a fait ça pendant des décennies !
Avoir le beurre et l’argent du beurre + le légèreté et le petit volume ne sera jamais compatible avec une pratique mixte couenne et montagne.
En couenne, il faut effectivement privilégier la longueur et la longévité, le poids et le volume importent peu.
En montagne, avec un brin de 30 m on fait quand même un paquet de courses, donc 30 m de multilabel acheté au mètre, ce n’est pas la ruine et ça va durer 15 ans.

Ben si, la question est pas de savoir si « ça passe », bien sur que ça passe.
Tu vas sérieusement conseiller à quelqu’un qui achète sa première corde, avec pas de partenaire qui a une corde de couenne de se taper d’installer un rappel en haut de chaque couenne qu’il va faire? (je vois bien que tu cherches à lancer une digression :wink: )
Sans parler des problèmes de sécurité que ça pose (on préfère toujours descendre à pieds d’une GV), en termes de temps c’est tellement peu rentable de faire ça! Les deux grimpeurs doivent se taper une manip longue, c’est galère pour laisser une moulinette. Bref vu l’usine à gaz autant partir directement en GV…
Et du coup c’est pas du tout le cahier des charges.

2 Likes

En fait je me rend compte que je me suis mal exprimé et je m’en excuse.

Quand je parle d’aller faire de la couenne, c’est principalement d’aller sur des couenne du coin mais uniquement pour travailler (la technique, les manips etc) pas forcément pour poser des moulinettes et s’acharner à se mettre dans le rouge techniquement.

Ce serait par exemple pour aller travailler en grosse dans du 4 ou 5 en falaise. Bosser les manips de corde pour ma compagne. Donc grimper et poser un rappel en couenne ca me va très bien.

Mais l’objectif est plutôt de progresser techniquement tant sur les manips de corde que sur la grimpe elle même. Donc pas de moulinettes à poser par exemple.

Occasionnellement se faire plaisir quand on descend en Ardèche et grimper dans le coin (falaises max 30m donc 70m de corde c’est niquel)

Dans notre coin (chablais) on a aussi pas mal de falaises de 30M et moins voir des portions à 35 M en deux fois (ce qui fait une longueur à 20M, assurance depuis le relais pour la technique et ré grimpe de 15M pour enfin poser un rappel de 35) c’est juste un exemple, mais ça donne une idée de ce que j’entends par « faire de la couenne »

Ma compagne étant débutante, une corde pas trop fine serait un atout sécurité (pas en dessous de 9 pour grimper en simple), et utilisable aussi en Alpi facile (en dessous de AD) en rando Glacière etc sans faire exploser le budget (à ce jour assez élevé puisque j’ai du renouveller une bonne partie de mon matos qui avait 17 ans…)

ben j’ai fait ca longtemps avec un pote qui n’avait qu’une corde de rappel.
je préfère faire un rappel en couenne que de me faire chier avec 80 m de corde à simple en montagne…
Surtout que

Désolé pour ma digression mais si t as corde est trop courte pour une moulinette, c’est quoi la. Technique que vous allez utiliser pour descendre en rappel ?

Ah oui dit comme ça ça change un peu la donne. Si la couenne est accessoire et juste un entraînement manips/grimpe montagne, effectivement la proposition 2x50m ou 2x60m avec un des deux brins en multilabel peut être une solution.

Bizarrement j’ai t’ai pas trop vu faire ça depuis qu’on se connaît :stuck_out_tongue: d’ailleurs tu veux pas aller grimper au lieu d’attiser des débats à la con sur le forum?

1 Like