Quark Vs Sumtec

Alors voila… J’ai dejà lu plein de sujets sur ces deux piolets sur le forum mais on parle pour la plupart des anciens modèles. Or, ces deux piolets ont un peu évolué ces derniers temps et ce sont même un peu rapprochés.

Mon utilisation : courses en mixte jusque D (maximum, en comptant la progression ces prochaines années) comprenant donc potentiellement des couloirs, goulottes mais jamais dans du très raide.

Niveau tarif, chez un même fournisseur il y a 50 euros de différence entre les deux pioches.

Nous sommes deux, l’idée serait donc d’en acheter une paire en panne et avoir au cas ou le marteau (à monter) si je devais sortir seul avec les deux piolets. Sinon chacun un Quark pour les courses mixtes.

Le sumtec a maintenant une lame « ICE », une panne/marteau interchangeable. D’un autre côté le Quark a maintenant un ergo rétractable en bas du manche qui peut peut etre le rendre plus polyvalent.

J’ai pu tester le Sumtec il y a peu sur la mer de glace en grimpant un peu dans le sorbet et je trouve qu’il s’en sort très bien.

Comme dit plus haut, les prix ne sont plus si éloignés en cherchant bien (environ 50 euros de différence par piolet).

Alors Quark ou Sumtec ?

Je serai tenté de dire que si tu veux pousser sur de la cascade, tu peux partir sur le quark, sinon le sumtec sera bien. Je pense que la difference est pas incroyable

Je trouve par contre que les piolets bien galbés (donc plutôt le Quark) s’en sortent vraiment mieux dans le mixte et le dry. Tu peux mieux aller crocheter des réglettes ou autre. Je trouve que c’est un vrai avantage dans les goulottes ou les itinéraires un peu mixte.

La galbe amène aussi un vrai confort dans les couloirs raides en neige dure où la main posée au niveau du galbe n’est pas en contact avec la neige.

Après c’est sûr que le Quark est plus lourd et un peu pénible s’il y a besoin de l’utiliser comme un piolet droit…

Même son de cloche ici, j’ai une paire de quarks et j’ai pu jour un peu avec un sum’tec en comparaison en faisant grimpouiller des copains sur les contreforts du Glacier Blanc cet été… franchement même si « ça passe » sans problème pour grimper du peu raide, le sum’tec (lame neuve, glace sorbet) ça manque franchement de patate à la frappe par rapport au quark. Pour le mixte un peu grimpant, gros avantage quark aussi avec un vraie poignée-traction.
En gros le sum’tec c’est une sorte de super piolet-canne (un peu plus long et léger que le quark), polyvalent dans le facile et qui se sort correctement des passages un peu grimpant.
Le quark c’est le piolet à tout faire, qui est top en cascade et passe bien en mixte même technique, tout en restant raisonnable comme canne (d’autant plus avec la poignée repliable).

Tout dépend de tes objectifs donc, mais vu ce que tu décris: quark sans hésiter.

J’ai souvent fait un combo sum’tec+nomic et des fois le galbe du sum’tec ou plutôt son manque de galbe est pénible, notamment sur des réta un peu plats et pas super ancrants ou en dry toofing lorsqu’on cherche à atteindre quelque chose qui tient. Le sum’tec reste un très bon piolet pour des courses classiques pas trop techniques (pas de franchissement de rimaye technique par exemple).

Entre les 2, à choisir je partirai aussi sur un quark quand même, ses seuls vrais défauts, ça sera le mode canne, rattraper une chute où là pour le coup le galbe le rend moins efficace et selon ta taille un peu moins pratique lorsqu’il n’y a pas trop de pente (tjs en piolet canne quoi).