Endroit sauvage et peu fréquenté Écrins

Bonjour,
Afin de faire de l’observation d’animaux et d’être tranquille, je recherche un endroit sauvage et peu fréquenté dans les Écrins. (Août)
Matos crampons/piolets si besoin mais pas de matos de crevasse.
Merci par avance pour vos conseils.
Lucas.

Le vallon des Etages.

Merci!
PS: s’il y a des bestioles sympas (chamois, bouquetins, etc à observer), c’est encore mieux.

Bonjour,

La journée où j’ai vu le plus de diversité d’animaux, c’est quand je suis passé au Col du Vallon, entre le Lac de la Muzelle et le Lauvitel. C’est peut-être lié au fait que ce col domine la réserve intégrale du Lauvitel. J’ai en particulier le souvenir d’un groupe de 4 jeunes mustellidés (belettes ?) apparu à 1 mètre de moi pendant que je pique-niquai au bord d’un ruisseau, ma présence ayant sans doute été cachée par le bruit du ruisseau. C’est un GR, et du côté W il y a une variante hors GR. Il y a des zones sympa pour bivouaquer côté W. Si tu veux t’écarter un peu du sentier, il y a la tête de la Muraillette au S.

Bernard

Ca peut paraitre bête mais aux bonnes heures la moraine du glacier noir au niveau des Balmes de François Blanc est pleine de chamois dont des jeunes qui jouent. Plus quelques marmottes et ça à 1h30 du parking voir moins.

2 Likes

Bonjour Bernard,
C’est pas trop fréquenté le secteur du coup?

(Nota: pour moi, ça devient trop fréquenté si on croise plus d’une dizaine de personnes)

Je pense que côté vallon de la Mariandre ou de Lanchatra, tu seras plus pénard.
Plus au Sud, le secteur du Pic de Parières doit pas être bien fréquenté non plus.

Bonjour,

Clairement, le lac de la Muzelle, c’est très fréquenté (avec un refuge, en plus…)
Le col du Vallon est nettement moins fréquenté, que ce soit du côté Muzelle ou du côté Lauvitel, et bien sûr la Tête de la Muraillette l’est encore moins.
Le Lauvitel, c’est encore bien pire que le lac de la Muzelle, car sentier d’accès facile et court (enfin je pense, d’après le monde arrivé par là. Moi, j’arrivais du Col du Vallon, et je repartais par la Brèche du Périer), mais la nuit que j’y ai passé était quand-même plutôt tranquille. Les marmottes sont vraiment du style à mettre le chocolat dans le papier alu. Elles t’accueillent sur le pas des maisons du bord de lac, où elles s’installent en l’absence (et même en présence ?) des résidents.

Bernard

Bonjour Bernard,
De mémoire, il y a un panneau disant qu’il ne faut pas les nourrir. Elles sont plutôt du genre à venir te voir si tu laisses le sandwich/des miettes posé/es sur un caillou à 2m de toi.

1 Like

En compilant toutes vos infos, je pense emprunter cette boucle en mode estival. Avec en option le sommet W de la pointe du Vallon des étages.
Je pense que ça doit passer sans matos particulier.
Merci à tous!

Hello,
Je reviens sur mon choix Col de la Lavey : Traversée E > W.
D’après mon analyse:
*Il y a possibilité de contourner le glacier de la Lavey par le Nord et d’éviter toute crevasse.
*Quant au glacier de l’âne, il me semble qu’à notre époque, c’est plus un nevé sans crevasse qu’un vrai glacier

Un connaisseur pour confirmer?

*PS: crampons obligatoires à votre avis?

si ça peu aider, une photo sur au dessus du lac des Rouies le 1er juillet (mais on est pas allé voir au dessus)