Assurer le leader depuis le relais en GV

Bonjour à tous (c’est mon premier post) !
Je sais que la meilleure technique pour assurer depuis le relais en grande-voie est de placer le système d’assurage (plaquette reverso dans mon cas) directement sur le relais. Comme montré dans la célèbre vidéo de l’ENSA, ceci porte moins de contrainte sur le relais dans le cas d’une chute du leader.
Cependant, je n’ai trouvé nulle part la manière de positionner son reverso au relais pour assurer le leader. On trouve la technique classique pour le mettre en mode autobloquant et assurer le second sur le site de Petzl et la méthode que j’utilise actuellement pour assurer le leader avec un point de renvoi et l’assureur au pontet. Mais rien sur l’assurage du leader depuis le relais avec système d’assurage fixé au relais.

J’ai essayé tant bien que mal de le fixer comme sur mon pontet mais directement sur le relais mais cela me semble peu convainquant (difficile de donner du mou et assureur qui tourne dans tous les sens), j’ai essayé de le fixer comme en assurage du second depuis le relais mais là aussi peu pratique. Notez que j’utilise toujours un point de renvoi haut, je ne sais pas si cela est théoriquement nécessaire si le système est fixé directement au relais.

Merci d’avance pour éclairer ma lanterne.

EDIT : Quand je dis que j’ai essayé de placer mon assureur sur le relais, il s’agit bien évidemment d’un essai sans le grimpeur de tête. J’utilise exclusivement les méthodes connues et éprouvées pour assurer dans l’attente d’une réponse apportant une solution à cette question.

Théoriquement c’est ce qu’il faut faire. En tout cas c’est actuellement à la mode.
Mais la plupart des relais sont placés hauts par rapport aux pieds, et faire les mouvements de bras pour donner du mou, à bout de bras, c’est vraiment la merde pénible. Comme tu dis:

Donc on assure au pontet, ce qui permet même de dynamiser légèrement si nécessaire.

Patiente encore 1 heure et tu auras quelques réponses qui diront le contraire de e que je viens d’écrire.
Bienvenue sur le forum camptocamp où chaque expérience personnelle est plus importante que celle des autres. Tu verras, on se marre bien.

4 Likes

Les modes changent, mon ami, les modes changent. Vérité aujourd’hui, mensonge demain. Brûle ce que tu as adoré, adore ce que tu as brûlé et cambre la tête, fer si courbe.

2 Likes

Mince, moi qui me pensais Français, me voilà Sicambre finalement.
Merci Rémi (tu ne t’appelais pas François à un moment ?), comme quoi la religion a encore à nous apprendre.

1 Like

Patiente 1 semaine et ça parlera des différents spots de bloc en Suisse, ou du matos nécessaire en courses de neige. C’est vivant par ici.

1 Like

Merci de la réponse (encore une fois) mais dans ce cas, comment installer l’assureur au relais ? C’est l’objet principal de ma question.
Dois-je l’installer comme si je l’installait à mon pontet (mais sur le relais du coup) ou existe-t-il un autre positionnement. Dois-je dans ce cas continuer à utiliser un point de renvoi ?

La manière classique reste encore d’assurer au pontet, de la même manière qu’en salle. Avec le 1er renvoi posé rapidement.
Quand le relais le permet, alors le mieux reste encore d’assurer directement dessus, comme tu disais, comme si le point du haut était ton pontet.

2 Likes

Ok merci ! je vais essayer ça à l’occasion :slight_smile:

La vidéo de l’ENSA est trop généraliste, elle ne fait pas la part des choses entre un relais de grande voie sportive et un relais sur brindilles. Si ton problème est celui de la grande voie sportive tu mets ton système d’assurage au pontet, un point de renvoi et ça roule.

1 Like

J’ai toujours assuré (et mes partenaires de grimpe aussi, d’après ce que j’ai pu voir sur les 100 dernières grandes voies) au pontet, avec un renvoi sur le relais ou très proche. En faisant attention à bien dynamiser en cas de chute avant le premier point (si c’est possible), ça l’a toujours fait sans problème.

J’avoue qu’en le fixant sur le relais, j’ai essayé une fois et j’ai trouvé ça galère comme pas possible, et du coup éprouvant pour mon leader. Mais j’imagine que c’est un manque de pratique de ma part dans ce domaine et qu’une fois qu’on a la main ça a son intérêt.

L’idéal étant d’être polyvalent pour choisir la meilleure solution face à la situation que tu trouves une fois sur les lieux.

Il ne faut pas s’arrêter à la vidéo. Il te faut regarder le document associé.
Tu verras que le reverso au relais n’est pas forcément la règle et son positionnement y est expliqué.

Pour accéder au doc, tu as le lien dans les commentaires de la vidéo.

2 Likes

Pour moi, j’assure le second comme le leader au pontet avec point de renvoi sur le relais ou au dessus quand c’est possible. Ca marche très bien et quand tu grimpes en réversible aucune manip à faire quand le second repart en tête et comme tu l’assures en permanence même pas besoin de se vacher pour la reprise du matos. Gain de temps et gain de manip.

idem mais avec un atc sur le relai.
il ne faut pas chercher a assurer sec le premier sinon l’atc se coince

Tu veux dire que tu installes l’ATC en position plaquette sur le relais pour assurer un leader ?