Un moratoire sur la chasse, dangereuse pour les activités de montagne ?

Godwin, pas godwin, c’est pas grave! C’est quelque chose d’extérieur qui fauche les gens. La comparaison avec l’alpi est tout aussi godwinesque :grinning:. Tout comme la comparaison avec la voiture ou le tabac qui ne sont pas des loisirs!! Peut on toléré une impunité si forte d’une si petite minorité? C’est pas un débat pour ou contre (stérile), j’appelle à faire une pause, une table ronde et remettre tout ça dans le 21ème siècle.

La voiture, c’est parfois un loisir ou pas indispensable ou remplaçable pour son trajet.
Le tabac, c’est totalement un loisir !

Ou une saloperie d’addiction savamment bricolée par des lobbys d’enfoirés! J’en suis moi même victime, car c’était « cool » quand j’étais jeune!

Combien de fois faut-il répéter que le but de la chasse, c’est de tuer. Alors évidemment, de temps en temps, on fait une « erreur ». On tue un promeneur qui n’a rien demandé à personne, ou une vieille dame dans son jardin.
J’imagine que l’automobiliste ne prend pas sa voiture dans le but de tuer des piétons, ou que l’alpiniste ne va pas en montagne dans le but de se casser la figure, ou que le nageur ne pratique pas son sport dans le but de se noyer.
Ça me fait un peu penser à la boxe, où la raison d’être de ce « sport » est de casser la gueule à l’adversaire. Oui mais, qu’on nous dit, dans les autres sports aussi il y a des accidents. Certes, mais dans les autres sports, on ne cherche pas à casser la gueule à l’adversaire.

comparer la chasse aux autres activités à risque ok, mais le problème c’est que le chasseur met en péril des gens qui n’ont rien demandé… un montagnard qui tombe savait qu’il prenait un risque pour sa propre personne… la dame dans son jardin n’a rien demandée. Le fumeur sait qu’il hypothèque sa vie, quand au tabagisme passif, on à réglé la question en l’interdisant dans les lieu public et on ne voit plus de fumeurs en bagnole avec les gosses à l’arrière…Ou alors ce sont de gros cons. Moralité la solution serait d’isoler les chasseurs du reste de la population qui a le droit de sortir en forêt? pas si simple apparement.

Et l’alpiniste maladroit, ayant abusé du génépi au refuge et qui balance des parpaings en contrebas sur des non alpinistes ? Ou déclanche une avalanche ?

Je trouve la comparaison pertinente, meme s’il est clair que les activités sont différentes.

C’est tout le contraire de la pertinence

Tu pars quand même pas avec une cartouchière à cailloux :joy:!

Pas la peine, les cailloux sont déja sur place, une arme léthale a disposition de tous.

A titre perso, aucun chasseur ne m’a mis en danger directement. Je me suis certes retrouvé sur un lieu de chasse plusieurs fois, mais jamais un fusil braqué dans ma direction ou un coup de feu proche.

Par contre, je me suis déja retrouvé sous un couloir avec la cordée du dessus qui nous voit mais nous balance -j’ose espérer par maladresse- des salves de caillasses sur le coin de la tronche, sans se dire qu’ils peuvent s’arreter le temps qu’on se mette a l’abris. Et si en dessous il y a un GR ou une route, on touche bien des non-pratiquants.

Je ne suis pas particulierement pour la chasse, bien au contraire, mais il faut arreter de croire que les chasseurs sont tous des méchants bourrins et que les autres pratiquants outdoors sont tous des bisounours. Il y a des débiles dangereux partout.

Par contre, je rejoinds entierement cette remarque:

1 Like

Je le répète cette démonstration n’a d’intérêt que de mettre un sens au chiffre annoncé soit 350 morts en 17 ans. (Le titre du monde). Et démonter l’argument falacieux sous entendu que les 350 morts sont tous des non-chasseurs. Qu’on puisse pas supporter la chasse ok, mais faut aussi remettre les choses à leur place. Donc après avoir démontré que les morts sont principalement dû aux pratiquants eux-mêmes, force est de constater que la chasse est une des rares activités , voire la seule (?)à faire des dégâts collatéraux. Soit des morts non pratiquants. Même s’il y en a très peu. Je répète les chiffres officiels tournent entre 0 et 2\3 par an. C’est bien sûr des morts inacceptables . Les chasseurs en ont conscience et tout est fait dans la fédération idoine pour empêcher et réduire ces (les) morts. Et ça marche puisque les décès baissent chaque année.

1 Like

Je suis pour aussi faire entendre le mécontentement des non chasseurs envers ce danger inhérents. Je suis le premier à gueuler sur l’abruti qui vient chasser dans le champs au bord de chez moi . C’est que je voudrais pas me prendre un volée de grenaille à la place de la tourterelle …

Pas de chasse le weekend, visite médicale annuelle obligatoire (vue), dénonciation des comportements ineptes (alcool), recyclage annuel des bonnes pratiques (tir fichant, fusil cassé systématiquement).

Je ne doute pas que les fédérations s’y essaient mais quand elle disent que ce ne sont pas des « accidents normaux », ils sous-entendent qu’il puisse y avoir des accidents normaux.

Bonjour,

Le fusil qui explose, la balle qui ricoche sur une pierre, ce ne serait pas des accidents « normaux » ?
Les comportements anormaux existent : tirer à proximité de personnes non chasseurs, tirer sur un « animal » sans l’avoir identifié. Je pense qu’il faut continuer à exiger des chasseurs comme la plupart le font déjà de ne pas avoir ces comportements là.
Exiger des contrôles de vue, d’alcool, des révisions, pourquoi pas, mais dans ce cas ne faudrait-il pas d’abord avoir les mêmes exigences pour tous ceux qui conduisent et mettent en danger autrui largement autant que les chasseurs, avec un bien plus grand nombre de victimes ?

Bernard

1 Like

Il faut effectivement que les acteurs de la chasse prennent les choses en main. Il y a de gros comportements à risque.
Pas plus tard que dimanche je me promenait à la tourbière du Peuil au dessus de Claix. C’est un endroit où de nombreux marcheurs, cueilleurs de champignons, VTTistes viennent. Beaucoup de familles s’y promènent. Il y a des habitations assez proches de la tourbière également.
Eh bien il y avait une battue (certainement au cervidé). A proximité du sentier du périmètre de la tourbière. A un moment ma femme et moi avons eu la trouille: un cerf était pisté par des chiens et entendait la bête râler (cri assez proche du brâme) avec les chiens qui aboyaient derrière. Le son se rapprochait rapidement vers nous. Eh ben on a bien serré les fesses et on commençait a envisager des scénarios si jamais la bête chargeait vers nous. Heureusement ça ne s’est pas produit, mais on se souviendra de ce moment. Du coup on a écourté le footing. La prochaine fois on ira courir dans la ville lors des périodes de chasse.
J’ai fait un courrier à la société de chasse de Claix, au Maire, à la gendarmerie et au Préfet de l’Isère.
Je n’arrive pas à comprendre comment on peut organiser des battues les WE dans de tels endroits, sans même indiquer qu’il y a une chasse en cours. Il n’y avait aucun panneau. Tout est réuni pour qu’il y ait un jour un accident. Mais il ne faudra pas que les acteurs jouent les vierges effarouchées.
On verra bien si mon courrier aura des réponses.

1 Like

Vous savez bien qu’une voiture n’est pas destinée à tuer, à la différence d’un fusil. Des contrôles existent, nous sommes passé de 18 000 morts en 1972 à 3500 dans les années 2016 tout en passant de 13 à 38 millions de véhicules. C’est encore beaucoup et nous pouvons certainement faire beaucoup mieux!

AMHA on ne peut plus se promener dans l’espace public avec un fusil ou une carabine au 21ème siècle sans répondre à des contrôles drastiques. Dépôt des armes dans le local sécurisé de la société de chasse à la fin de la journée, contrôle et nombre limité de cartouches ou balles.

La quasi libre circulation des armes de « loisirs » pose en plus de nombreux problème: c’est juste effarant, faîtes un recherche « drame familiaux avec arme de chasse » sur ggl! Sans ces armes en circulation il n’y aurait pas autant de ces drames, car les gens ne pourrait pas tirer de cartouches tout simplement. Avec les armes aucun accident n’est normal!

Bah ! un couteau de cuisine ferait tout aussi bien l’affaire…

Impulsivité moindre tout de même, après y’a aussi des psychopathes!

Oui mais un couteau de cuisine, c’est plus gore. Quoiqu’une décharge de chevrotine en pleine poire, de ce point de vue-là, ça doit valoir le jus (si je puis dire) aussi.

Il existe des statistiques en Suisse sur les suicides chez les jeunes hommes et on voit qu’il y a une nette corrélation entre le nombre de ceux-ci et le nombre d’armes à feu dans la population (on parle ici plutôt d’armes militaires).
Le même phénomène se retrouve sans doute en ce qui concerne les meurtres passionnels.

C’est déjà le cas. En conduisant il m’arrive de me faire arrêter pour des contrôles d’alcoolémie et pour avoir le permis de conduire (suisse) j’ai dû effectuer un contrôle de vue. De plus (Suisse toujours, je ne connais pas le cas en France), à partir d’un certain âge il faut effectuer des contrôles de santé régulier pour garder le permis.
Les chauffeurs professionnels sont eux astreints à des contrôles médicaux régulier.