Infos sur le "cravatage" des broches à glace

Salut à tous,

Je suis à la recherche d’infos sur le le fait de cravater une broche à glace (avec une sangle en dyneema).
Après quelques recherches je trouve très peu de ressources la dessus.

SVP: Je suis vraiment à la recherche d’infos FIABLES (tests, infos des fabricants, de bureaux de tests, etc) et pas d’avis (pour/contre) sur le sujet, d’anecdotes ou de débats sans fin…

Merci d’avance pour les partages.

1 Like

Faut pas être au taquet pour poser ça et le régler correctement :smile:
Mais y a de l’idée !

1 Like

Surtout que si tu n’as pas pu enquiller tes broches jusqu’à la garde, c’est qu’il y avait pas bezef de glace!:sweat_smile:

1 Like

A mon avis, y a pas de débat
Si on peut l’enfoncer, on l’enfonce au taquet et on s’en sert comme ça a été prévu

Si on peut pas … tu sécurises toujours plus qu’avec rien …

Sinon oui, le schéma est bien sympa et ça doit pas être long à régler si tu mets la sangle du haut avant de visser la broche du haut. tu visses tendu et ça prend pas de temps (mais j’inclinerais un peu la broche du haut pour que la sangle ne glisse pas)

L’ENSA n’a pas fait de tests là dessus ?

Bien d’accord avec toi.

Sur les tests ENSA j’ai rien trouvé, d’où ma question.

Il y a eu des tests il y a longtemps. Je ne sais plus où. Je ne me rappelle que la conclusion : cravatage de broche à glace = gros risques que la sangle glisse = augmentation du bras de levier = zone plus cisaillée sous la broche = tenue limitée. Pour parer, tu peux être tenté de mettre ta broche en sub horizontal positif … Sauf qu’on sait que cette position grève la tenue de la broche pour une même profondeur (sauf glace chaude) ! Alors bon, du coup, y’a pas de solutions miracles. Il faut des broches de la bonne taille.

1 Like

En fait, comme souvent avec les techniques « interdites », je pense qu’il vaut mieux ne pas trop en savoir …

D’une part parce que si les résultats ne sont pas catastrophiques ça peut t’inciter à le faire plus souvent … alors qu’il ne faut pas

Mais surtout, d’autre part, si tu sais que c’est hyper mauvais et que malgré tout tu n’as pas d’alternatives, tu as peur pour rien …

Pour rien parce n’ayant pas le choix, tu le fais qd même …

3 Likes

Ben c’est comme les pitons. Si ça ne rentre pas, tu cravates. Si tu n’as pas le marteau piqueur avec toi, qu’est-ce que tu veux faire d’autre ?

3 Likes