Randonneur gravement blessé par un patou au Grand Som

Et de s’occuper du chien agressif ?

3 Likes

bah j’espère que c’est en cours.
Il faudrait demander au CC-PEVA puisque c’est leur panneau.

Si y’a eu une plainte de déposée en gendarmerie, ça peut prendre du temps.
Du coup mettre un panneau en attendant est une très bonne idée.

Si on part de ce principe, on va mettre des panneaux en ville pour prévenir qu’un Pittbull a tendance à bouffer les passants et on aura fait le boulot ! Le passant a bien été prévenu, s’il se fait mordre c’est de sa faute :slight_smile:

4 Likes

bah non. C’est pas parce qu’il y a un panneau que c’est de la faute du marcheur…

Si t’as un panneau « attention voitures » devant un passage piéton et que tu te fais shooter, ça sera toujours la faute de la voiture.
Sauf que si y’a un passage piéton en général les piétons savent qu’il y a des voitures (enfin pas sûr pour certains…).
Là le panneau averti qu’il y a un chien agressif, parce qu’on est pas sensé le savoir. C’est très bien comme démarche.

1 Like

Désolé, je pense que tu es tombé dans le panneau !
Si chien agressif, il y a … il n’a pas à être laissé en fonction …
Bon, je reconnais, c’est sympa de sa part au chien, après avoir mordu, d’avoir pensé à poser ce panneau ! :blush:
Un peu comme les avertissements "attention chasseurs " ou « chasse en cours » … À nous, promeneurs, de faire preuve de dextérité et éviter les balles errantes. :roll_eyes: ou tourner talons …

6 Likes

Moi je dis estimez vous heureux, c’est peut être la dernière version avant « propriété privée, défense d’entrée, chien dangereux » …
Faut pas oublier que dans un alpage on est pas chez nous… (sauf rares cas).

Tout à fait.
C’est la même chose avec les chasseurs d’ailleurs, ils peuvent être propriétaires des parcelles.

Alors il faut poubeller les milliers de km de sentiers répertoriés - négociés entre entités publiques et propriétaires privés et « vendus » par tous les OT des communes

1 Like

Y a de fortes chances pour que les conventions entre FFRP ou autres et les propriétaires fonciers soient révocables. Sinon ça s’appelle une servitude et ça passe par un acte notarié. Bref, la question foncière est toujours complexe, mais cette complexité ne tournera pas forcement à l’avantage du randonneur/alpiniste/ceuilleur de champignon il faut l’avoir en tête.

1 Like

tout à fait… y a des exemples pas loin de Grenoble où les randonneurs ne sont pas les bienvenus…

Les conventions sont généralement pour une durée fixée et tacitement renouvelables, donc denonçables
Après c’est le choix des collectivités de décider des priorités

http://creps971.free.fr/am/cours/reglementation/ffrp_droitChemins.pdf

1 Like

C’est une blague ?

Après si un chien t’attaque sans raison, tu peux le tuer légalement ? Directement donc.

J’encourage pas ça, mais il y a quand meme des limites ?!


Et sinon, qqn sait ce qui peut faire que forte présence de chien errants ?

Et symboliquement, y a encore des chasseurs genre fiers de tuer un loup ? Je vais peut être un peu loin ^^

Suite du feuilleton.
Ce matin -à moins que ce soit cet après-midi. Je ne suis pas trop fixé sur ce point vu que, quand je vélote, j’ai la tête dans le guidon et je ne vois rien d’autre que les 50 m devant en espérant que ça finisse bientôt- en montant de Vallouise à Puy-Aillaud (05) voilà-t-il pas que je me fais aboyer dessus et courser par un patou qui gardait un troupeau en contre-bas. J’ai du accélérer alors que j’étais déjà à moitié asphyxié par l’effort et le cagnard mais finalement il a lâché l’affaire. Heureusement car j’étais mort et j’ai eu un mal de chien (ha-ha !) à terminer mon parcours.
Si maintenant on ne peut plus véloter tranquillement sur les petites routes de montagne à tirer la langue et à transpirer comme des bœufs, où va le monde, je vous le demande ?

3 Likes

Et on continue. Dans la matinée du côté de Bénevent, au niveau de la gouille de chillon, un Parc et des patous dedans et rien d’autre. Le parc étant mis à raz le chemin, donc j’ai contourné côté chalet Chillon pour ne pas avoir les chiens trop proche de moi. Au moment de rejoindre le chemin je tombe nez à nez avec un patou hors du parc, il devait surveiller les tentes des bergers qui n’étaient pas là. Retour en arrière pour faire un travers et éviter le molosse qui ne semblait pas commode. 50 mètres plus loin des bouquetins nettement plus sympas.

un panneau d’avertissement, moi je vous dis ! :rofl: :rofl:

Un panneau d’avertissement, moi je vous dis ! :innocent: :joy:

Bonne réaction, c’est toujours impressionnant, un patou qui aboie et « protège » mais cela n’en fait pas forcément pas un chien méchant ou agressif ou mordeur, et heureusement ! Il fait son boulot d’alerte, même si cela peut être désagréable quand on randonne.

2 Likes

Qu’est ce qui continue ? Le sujet c’est un randonneur mordu. Ce n’est pas ton cas me semble-t-il.

Un petit peu agressif… comme les patous !!!