Maria, une grande dame, nous a quittés

Merci pour ce témoignage. J'ai adoré les comptes rendus de Maria. Et quand je suis arrivée en Savoie cela m'a souvent inspirée et aidée a choisir mes sorties. Repose en paix.

La championne, lors d'une de ses innombrables sorties.

Très bel hommage à une contributrice qui continuera de nous inspirer.
Toutes mes condoléances à ceux qui la côtoyait.

Maria était une belle personne pleine d'amour et de passion sans retenue .La montagne était un espace de liberté pour elle et depuis 13 ans de nombreux sommets partagés avec moi et d'autres amis.

Partir en montagne avec Maria avait une signification particulière et chaque seconde comptait à commencer par le petit voyage pour aller la chercher /boire le café avec Albert et Maria/le trajet/ ses excuses de ne pas aller assez vite alors que j'étais déjà presque à fond pour ne pas la retarder .../le plaisir de la course en montagne/ le bivouac/le retour / le plaisir de programmer une autre sortie avec elle.

Elle était d'un courage sans limite et ne comprenait pas forcément pourquoi certaines personnes pouvaient en manquer .... Il fallait prendre le temps pour la connaître et sur ce point ce n'était que du plaisir.

Cette photo avait été prise à la tête du ruitor et c'était un WE merveilleux.

Elle sera toujours présente avec moi en montagne et restera un exemple.

repose en paix Maria.

christophe

Merci Maria.
Tu m'as donné le goût du voyage type montagne depuis notre périple dans le Nord-Ouest argentin dont tu étais l'initiatrice.
On se croisait de temps en temps dans nos montagnes avec Albert mais nous n'avions pas eu l'occasion de s'en refaire une.

Tu vas trouver d'autres objectifs, là-bas....

Stéphane

Ma première rencontre avec Maria fut dans le brouillard au col d'Arclusaz en Avril 2013 . Nous
avons fait 132 sorties ensemble jusqu'au 11 Avril 2019 et ironie du sort ce fut là aussi dans le
brouillard. C'était notre dernière sortie car 2 jours plus tard elle était hospitalisée.Avec elle je me
sentais toujours en sécurité et elle m'a énormément apporté en confiance malgré un problème
de vertige avec lequel vu mon âge je devrai composer. Elle n'était pas toujours facile à vivre et
nous nous sommes souvent disputés mais c'était toujours sans conséquences. Elle va beaucoup
me manquer .J'ai recommencé à sortir seul et c'est bien différent. La montagne n'est plus la même.
Reynold

Rencontré il y plus de dix ans, nous avions partagé quelques courses. Elle était toujours partante pour partir en montagne, c'était sa bouée d'oxygène.
Toujours le sourire même pour raconter sa vie pas très drôle.
Je me rappelle d'une sortie épique à la Meije dans des conditions pas facile au mois de novembre.
Elle adorait la montagne qui lui avait pourtant tant coûté.

Bon courage à son entourage

Je ne la connaissais aussi qu'à partir de ses comptes rendus, des sorties qui donnaient de bonnes idées et des infos conditions précises, je ressentais la passion dans ces commentaires.
Condoléance à la famille et bon courage.
Fred.

Quelle tristesse d'apprendre cela... J'ai le souvenir d'avoir fait la Grande Casse avec Maria, et Olivier, une course magnifique, tout c'était bien passé. Aucun de nous 3 ne se connaissait, mais il est clair que Olivier et moi avions été touché par ce petit bout de femme à l'accent délicieux, et avec une passion pour la montagne rarement vue... Son mari était décédé en montagne il y a plusieurs années, par une chute de pierre.
RIP Maria, tu étais une vraie grande montagnarde
https://www.camptocamp.org/outings/279038/fr/grande-casse-par-les-grands-couloirs-voie-normale-

C'est en consultant sa liste de courses sur C2C que j'apprends il y a tout juste une heure la mort de Maria... Elle a enfin fini de souffrir, cette maladie ne lui laissant aucune chance, un combat perdu d'avance. J'ai bien connu Maria, et nous avons quelquefois fait cordée commune, jusqu'au Mont-Blanc à deux reprises, dont une fois avec son compagnon Albert, par les Trois Monts.
Je l'ai accompagné, à sa demande, à la Tournette le 5 février de cet hiver. Elle m'a sidéré une fois de plus par son courage et sa détermination sans faille, malgré la souffrance. Nous n'aurons pas eu l'occasion de retourner ensemble dans "mon" jardin des Fiz, du moins pas au cours de cette vie. Maria restera pour nous tous passionnés de montagne une icône, pas toujours facile certes car elle avait un sacré foutu caractère mais quel personnage !
On ne t'oubliera pas, tu peux en être certaine !
Une très grosse pensée pour Albert que je vais à présent appeler.
Tchao Maria
Patrice

1 Like

Il y a un an, le 11 mai 2019, Maria nous quittait.
Une pensée pour elle avec Albert et ceux qui l’ont connue.