Avis sur des chaussures de trail

Bonjour,

Malgré le confinement, je continue mon organisation de matériel pour un prochain périple dans les Pyrénées sur le GR11 de la Méditérannée à l'Atlantique passant par un 1/4 de GR10 entre Luchon et Gavarnie.
Comme il s'agit d'un deuxième périple dans la chaîne des Pyrénées, j'ai voulu réviser mon budget en changeant d'optique pour les chaussures de randonnée. J'ai traversé 1000km de dénivelé de l'Atlantique à la Méditérannée avec des La Sportiva Akasha (qui tiraient la tête aux 700-750km) en 2019.
Pour le prochain périple, je pense changer de chaussures deux fois sur la traversée, avec des chaussures moins durables mais moins coûteuses. En faisant des recherches, j'ai entendu que l'ASICS GEL-SONOMA 4 est bien réputé pour les trails de montagne et possèdent à la fois une bonne accroche et d'amorti, ainsi qu'une bonne longévité avec un assez faible budget (40-50 €). Seulement je n'arrive pas à trouver sa durabilité au nombre de kilomètres. Je les privilégie surtout pour traverser des parties importantes (Pyrénées Centrales et Occidentales en France et en Espagne) dans le cas où je m'engage sur la traversée de pics importants (Aneto, Vignemale, Néouvielle, Mont Perdu...) jusqu'à Fontarrabie - Hendaye, et donc en deuxième partie de périple.
Selon vous, jusqu'à combien de kilomètres au compteur est-il possible de faire avec ces chaussures ?

Tout d'abord les chaussures de trail sont les plus adaptées au trail, c'est à dire la course à pieds en montagne eten portant très peu de poids.
Ensuite, la longévité va dépendre de plusieurs choses : ton poids, ta foulée, le terrain sur lequel tu évolues, le poids que tu portes (pas pareil si tu portes un sac de trail ou un sac de rando/alpinisime), la marque (Salomon n'est pas la plus solide, La Sportiva et Sarpa c'est mieux avec La Sportiva Ultra Raptor en tête).
Mes chaussures de trail ne me servent que pour la course à pieds. Leur longévité est d'environ 1 grosse saison.
Je n'achèterai pas des chaussures de trail à 40€. Ce n'est pas la vérité absolue mais une "bonne" chaussure de trail c'est 3 fois plus cher (ça ne veut pas dire que moins c'est mauvais).

Tout va dépendre de ton expérience personnelle , les sommets que tu cite se font en Trail mais par des gens très expérimentés et éventuellement des micro crampons
faut pas être sujet au vertige pour l'Aneto

1 Like

D'accord avec 1c+ . Les chaussures de trail sont faites pour courir, donc ont une gomme assez tendre pour garantir une bonne accroche. Donc ca s'use vite. Elles ont également un bon amorti pour les chocs spécifiques à la course à pied. Ca explique (en partie) leur prix

Des chaussures de rando basiques, moins techniques, n'ont pas ces contraintes, elles dureront plus, pour un prix bien moins cher.
Par exemple ça (bon je les connais pas, faut les essayer bien sur)

2 Likes

Merci pour vos réponses, oui, il y a des choses que je n'avais pas précisé : j'ai fait ma première traversée des Pyrénées avec un sac ultra-léger entre 6 et 9 kilos. Pour la deuxième traversée, mon sac devrait dévier entre 4 et 7 kilos, plus léger.
Ce que je fais, c'est surtout du rando-trail, je cours parfois dans les passages assez plats et dans les pentes descendantes afin de gagner du temps, mais je ne le fais pas tout le temps non plus.
Après, est-ce qu'avec des chaussures plus basiques et "moins techniques" ce que soulignait Baltringue, n'irait pas tout aussi bien pour la traversée, ainsi que pour le passage de certains pierriers et pics cités ?
Pour ma part, j'avais réussi à franchir le pic du Carlit qui est très pentu sans trop de problèmes alors que le mesh de mes La Sportiva Akasha commençaient à se déchirer et la semelle s'était pas mal dégradée (au moins 800 km au compteur).
Même des chaussures hautes ou mi-hautes me conviennent si elles peuvent être adaptées à du trail de temps en temps, tant qu'elles ont une durabilité et une accroche suffisante.

D'accord avec @unCplus, les La Sportive Ultra Raptor (que j'utilise) sont très bien pour des longues distances, très confortables (au détriment d'une tenue de pied toujours déroutante pour l'habitué de longue date que je suis des chaussures d'approche Five-Ten, ce n'est certes pas vraiment comparable.
J'ai eu de très bon écho des modèles Trail de chez Saucony, marque très ancienne, peu connue en France et que j'ai utilisée à une époque (lointaine) où je courrais beaucoup.

Pour la rando trail, genre tour des fiz ou tmb j'ai des hokka tor speed (mid gore Tex ),, ça va pas mal avec les restrictions d'usage pour des trail (pierriers, devers ), pas sur que la semelle dépasse 800 bornes...

Merci pour vos réponses, il y a t'il également d'autres marques de chaussures que vous me conseilleriez dans le style de chaussures de rando basiques que Baltringue avait cité plus haut, si possible dans des budgets d'entre 30 et 60 € ?

Si tu avais précisé ce budget au préalable, tu n’aurais pas eu les même réponses.
Eu égard au cahier des charges que tu as posé initialement, je crains que tu ne trouves strictement rien dans cette fourchette de prix (hors soldes).

Je ne pouvais pas estimer vraiment mon budget car je n'avais aucun repère parmi les chaussures qui pouvaient me convenir au moins coûteux.
Je suis en train de regarder les chaussures de trail de chez Saucony et la marque n'a pas l'air trop chère et la semelle pas mal pour ce qui est de la randonnée de montagne.

Cette marque fait quand même de bonnes baskets, polyvalentes, plutôt solides par rapport à la concurrence. La durabilité dépend aussi beaucoup de ton poids et de ta façon de marcher/courir.
Je connais que les Trabuco un peu plus haut de gamme, un peu plus de protections et une semelle un peu plus agressive (pour la dernière version)

Mais le principal est que ton pied accepte bien la forme de la chaussure. Il faudrait les essayer idéalement.

https://fr.shopping.rakuten.com/offer/buy/3144814775/cpl3144814779_ALL/asics-gel-fuji-trabuco-6.html?bbaid=3936519723&t=180125&xtatc=PUB-%5Bggp%5D-%5BMode%5D-%5Bchaussures-sport%5D-%5B3144814779%5D-%5Bneuf%5D-%5BPriceRunning%5D&ptnrid=pt%7C781877143830%7Cc%7C94970605763%7C3144814779&ptnrid=sxaxvi56K_dc|pcrid|94970605763|pkw||pmt||ptaid|aud-835070981206:pla-781877143830|pgrid|22736356403|&gclid=Cj0KCQjwybD0BRDyARIsACyS8mvAQuzSXCXrpVBKnsxTnzPig-b9u3k2uu_W2nJyoMumcCH9zab_mwQaAszgEALw_wcB

C'est la marque parmi les moins chers qui rentre dans mon budget, après bien entendu il faut l'essayer pour savoir si cela me va, mais généralement je m'adapte assez vite aux chaussures. Maintenant, il faut voir combien de kilomètres la semelle peut tenir sans trop se dégrader.

Regarde chez Décathlon à ce prix ; et encore je ne suis même pas sûr ...

Sur le lien mis, il s'agit d'un vieux modèle avec des crampons peu épais, et un peu trop de mesh. Sur les modèles plus récents, ça a été bien amélioré sur ces 2 points. Pas sur que ce vieux modèle soit une bonne affaire, mais je peux me tromper.
Dans tous les cas, aucune basket ne tiendra 100% de la traversée. Mais oui, l'idée de partir sur des baskets et de changer en cours de route est ce que je ferais.

Si tu ne l'as pas déjà vu, un lien sur une traversée en trail, voir le paragraphe sur les chaussures https://www.remi-thivel.com/infostraverseepyreneestrailremithivel.html

C'est sur, je me sentirais obligé de changer de chaussures en cours de route parce que les crampons en prendront un coup après 200-300km, ça prend un coup financièrement. :confused:

Et sinon, au niveau des crampons parmi ceux qu'on peut acheter sur le marché, est-ce qu'il n'y aurait pas un modèle adapté à accrocher aux chaussures de trail et à la course après que la semelle s'est effacée ? En même temps, ça pourrait être un atout de sécurité supplémentaire si je m'engage dans des hauts pics, pierriers, terrains en pente ou autres.

tu veux mettre des crampons dans des pierriers ?

En tout cas s'il existe un type de crampons que tu peux porter partout pour le trail

Des crampons pour marcher sur un chemin ?!
C'est le meilleur moyen de se vautrer toutes les cinq minutes, même si les crampons sont très courts....

Les crampons, ça n'a une utilité que sur neige/glace à 99 pour cent des cas.

Je crois qu'il falloir repartir à zéro dans ta réflexion

2 Likes

Ok donc laissons tomber les crampons, je reste bloqué au même problème, à moins d'assumer la dégradation de la semelle de la chaussure de trail avec le nombre de kilomètres parcourus et faire avec tout simplement et bien se stabiliser avec les bâtons de randonnée à la montée comme à la descente.