Altimètre et baromètre

Bonjour,

Jai une question peut-être assez basique :confused: .

Je viens d'acheter une montre altimètre/baromètre.

Lorsque je calle le baromètre sur une pression donnée par un site météo, l'altitude de l'altimètre change. Pourquoi pas, je viens de changer sa référence.

Par contre , lorsque je calibre l'altimètre au niveau d'un point connu, le baromètre change sa valeur... :expressionless:

L'altimètre se base sur la variation de pression pour connaître la variation d'altitude.

Cependant, ce n'est pas parce que je recalle la valeur de l'altimètr eque la pression varie instantanéement.

D'où deux hypothèses que je déduis:

1- la montre a un problème... :frowning:

2- Il faut se faire une raison avec ces inqtruments: soit on travaille en barométrique (alti faux en valeur absolu), soit on travaille avec l'alti (baro faux en valeur absolue) :rolleyes:

Quels sont vos expériences ?

A bientôt,

T'as tout faux ... :smiley:

Mais l'altimétrie, ce n'est pas une chose aussi simple qu'on le croit de prime abord!

Lorsque tu cales la baromètre tu lui indiques la pression au niveau de la mer, la baromètre mesure la pression là où il se trouve et en déduit l'altitude.

Inversement si tu lui indiques à quelle altitude tu te trouves il mesure la pression là où il se trouve et en déduit la pression au niveau de la mer.

Calibrer la pression au niveau de la mer ne se fait en général pas dans les activités de montagne, du moins quand on connait l'altitude de certains points. D'ailleurs beaucoup de modèles ne proposent même pas la possibilité de le faire.
Au départ de la rando on indique à l'alti à quelle altitude on est et c'est à peu près tout (certains recalibrent en cours de rando, perso je préfère garder en tête une éventuelle différence entre l'alti et les points connus mais en général ça n'excède pas 20m)

Ton baromètre affiche en l'occurence la pression au niveau de la mer.
La pression locale, mesurée par le capteur, elle ne doit pas bouger lorsqu'on étalonne l'altitude.
Mails la pression au niveau de la mer en revanche est extrapollée à partir de la pression locale et de l'altitude et donc bouge à chaque fois que tu étalonnes.
Il est normalement possible d'afficher la pression locale au lieu de la pression au niveau de la mer, si tu veux vérifier... Mais la pression au niveau de la mer est plus utile pour évaluer l'evolution météo.

Ok, merci, heu, je fais quoi avec ça ?

En fait, c'est bon, j'ai compris le modèle en bidouillant...

Du coup, la fonction est bien: altitude = K x pression

et non: altitude réglée = N x K x pression

avec N=calibrage alti; K=calibrage baro

Merci à J2LH pour le retour.

A priroi, on est plutôt dans le cas 2.

Pour la pression au niveau de la mer, je me suis pasé sur météo-ciel.

Cepedant, un écart apparaissait, dont je me suis apperçu avec un capteur local.

A Bientôt,

Tu as encore tout faux ...
C'est encore bien plus compliqué ... :smiley: :smiley:

Tu réfléchis, tu revois tes cours de physique, peut-être.

Mais bon ... J2LH a bien résumé l'utilisation élémentaire, sans prise de tête.

Je m'occupe de mes cours de thermodinamique, ne t'en fait pas.

Mais dans les cours, il n'y a pas la technique de qualibration de la montre... Je cherchais juste à la déduire.

C'est chose faite, sans formule de nivellement barométrique...

Merci et à bientôt,

Qui veut qui peut!
Note que la technique de calibration de la montre, c'est dans le mode d'emploi ... :wink:

Mais c'est encore plus compliqué que ça :smiley: :smiley: :smiley:

Pour faire simple, si tu es matheux/scientifique :

dh = dp / (rho*g)

L'alti/baro intègre ce brol avec les conditions initiales suivantes :

h0 = 0 m
p0 = 1013.25 hP = pression de référence.

rho est la masse volumique (de l'ordre de 1,225 kg/m³ dans les conditions précitées)
Elle est elle-même fonction de p et de t°
Et la température t° varie elle-même avec l'altitude h
t°0 = 15°c
dt°/dh = constante : 6,5° c / 1000 m.

Ce qui précède définit en grand partie l'atmosphère dite "Standard", qui sert de modèle universel en altimétrie. C'est un standard internationnal, initialement défini pour l'aviation. Une sorte d'atmosphère moyenne, par défaut.

Evidemment dans la réalité on est rarement en athmosphère standard.

Pour avoir un alti à peu près juste, on peut naturellement adjuster les conditions aux limites.
Cependant, à ma connaissance, les montres et altis classiques ne permettent pas un adjustement des conditions initiales de température, et encore moins un adjustement fin de la fonction t(h).

Mais je connais un canif victorinox qui le fait "à la louche" ...

En pratique, quand on cale un alti sur une altitude connue, il adjuste simplement "p0" à une valeur telle que "ça cloppe". Cela peut très bien s'observer sur un altimètre mécanique. Cette "pression de référence à l'altitude zéro" est la pression barométrique réduite au niveau de la mer. Mais si l'altitude est forcément juste, il n'en est pas de même pour la vraie pression au niveau de la mer ... car en général on n'est pas non plus dans les conditions standards relatives aux termpératures.

Maintenant, tu as de quoi réfléchir ... (cela reste infiniment moins compliqué quand-même que la thermodynamique ...)

PS :

  1. On peut faire moins matheux avec des raisonnements "graphiques" et un peu de logique - j'ai enseigné cela pendant des années, à des gens qui n'avaient pas nécessairement un bac scientifique ... Si tu aimes "trouver par toi-même", trace-toi quelques courbes h = h(p) en faisant varier les conditions initiales. (Facile en intégration numérique, ne fût-ce qu'avec un pas de 10 hP)

  2. Les montres dites "compensées en température" ne compensent en fait que les erreurs de leurs capteurs et de leur électronique quand les températures à l'intérieur du boitier sont loin des conditions normales. Rien à voir avec la prise en compte des températures extérieures de l'atmosphère.

  3. Quand on interprête la "pression réduite au niveau de la mer" par l'instrument, on entre dans le domaine de la météo, tant au niveau de la situation générale que de la situation locale. C'est encore un autre domaine de réflexion.

  4. Parfois, ce genre de questionnement aide à prendre conscience que les maths, la thermo, la statique et la dynamique des fluides ... servent à quelque chose!

Bon courage à toi pour la suite!

Merci pour ces précisions Bis47.

Effectivement , je suis un peu matheux à la base.

Je comprends donc ces quelques infos.

Par contre, je débute avec les altimètres.

Aujourd'hui, rando entre 1590m et 1890 en 2h (avec BB dans le dos... 16kg).

A la montée, avec un temps un peu changeant, j'ai constaté un écart d'environ 7m entre le départ (alti callé) et l'arrivée.

A la descente, environ 20m d'écart (après callage au sommet) en 1h30, why not.

Par contre: descente en voiture de 1590 à 1120 à environ 42m/min.
Bilan: 30 mètres d'écart en bas... je ne pense pas que le temps est changé en 10min, la montre est restée sur mon poignée à la même température.

Comme référence, j'ai pris des points connus de la carte IGN et des balises sur place.

Est-ce normal ? Encore une fois, je débute en alti de montagne.

Je précise que l'altitude est stable lorsque nous sommes immobile (repas).

Cordialement,

Si la montre est restée au poignée, ça m'étonnerait qu'elle soit restée à la même température mais elle ne serait pas restée à la même température si elle était restée dans le sac, hors du sac ou à peu près partout de toute façon.

Les erreurs modestes que tu vois en rando 7m, 20m sont normales et les écarts constatés ne sont pas liés à un changement de temps. Il est d'ailleurs rare dans une rando de quelques heures que l'on puisse voir une modification du temps avec un altimètre, les erreurs sont en général dues à une atmosphère pas standard ou aux erreurs de mesure.
Les 30m constatés en bas peuvent également s'expliquer par le changement de lieu qui vient s'ajouter aux autres erreurs.

Tout à fait, et contrairement à ce que beaucoup pensent.

Bonjour,

Pour la compensation en température, effectivement, certains se trompent.

30m pour 400m de dénivelé, cela fait une sacrée erreur de 7,5%.
Sur 1000m cela fait 75m !
Par contre, il est possible que l'erreur de soit pas aussi grande en fonction de différentes compensations d'autres erreurs et notamment qu'il ne s'agissent pas d'une erreur proportionnelle à l'altitude...

Bref, je continue à découvrir...

TEST DU FRIGO:

22°C - 1010m
07°C - 1006m (30min)
23°C - 1013m (15min)

Température et pression relevées sur la montre.

On doit êtr eun peu loin de l'atmosphère standard... dans le frigo !

Pensez-vous que l'alti est quand même compensé ?

A bientôt,

Vois les specs de ta montre.
Mais ça n'en a pas l'air.

Encore à côté de la plaque! :smiley: :smiley: :smiley: :smiley:

C'est bien d'expérimenter ...
Mais pour comprendre, trace les courbes dont j'ai parlé plus haut ...
C'est une expérience comme une autre.
Loin du "guess work".

Posté en tant qu'invité par _David__:

Les valeurs données par l'alti sont proches de celles des cartes IGN pour peu qu'on ait réglé l'alti au départ de la course. Il est nécessaire de le faire régulièrement.
Pour le baro: il faut prendre cela en relatif. Ce qui est important n'est pas la baisse de la pression pendant la rando car elle sera surtout liée à l'altitude mais la varation des pressions sur une certaine durée à une altitude donnée. Quant à en tirer une conclusion sur le temps à venir... je préfère toujours le bulletin météo avec un oeil sur la tendance!

Tu n'as jamais précisé si c'était 30m de trop à l'alti ou 30m de moins quand tu es descendu mais il est normal quand il fait chaud (t° au niveau de la mer > 15°C) que l'altimètre baisse moins vite que l'altitude réelle quand on descend (si je ne me trompe pas de sens).
Ne t'inquiète pas, dans la pratique ça gène rarement.

Il ne me semble pas choquant que la pression à l'intérieur d'un frigo soit légèrement différente de la pression extérieure. Ca ne veut pas dire que ton alti n'est pas compensé en température.

Prend ton frigo en rando la prochaine fois et tu refais le même test. Si ta montre indique toujours 1006m ça veut dire que ton frigo est pressurisé.

Pas bête... cela se tente... A moins qu'une boîte étanche collée dans la neige suffise...
P constante
V constante
et T à 0°C Impeccable.

humour "off" :slight_smile:

C'est quand même intressant de faire quelques mesures différentes pour comprendre comment se comportent ces appareils.

D'ailleurs, je me suis aperçu que l'altimètre, pour une température variant de 25 à 20 °C à l'ascension de 400m indiqué une altitude de 20m en dessous de la carte, soit -5m(delta-alti)/100m(acsension).

Pour en dévoiler un peu plus, j'ai commencé les mesures avec le Up go-on 600 Geonaute.
J'ai continué avec l'Altimax Suunto.

Mon but n'est pas de faire de pub.

Le premier semblait me donner des écarts que je sugeais importants.
J'ai donc fait deux rando/courses avec le 2e

Et bien, du point de vue des mesures seules, je ne trouve pas une grande différence.

Pour le test du frigo, l'Altimax a une précision d'affichage de 5m. Il n'est donc pas facile de voir si le capteur dérive.

A bientôt,

Quand il fait chaud c'est en général le sens de l'erreur.

Et quant il fait plus chaud de 5% (en température absolue - soit un écart de 15°) par rapport à la température "standard", la densité est 5% plus faible d'où des écarts d'environ 5% sur les dénivelés, toute autre chose égale.

et même si on partait du fait que la T° ne bouge pas dans le temps en restant à la même place, la pression de l'air varie quand même de son coté en fonction des conditions mto et des activités thermiques de l'endroit où tu te trouve.
essayes avec un alti/vario qui répond immédiatement, et tu te rends de suite compte que ton vario va bipper, comme si tu changeais d'altitude sous le simple effet du vent qui va mettre ton capteur en pression/dépression.
par exemple aussi, la pression va baisser lors d'une activité orageuse, ce qui te donneras une augmentation de l'altitude sans même avoir bougé, y compris avec une T° qui ne varie pas.
et ainsi de suite.....
c'est donc normal de devoir re calibrer (l'alti et non la pression) sans arrêts.
par exemple aussi, mais sur le terrain, si tu te trouve en conditions de brouillard/orage, il faudra calibrer ou re vérifier le plus possible pour que, si tu n'y vois plus rien, tu pourras quand même t'orienter avec ta carte ton alti et ta boussole. mais si l'alti est dans les choux car tu ne l'as pas recalé au moment où le temps changeait, tu ne sais plus trop où tu vas, il vaut mieux arrêter de bouger en attendant un trou dans le nuage.(surtout si l'alti indique que tu es 30m au dessus du sommet :smiley: )

bref, c'est normal que ton alti varie vu que la pression varie aussi, il faut juste le prendre en compte.
et si tu changes les données du baro, ça modifie forcément l'algorithme de la bestiole sur l'instant présent pour coller le plus possible à la réalité.
vu que tu es sur une altitude et une T°, et que tu modifies d'un coup la P°, il est forcé que ça te change les autres valeurs.

edit: (à moins que je n'ai pas compris la demande du départ et que ce soit moi qui est dans les choux, vu que c'est très/trop matheux pour moi tous ces xyz)