Crowdfunding et financement de C2C

Désolé si hors sujet, mais vous avez pensé plutôt a faire un « crowdfunding », plutôt que d’essayer de faire de la pub sur un truc pas top comme LinkedIn ? L’un n’empêche pas pas l’autre bien sûr.

Mais 9 abonnés ça fait limite de l’anti pub ( et malheureusement la compagnie camptocamp a pris le « monopole » du nom :S ).

Après qu’offrir en échange d’un crowdfunding ? Des autocollants ? ( Oui c’est débile, mais c’est pas cher, et ça fait de la pub ). Ou des photographies de montagne, ou quelque chose dans le genre.

Ça peut assez bien marcher. Et les risques, sont moindre. Si ça ne marche pas, tant pis. Pas de perte. Si ça marche, faut juste faire autocollants, des jolies affiches avec par exemple des images du concours photo ( je sais pas si c’est libre accès ). Y aura sûrement quelques personnes motivées à autoriser l’usage de leurs belles images de montagne pour une bonne cause ). Avec un petit « camptocamp » sur les « posters ».

Le principe d’un crowdfunding est assez simple. Pour 1-5 euros euro, il a son nom mis dans un remerciement par exemple. 5 euros un autocollant. 20, un poster. 100, une image de haute qualité, avec par exemple une lettre de remerciement. 150, signé par l’auteur de la photo ( après y a moyen de faire + complexe, offrir un repas, une randonnée ou je sais pas quoi ).

Oui, c’est une sorte de marketing. Mais certaines associations le font et ça marche bien !

Ça peut faire des petit buzz en plus parfois.

Ou faire de la pub pour des marques de montagne directement sur le site … Bon, c’est pas trop, je suis pas fan du capitalisme, mais la montagne marche pas mal comme ça depuis longtemps …

[Edit modération: digression isolée dans un sujet indépendant]

1 Like

L’idée est bonne.
Mais quand je vois la difficulté pour vendre quelques bonnets et bandeaux de tête à moins de 20€ (vendu prix coutant !), j’imagine mal les contributeurs se ruer sur des autocollants ou des posters.
@Maelv , comment faut il motiver ces achats ou ce crowdfunding ?

Actuellement, il y a les dons avec possibilité de défiscaliser à 66% en France et c’est ce qui rapporte le plus à l’association.

Je le dis et je le répète, la grande majorité des visiteurs de C2C sont des radins :slight_smile:
Il y a quand même quelques rares exceptions, c’est tant mieux et merci à eux.

Je vais réfléchir, chercher des sites quand j’aurai un peu de temps, j’ai juste eu l’idée comme ça.

Je ne savais même pas que y avait des bandeaux/bonnets, c’est bien aussi. Jouer avec leur ego ? Les rendre important ? ( Plus sérieusement, je sais pas encore )

J’étais étonné que camptocamp avait besoin d’argent. Car pour moi c’est ( hors forum, c’est discutable, mais là n’est pas la question ) le site le plus complet sur la montagne ( loisirs ).

Je pensais que c’était même financé par l’état où je ne sais quoi. Mais je ne suis pas un businessman, et je sais que c’est une association. Mais ça a du bien contribuer a bcp de choses en montagne. Éviter bcp d’accidents, même donner des informations dans d’autres pays.

Je ne sais pas qui sont les géniaux contributeurs ( pas financièrement ). Mais de ce côté ça marche plutôt bien ?

Et je ne pense pas exagérer. Enfin, pour les activités de montagne, même pour la randonnée. J’utilise ce site en Suisse depuis longtemps, et je ne suis pas déçu. Donc oui, je suis étonné.

Je savais même pas que c’était déductible des impôts. Mais c’est une association oui.

Et c’est très consulté comme site quand même, non ?

1 Like

En général le crowdfunding, tu dois mettre un objectif. Et expliquer pourquoi. Ca peut être pour développer un produit ( jeu vidéo par exemple ). Ou un projet qui ne rapporte pas forcément ( exemple -> sortie de classe dans un pays ).

Comme objectif, c’est financier. Genre 10’000 euros ( je dis au bol ). Chacun va payer en avance. Si ça ne marche pas, c’est remboursé. Chacun peut donner ce qu’il veut. Tu as une période donnée pour récolter ce que tu as besoin. Si ça dépasse la somme initiale, c’est rarement un problème, t’as juste + d’argent a la fin.

Donc trouver une somme ni trop basse, ni trop haute. Car si tu mets 20’000, et que ça arrive a 15’000, c’est un échec. Si tu mets 10’000 et que ça arrive à 15’000, c’est un succès.

Et être précis et transparent dans a quoi servira l’argent.

Après y a même moyen de préciser ce qui sera fait a tel ou tel seuil. Et donner des nouvelles.

Oui, c’est plus dur pour une association, qu’un développeur de jeux vidéos indépendants. Mais le « produit » camptocamp existe déjà dans un sens.

Ben tout le monde en fait puisque c’est un site collaboratif.

Mais le problème, c’est que beaucoup contribuent ( topos ) et ne donnent pas ( argent ) ? Ou certains font juste utiliser sans même contribuer ( ni par leur temps / argent ? ). On ne peut pas changer ça forcément. Souvent j’ai trouvé des informations sur des lieux vraiment pas courant pourtant. Des chemins abandonnés depuis longtemps.

Donc il y a tellement d’investissement de temps, ce serait tellement dommage s’il manque de l’argent et que le site doive fermer par exemple ( je ne sais vraiment pas comment ça marche ). Je vois avant tout camptocamp comme un guide sur pleins de chose ( enfin, topo, complément a des cartes ). J’ai rarement contribué, mais c’est comme ça pour beaucoup de personnes je suppose.

Tu veux savoir un itinéraire, tu cherches sur Google, tombe sur camptocamp, tu as tes réponses, c’est bien fait, t’as l’impression que c’est fait par des professionnels comme dans un livre, tu oublies que c’est une association, tu te dis que pour que ce soit comme ça, y a de l’argent des sponsors, des employés. Si tu as le temps la motivation, tu fait quand même quelques partages. Et avec le temps c’est une énorme base de donnée.

Mais pourtant il y a d’autres sites ultra complets sur d’autres sujets que la montagne, qui ont aussi des problèmes de financement … Et marche avec des volontaires. Mais qui mettent aussi en avant que c’est déductible des impôts.

Je ne sais pas comme ça. Après je dis pas de vendre des page de pub a Decathlon, petzl ou je sais pas quelle compagnie. C’est pas très éthique. Mais ça marcherait probablement. Faut juste prouver que y a du passage sur le site.

Après peut être que le site est trop spécifique, et que je m’imagine que c’est un grand site alors que pas le cas.

Oui, les skieurs ( pas alpinistes ) vont plutôt utiliser des sites dédiés à ça. Mais eux marchent avec des sponsors ? Je sais pas comment c’est pour le parapente par exemple. Ou pour des sports qui sont peu monétisé. Mais mêle un fabriquant de slackline pourrait y trouver un intérêt a camptocamp ( je prends exprès un exemple d’une discipline pas très mise en avant ici, et qui n’a pas forcément un succès énorme ( quoi que )).

Et y a toujours les topos papiers qui existent bien sûr. Et ne remplaceront pas forcément camptocamp. Bref, je donne juste une idée.

L’avantage du crowdfunding, c’est que pas besoin de vendre un produit directement.

Ça pourrait même être demander de l’argent pour produire des brochures pour faire de la pub pour camptocamp, et distribuer ça disons dans des magasins de montagne, ou même Decathlon disons. Et là tu peux mettre de la pub dans les brochures directement.

Un peu le même fonctionnement que les lotos, ou les journaux ?


Ou juste : on veut faire 200 bonnets camptocamp, ceux qui donnent 20 euros en auront un. Tu coup du dépenses ton argent après coup si ça marche. Et si t’as de quoi en faire 300, tu en fais 300.

Et si quelqu’un ne veut même pas un bonnet, il peut quand même faire une donation.

( C’est plutôt pour monter le principe ça )

Après t’as les protèges cou qui sont pas chers et pas si mal pour la pub.

Et si tu veux le faire encore mieux, tu cherches une compagnie française ( bon, les prix vont augmenter ). Mais tu peux marchander avec, car ça leur fait aussi de la pub.

Mais bon, c’est des idées.

Mais sur Google en cherchant financement participatif ( ou crowdfunding ), il y a de nombreux exemples.

Après ça marche pas certains projets. Et d’autres finissent par se retrouver avec bcp + que ce qui était prévu ( y a des développeurs de jeu qui se sont retrouvés avec 200’000 au lieu des 10’000 de base, et ont pu développer le jeu encore + ).

Après ça ne date pas de hier, je ne sais pas a quel point ça marche pour une association de type camptocamp, qui est limitée quand même a la langue française. Mais ça reste un large public. C’est juste une idée. Et ça demande un investissement de temps. Le bon côté -> ça peut faire de la pub même si ça échoue, encourager des personnes à contribuer.

Tout est sur notre boutique helloasso, Ici et ici

Explication ici
Pour rappel, uniquement l’hébergement du site Camptocamp.org coute 10 000€ par an !

Financé à 80% par les adhésions et les dons à l’association. Les 20% supplémentaires sont la publicité, à gauche de cette page.

En gros, Camptocamp.org c’est 80 000 inscrits (pseudos), 350 adhérents à l’association en 2024.
Donc 350 gentils contributeurs paient pour 79 650 simples visiteurs qui profitent des informations du site :slight_smile:

Je n’ai plus les chiffres exacts en tête mais c’est environ 25 millions de pages vues

Actuellement, il manque de développeurs informatiques !
De nombreux outils utilisés sont obsolètes et demandent une mise à jour pour que le site continue à fonctionner. Il devient urgent de trouver des développeurs.
Nous n’avons ni la main d’œuvre bénévole pour le faire en interne, ni les finances pour externalisé à des sociétés spécialisées.
Le mécénat de compétence mis en place depuis 2 ans commence à porter ses fruits mais ne suffit pas encore pour subvenir à tout nos besoins de développement urgents.

C’est fait par des professionnels… bénévoles

Rien de tout cela. UNIQUEMENT une poignée de bénévoles qui prennent sur leurs temps libre pour faire tourner la boutique.

C2c a besoin de vous : appel à dons 2023 - Forum - Camptocamp.org

C’est en place depuis longtemps.
Petzl est un fidèle annonceur depuis de nombreuses années parmi de nombreux autres sur C2C.
Faut regarder l’encart de pub à gauche de cette page… sauf pour ceux qui ont un bloqueur de pub :slight_smile:

Comme dit plus haut, on a eu de la peine à en écouler 50 !

C’est à l’étude

Je suis preneur de bons contacts auprès de ces compagnies

2 Likes

Opter pour un modèle gratuit / payant ?
Le gros étant gratuit comme actuellement, mais le fait de payer apportant un quelconque avantage (reste à trouver lequel ?..)

Voila le problème :slight_smile:
Camptocamp a toujours eu vocation à rester libre et ne pas devenir une société commerciale.
Le partage de l’information est l’ADN de C2C.

  • L’adhérent à l’association a accès à certains forums réservé aux membres de l’association et droit de vote à l’AG.
  • Coté topoguide, les accès adhérents ou non ont les mêmes accès.
2 Likes

C’est énorme quand même ! ( Pas les gentils contributeurs, même si pas mal ). Et ça ne prend pas en compte les simples visiteurs anonymes ?

Y a pas de pubs sur mobile :sweat_smile: ( pas sur le mien ), pas de bloqueur de pub pourtant. Je vais pas me plaindre. Mais tant mieux du coup !

Je n’ai pas accès, ça me demande une connexion sécurisée, je ne sais pas comment ça marche :S

Merci pour les réponses :pray:

Ce serait vraiment dommage …

Bravo :slight_smile: !!

Et dire que si chaque « pseudos » versait 50c par an, tout serait réglé !

3 Likes

Oui, mais j’ai déjà eu plusieurs fois des problèmes en voulant faire des dons ( j’arrive pas à accéder à helloasso juste là, encore une fois -.- ).

C’est pas la première fois que j’essaie pourtant et que ça me bloque l’accès ( donc ça ne dépend pas que du pays ) -> connexion pas sécurisée ça écrit là ( je ne sais pas ce que c’était le problème la dernière fois, pareil ? )

Y aurait pas moyen de proposer d’autres manières de payer ? ( Car si ça me le bloque, je ne pense pas être le seul dans ce cas, et en général ça peut vite décourager ). C’est peut être la faute à certains téléphones ? ( Je suis pas pro d’informatique ).

Pareil si je veux être adhérent je crois.

*Dans le cadre de l’utilisation de réseaux publics, nous vous préconisons d’utiliser un VPN (avec une adresse IP située en France).

Un VPN est un “réseau privé virtuel” : il permet de protéger votre connexion internet et de protéger votre confidentialité en ligne. Nous vous conseillons d’en installer un et de sélectionner une connexion française*

-> mais j’ai pas envie, et Swisscom c’est censé être safe quand même ? => Des les faits, j’ai aucun soucis avec d’autres sites que helloasso

Pas de prb avec des sites sur lesquels tu fais des paiements en ligne ?

En plus d’être contraire aux statuts de l’association comme expliqué plus haut, c’est incompatible avec l’intérêt général obtenu il y a quelques années et qui fait que les dons sont déductibles à 66% (en France, et avec un plafond).

1 Like

Facile à dire vu de l’extérieur

Qui est volontaire ?
Entre la recherche de mécénat auprès des entreprises, d’adhésion et dons auprès des contributeurs et autres actions, je commence à être découragé de brasser du vent pour rien :frowning:

je veux bien connaitre la recette pour convaincre ?

2 Likes

J’allais poser la question. Par curiosité, comment procèdent ceux d’en face ?

Tu connais le boulot que cela représente pour avoir trempé dedans mais la majorité des contributeurs l’ignore.

Même dans le cas précis de « la mobilité douce », les entreprises ne lâche pas un centime. C’est du vécu actuellement.
Où alors notre méthode d’approche des entreprises est mauvaise !

C’est partout pareil : les mairies non plus, la plupart des élus n’ont pas encore compris l’intérêt de la mobilité douce (et puis surtout, ça les obligerait à réfléchir à leurs utilisations personnelles de la mobilité).
Il faut beaucoup de persévérance.

Bernard

2 Likes

bien ça se comprend également, on voit bien que la plupart des salariés dans les entreprises ont des difficultés pour se véhiculer, et quand ils utilisent les moyens de transports collectifs, c’est souvent l’enfer.
Alors offrir des facilités pour une activité de loisir au plus petit nombre, ça peut agacer, quand on ne peut pas améliorer la situation de nos propres salariés.
Ce sont les régions qui devraient réfléchir à cela, et je vois bien que les activités touristiques sont le dernier soucis des métros qui prévilégient plutôt l’accès à l’emploi et demandent aux stations de ski d’assurer leur propre désserte car ce sont des usines à cash.
il y a un principe en droit administratif d’un traitement équitable des administrés également devant leurs charges et ça peut se comprendre qu’on ne puisse pas faire supporter à une collectivité, des tours de maneige à quelques personnes qui ont envie de prendre du bon temps.
Ce serait plutôt aux demandeurs de ses services de mettre la main à la poche, et si ils ne le font pas, tant pis pour eux, moins de loisir, ça arrive.

Hélas ca ne m’étonne pas tant que ca. Je ne pense pas qu’elle est mauvaise, dans le sens ou je ne pense pas qu’il y en ait de « bonne » :slightly_frowning_face:. Ou tout du moins, pas de bonne en terme de ratio retour/effort. Les systemes qui fonctionnent sur les dons d’entreprise sont principalement (pour ne pas dire uniquement) ceux qui offrent en retour une image que peut presenter l’entreprise. Et ca, on ne peut pas le proposer, donc c’est compliqué dès le départ.

Par contre, j’ai la conviction qu’une approche basée sur les dons des utilisateurs peut marcher, car des sites fonctionnent grace à cela.

3 Likes