Encore un choix de corde

Y pleut.
J’ai encore un poil mal au dos mais ca devrait etre gueri rapidement. Canyon ?

Tu as deux cordes de longueur supérieure ou égale à la longueur de la voie que tu veux faire, tu grimpes en double, au relais tu te vaches et tu installes un rappel.
Pas de miracle il te faut 2x la longueur de corde pour descendre, mais au lieu de descendre en moulinette tu descends en rappel.

Dac, mais pas de recette miracle si tu as moins de 2x la longueur. Moulinette ou rappel dans ce cas c’est identique.

Ou Escaper, mais en couenne ca va vite être chiant.
(et c’est plus sensé être un outil de réchap’)

Si on peut éviter d’entrer dans le délire de conseiller l’ESCAPER (edit: sapristi de correcteur ortho) à quelqu’un qui parle de s’aguerir en manips de base…

1 Like

Bonjour,
Pour ma part, j’ai une pratique similaire. Avec du recul, au vue de ma pratique, si je retournais en arrière, je n’aurais qu’une corde a double 2x50.
Pour le peu de couenne dans l’année, je ferais avec.

1 Like

La correction automatique a remplacé Escaper ? :wink:

1 Like

Je n’ai jamais conseillé l’escaper, j’ai même précisé que c’était avant tout un outils de réchap. Je faisais juste remarquer que descendre avec 1 fois la longueur était possible. Aux dernières nouvelles « possible » n’est pas un synonyme de « conseillé ».

Salut, si j’étais toi, vu ce que tu expliques, je prendrais 50m d’une corde assez fine et tant pis pour les longues couennes et les longs rappels jusqu’à ce que j’ai le budget pour rallonger: ta priorité reste l’alpi facile.

Pour mieux répondre a ta question, regarde les prochaines 10 prochaines courses de montagne que tu veux faire ainsi que les 20 prochaines voies de couenne pour voir si ton choix est adapté.

Perso j’ai commencé comme la plupart des gens avec 70m de corde à simple gros diamètre que j’ai même porté en cascade et sur glacier.

Pour la marque et l’usure, les remarques viennent probablement de personnes qui grimpent beaucoup plus que ce que vous allez faire donc pas forcément à prendre en compte.

Unicore=marketing. Ça ne dit rien sur la résistance de la corde. Je pense que c’est surtout une réponse par rapport à un défaut récurent sur leurs anciennes cordes : l’effet chaussette (gaine qui glisse sur l’âme sans même que la gaine soit coupée) et qui n’inspire pas confiance. Si tu as peur de couper la gaine de ta corde, prends une corde avec une gaine solide (un gros diamètre).

3 Likes

Bon après être passé dans un petit bouclard et en ayant discuté un peu je suis ressorti avec 50M de Edelrid Hummingbird Pro Dry (9.2).

Je pense que ce sera assez polyvalent. Quitte à emmener un Escpaer au cas ou au fond du sac.

Merci à tous pour vos interventions !

Si tu choisis des choses avec jamais de rappel de plus de 25m ça le fera.
Dans le cas contraire tu as certes une belle base mais il faudra quand même fortement envisager d’y rajouter soit un brin de rappel classique, soit un brin de corde de hissage genre trail line…

Je le repète envisager l’usage d’un outil qui demande d’être maitrisé et destiné à des situations de réchappe, alors que dans un autre post récent tu parles d’une reprise de l’activité après un long arrêt, c’est à mon avis inadapté et potentiellement aller au devant de certains ennuis…

Je suis d’accord avec toi sur le fond, dans l’idée c’est juste avoir un escaper au fond du sac « au cas où » mais pas de se dire de partir avec pour un rappel prévu de 40M.

J’envisage une cordelette de rappel pour les cas où un rappel de plus de 25m serait nécessaire.

Et de ce que j’ai vu dans les courses que j’envisage pas de rappel de plus de 25m donc c’est good.

Dans ce cas là tu est bien, et comme je te disais le jour où tu as besoin tu rachètes qu’un bout.

Par contre pour l’escaper entrainement au sol ET entrainement falaise avant de mettre ça au fond du sac pour de vrai (je fais mon pénible mais c’est à force de voir des gens mettre des trucs dans leur sac qu’il faut apprendre à utiliser avant d’en avoir besoin…)

1 Like

Je comprend les mises en garde, et je suis plutot du genre très sécuritaire, d’autant plus si j’emmène des gens avec moi.

Donc oui ce sera clairement tests dans le jardin et en falaise avant d’utiliser ça dans un rappel d’urgence en montagne. D’ailleurs les sessions de couenne servent principalement à ça dans ma démarche.