Encore un sujet corde d'alpi

Bonjour à tous,

Je suis l’heureux possesseur de 2 cordes d’escalade (une à simple de 70m et une à double de 2X60m).

Récemment, j’ai fait ma première course en autonomie avec mon frangin et j’ai donc pris un brin de corde à double de 60m. Il s’agissait d’une course facile avec approche sur glacier, un peu de grimpe dans le 3 et une arête dans le 3 aussi. Nous avons utilisé le brin comme une corde à simple, sans le doubler en le pliant par le milieux, donc avec beaucoup d’anneaux de buste.

Je me suis rendu compte que le poids et l’encombrement d’un brin de 60m ne sont pas négligeables. Du coup je me posais la question de faire l’acquisition d’une nouvelle corde, cette fois-ci spécialement dédiée à l’alpinisme.

Qu’en pensez-vous? superflu? devrais-je mieux utiliser mon brin de corde à double en le pliant au milieu?
Sinon, quelle longueur me recommanderiez-vous? 30? 40? 50? sachant qu’idéalement, j’aimerais que cette corde soit relativement polyvalente en alpinisme.

Merci à toutes les bonnes âmes qui me répondront :wink:

A+

Pour la plupart des courses d’alpinisme classiques ne dépassant pas le niveau AD, un brin de corde multilabel de 30 m sera suffisant dans 90% des cas. Dans le cas ou des éventuels rappels font plus de 15 m, tu as toujours la ressource d’avoir le brin de 60.
Mais pour « passer partout » dans des courses d’envergure (pas forcément plus dures, genre traversée de la Meije), avec une multilabel de 50 m (+ ton brin de 60 si nécessaire), tu es tranquille.

1 Like

Si on est souvent sur glacier, une simple de 50 c’est bien. Cela donne 3 x 15 m (+ 5 m de rab pour les noeuds). Perso j’aime bien le diametre 10.

Bonjour @Sansboussole. Es-tu un troll ?
Ou es-tu vraiment le sans boussole que tu sembles laisser croire?

@B.A @1art merci beaucoup pour les infos, 50 mètres me paraissent un bon compromis, même si au final ça ne me fait économiser « que » 10 mètres de corde par rapport à mon brin de 60.
Du coup, quel diamètre me recommanderiez-vous? j’ai bien noté que pour @1art 10mm est idéal, d’autres suggestions? sachant que j’aimerais privilégier la légèreté pour des courses plutôt « grimpantes ».
@fredoche un troll? c’est ma question ou mon pseudo qui te font penser ça?

Raconter que tu utilises une corde à double « à simple » pour un passage d’arête, c’est à dire comme on ne devrait jamais l’utiliser, tient de la « provoque ». Ça ressemble à un troll lancé pour faire réagir.
Surtout que tu as l’air de bien savoir faire la différence entre une corde à double et une corde à simple. Je me demande bien pourquoi tu ne l’a pas doublée en 2x30 comme tu aurais dû le faire (et comme tu le dis toi-même)?
Si c’est pas le cas, pour répondre à ta question : le plus polyvalent, c’est une corde à simple de 50m traité hydrophobe. Ça répondra à 99,9% des voies d’alpi qui ne nécessitent pas de rappel de + de 25m. Pour ces cas, tu as déjà une 2x60.
Les 0,1% correspondent à des voies (pour l’essentiel des goulottes) équipées avec des longueurs de 60m.

Autrement, un bout de corde à simple de 25 ou 30m suffit souvent pour des courses faciles (éventuellement associé à un Escaper ou un ficelou de 30m pour les rappels).

J’ai omis de préciser que je n’ai pas doublé le brin parce que ma corde à double est multilabel. En tout cas merci pour les infos.

On parle souvent d’une « attache » alors, car « corde à double » sous-entend qu’elle n’est pas normée à simple :slight_smile:
Pour la longueur, tous les goûts sont dans la nature, moi j’ai fait le choix d’une 60m pour commencer car ça me permettait d’aller partout, tant pis si parfois c’est trop… Pour l’encombrement, tu ranges une partie de la corde dans le sac et tu ne garde sur toi que ce qui est nécessaire, c’est le top (on parle d’enkiter la corde).
Si tu as déjà 60m, alors je te recommanderais une 40m qui passe très souvent en alpinisme. 30m ça passe aussi, sauf que si tu la tonche tu es sûr de la mettre au rebut, alors que ta 40m deviendra peut être une 30 ;p

Ça me parait bizarre ton histoire: c’est pas courant de prendre 2x60m de multilabel (triple label donc si je comprends bien), sauf si tu veux utiliser ta 60m en alpi, mais dans ce cas j’aurais plutôt pris 60m de triple label + 60m de double. D’ailleurs j’aurais surement pris 50m + 50m dans ce cas.

Bref, si tu es vraiment dans ce cas déjà fais attention à celui qui t’a conseillé ça.

Mais tu pourrais faire la chose suivante : tu rachète 50 ou 60m de corde à double pour aller avec un des brins de 60m et tu coupes l’autre brin de façon à avoir 40m + 20m (par exemple).

Comme ça tu auras une 60, une de 40, une de 20, une de 70 + 2x60.

Ça n’a surtout pas grand intérêt, si ce n’est charger le sac.
Je modifie donc ce que j’ai écrit plus haut, avec une 60 multilabel, pourquoi chercher autre chose ? Sauf à en couper 10 m !

2 Likes

peux tu nous preciser quelle corde tu as (marque et modele)?

a priori une double et jumelée. en tout les cas ca ne s’utilise pas en simple. on n’en prendre qu’une mais on la double, le 1x60 devenant un 2x30.
j’ai une 2x50 de 8.5mm comme cela. nickel pour la falaise et le montagne. mais il faut une autre corde pour la couenne.

alors je me suis posé la question pour sensiblement les mêmes aplications, avec plus de grandes voies dans la pratique, et le souhait d’eviter de collectionner les cordes. J’en suis arrivé sensiblement à la même configuration que @Sansboussole025, à savoir 60m de multilabel (opera 8,5 goldendrymotherfucker) et un brin de 60m de cobra à double. Et j’ai aussi testé pour la première fois cet été.
Ducoup: sur la grande voie (Alice 120-80, planté dans la 3eme longueur), c’était la bonne configuration. Tirage, longueur>40m, rappel jusqu’au sol pour rechapper… J’ai pleuré le poids du 2eme brin toute la semaine mais putain j’étais content de l’avoir. En montagne, il ne me viendrai pas non plus à l’idée d’utiliser un brin de 8,5 à simple. Y’a tellement d’occasions (chutes de pierres, arrêtes vives…) d’abimer un brin que dans ma petite tête de flipette je suis bien content d’en avoir un pour rattraper l’autre.
Dans la course d’arrête (Cresta Est, pointe d’Udine, moitié escalade dans le 4, moitié course d’arrête)), on est parti avec les 2 brins de 60. Y’avait des longueurs >40m, c’était aussi du terrain montagnard et l’éventualité de devoir tirer des rappels. Avec 1 brin de multilabel, ça enlevait la possibilité de faire une rechappe, et c’etait un risque en cas de chute de se retrouver avec une corde endommagée et de ne pas pouvoir continuer. Et puis assurer à simple sur une corde de 8,5 avec un reverso, c’est chaud, on a essayé un peu en couenne pour voir, ça freine quand même pas beaucoup.
Pour la deuxième course d’arrête (descente du Granero, vraiment facile, mais c’était une bonne occasion de s’entrainer à la pose de protections, à la corde tendue etc), on a pris le brin de cobra seulement, utilisé à double, avec ou sans anneau de buste en fonction de la configuration (progression encordée, corde tendue ou relais). Pour cette course, je suppose qu’un gros bout de 50m à simple en 10mm aurait suffit, mais bon, le gain d epoids par rapport à 60m à double est negligeable voir inexistant. Et puis bon, on l’avait sous la main.

Ducoup, pour répondr eà la question de base, je dirai que remplacer 60m de multilabel par 50m de la même chosse, c’est beaucoup de dépenses pour gratter 380g. Pour la course d’arrête, je serai pas confiant d’être à simple sur une 8,5, donc si faut prendre une 10mm, on ne s’y retrouve pas en poids, par contre ça simplifie les manips.

Et sinon, si j’ai des bons souvenirs, autant c’est pertinant d’utiliser de la 8,5 à simple sur un glacier avec des anneaux de bustes, autant il me semble qu’il est vivement recommandé d’avoir de la corde à double ou de la grosse simple en course d’arrête. Et puis tant qu’à l’avoir, autant s’en servir.

15 ou 20m à simple sont suffisants pour cette voie.

Ligth is good for you.
Pour faciliter l’allègement du matos, renseignez la longueur précise des longueurs dans le topoguide. Ca permet de prendre juste la longueur qu’il faut quand on a plusieurs cordes à disposition. Idem pour le nb de dégaines.
Ca évite de toujours prendre 2x50 m et 12 dégaines quand 1x35m et 7 dégaines suffisent.
L’étape suivante sera de pouvoir filtrer sur ces infos : on indique la longueur de corde et le nb de dégaines qu’on souhaite emporter, et ça renvoie toutes les voies compatibles.

1 Like

Tu choisis tes courses en fonction du nombre de dégaines à emporter? La longueur de corde encore je veux bien, mais le nombre de dégaines…

1 Like

concernant le diamètre pour utilisation à simple, à l’ENSA on nous recommande (c’est pas écrit mais le discours des formateurs) d’avoir au moins 9mm pour une arête ou si il y a un risque de frottement. Donc Opéra tu fais pas grand chose avec effectivement !

oui pardon, je me suis emballé :grinning:
mais comme je l’ai dit, je veux pas faire collection de cordes… mais on est d’accord que c’est un des seuls moyens de reduire le poids du sac. Mais c’est pas très polyvalent.

Quand je pars pour 5 jours avec bivouac, j’évite d’emporter 15 dégaines. Si je peux me limiter à 10, c’est déjà ça de gagner.
Plus fréquemment, on peut avoir oublié la moitié des dégaines, ou ne plus savoir où on les a rangé. Ca m’est arrivé cet été, oubli de 6 dégaines. On a fait 3 dégaines avec les sangles et mouskifs qu’on avait sur nous. J’étais bien content de connaitre le nb de dégaines nécessaire pour me rassurer que ça suffisait (une autre solution aurait été de se faire mouliner au milieu de chaque longueur pour récupérer des dégaines, mais c’est moins plaisant).

En plus du dénivelé des longueurs ?

1 Like

Dans la description d’une grande voie, on donne la longueur de corde utile (hors noeud et hors relais) pour grimper la longueur. C’est l’info utile et la plus facilement mesurable. Le dénivelé ou le développé de grimpe est moins utile à l’échelle de la longueur.
Au niveau de la voie en entier, le dénivelé et le développé sont utiles. Pour le développé, quand je le mentionné, je me contente de faire la somme des longueurs de corde de chaque longueur, et d’enlever 5 ou 10% vu qu’on arrondit souvent les longueurs aux 5m supérieurs.