Un moratoire sur la chasse, dangereuse pour les activités de montagne ?

Je sais que c’est un sujet clivant, on va avoir droit à tout. Mais à la vue des dernières « actualités » :cry: concernant la pratique de la chasse, il serait intéressant de faire un moratoire national sur cette activité, de la repenser, de durcir les règles. Certains parmi vous sont certainement affûtés au niveau des lois ( pas moi). Comment faire (qui?) une requête pour un moratoire national sur cette activité ?

[Edit modération : précision ajoutée au titre pour situer la discussion en rapport avec le forum « Montagne et environnement » : les propos généraux et purement polémiques sur la chasse seront déplacés au Bistrot.]

2 Likes

Les accidents récents me semblent des aberrations avec cumul d’erreurs.
La base est d’identifier la cible, comment peut on tirer plusieurs fois de suite sur une personne ou sur des ânes ?
ou confondre une personne avec un cerf ?
Dc les règles sont claires, mais elles ne sont pas respectées : pourquoi ?
Pb de vue, de discernement, alcool ?
Mauvaise organisation d’une battue, ou erreur individuelle ?

Ces erreurs ne sont pas admissibles, mais selon réponse le traitement n’est pas du tout le même.
Et perso je ne souhaite pas faire retomber la responsabilité de ces accidents tous les chasseurs de l’hexagone - parce que je me refuse obstinément à faire assumer à un million de personnes les erreurs de qqs uns.

1 Like

Moratoire c’est on arrête, on réfléchi, on se remet en question, et on peut repartir sur des bases saines.

Réglons donc ces Pb de vue, de discernement, alcool ? Mauvaise organisation d’une battue, ou erreur individuelle?

1 million de licences (certains en possédant plusieurs pour chasser sur plusieurs « territoires ») mais plus vraisemblablement 300 000 pratiquants. Et ce ne sont que les pratiquants qui sont à la base de ces accidents.
Donc ce n’est pas un appel à l’arrêt de la chasse, mais une profonde réflexion. Peut on saisir les préfets, présidents de régions ou autres?

Tout simplement un effet de groupe/pression collective : le chasseur se doit de rapporter du gibier pour prouver qu’il appartient à la caste des chasseurs virils.

Tout simplement un effet de groupe/pression collective : le chasseur se doit de rapporter du gibier pour prouver qu’il appartient à la caste des chasseurs virils.

? tu veux dire quoi ? Ca sort d’où ?
Le chasseur est forcément un gros beauf viril ?

Et pour hatetoilentement, le chiffre de 300.000, il sort d’où ?
Chaque fois que je fais une recherche, je trouve un chiffre d’un peu plus de 1 million de permis en cours de validité. Ca me semble différent du nb de licences, non ?

Une honte la chasse en France, un statu quo.

Mouais… Un personne tuée accidentellement par un chasseur et tout le monde s’énerve, il faut un moratoire et tout… Je suis en partie d’accord: c’est scandaleux, et malheureux comme accident.
Mais n’oublions pas: entre 1000 et 5000* personnes meurent chaque année en France du tabagisme passif (des gens qui n’ont jamais fumé et qui meurent du tabac!), 550 piétons meurent sous les roues des voitures (et 11000 blessés graves), et pourquoi on ne demande pas de moratoire??

  • y’a différentes études, je peux fournir les sources si besoin

Pression du groupe + virilité = idées issues d’une discussion il y a une quinzaine de jours avec un gardien du parc de la Vanoise sur ces foutus chasseurs qui confondent un âne/un être humain avec du gibier.
Pris individuellement, les chasseurs seraient des personnes aimables, censées, etc… mais l’effet de groupe les rendrait encore plus matcho/imbéciles qu’ils ne le sont avec comme motivation celui qui pisserait/tuerait le plus (loin).

Allez mec, rengaine ton colt virtuel. Poupoupidou.

1 Like

Permis et licences c’est pas pareil, mais c’est pas le sujet. Qu’ils soient 1 000 000 ou 300 000, bcp de gens ont le permis sans chasser.

Il se trouve que c’est le seul loisir qui tue ou blesse près de 180 personnes par an, dont quelques unes ni pratiquantes et ni spectatrices!

Malheureusement (ou heureusement) les gens ont peur en période de chasse et ne vont pas se promener dans la nature.

Ces « 1.7% » de français occupent une très grande partie du territoire avec des armes « létales ».

Chasse depuis 2000:

Soit près de 2 fois plus que le terrorisme depuis 1982, pour lequel vous seriez prêt à abandonner vos libertés:

C’est un véritable problème de société et de « bien-être public » que je ne tolère plus (les « accidents de chasse », pas forcément la chasse) ! Les « usagers » de la nature sont de diverses formes, quid du partage?

PS asshole: tu sais, c’est pas parce que l’on ne peut résoudre tous les problèmes d’un coup, qu’il ne faut s’occuper de rien!

Je suis allé chasser ce week-end avec les potes . On a ramené 2 randonneurs, un cueilleur de champignon et 2 véttetistes. Heureusement parce que on n’a pas choppé un seul faisan… mais au moins, grâce à notre côte machos\imbéciles on n’est pas rentrés brocouilles …

Ironie, hein, au cas où certains n’auraient pas compris

1 Like

Le godwin est proche.

C’est bien de mettre des liens mais faut tout lire. Surtout celui qui renvoie au site oncf . Où on peut voir que pour la saison 2016\2017 il y a 18 accidents mortels dont aucun non chasseur. Soit que des morts liés à l’activité chasse. 26 morts liés à l’alpinisme à la même epoque. Un moratoire pour l’alpinisme ?
Cette année visiblement 2 décès de non chasseur sont enregistrés. Certes c’est 2 de trop…
Débat pour ou contre sans fin, mais je voulais juste remettre les chiffres en perspective .

C’est du trollage ?

Quelle partie de la citation ? Le moratoire sur l’alpinisme ?

Oui, comparer des personnes qui se promènent dans la nature et se font tuer par d’autres individus armés (parfois même sur des chemins) à des alpinistes qui meurent sous leur propre responsabilité, ça me paraît gros gros…

Ben tu as mal lu. Et c’est bien pour cela que je suis intervenu suite à l’intervention de hatetoilentement.
L’oncf dit bien qu’il n’y a eu aucun décès en 2016\2017 sur des non-chasseurs. Des accidents oui mais de décès, non.
Donc les gros titres du Monde sont à mettre à perpective. C’est à 90% des décès liés au risque de l’activité chasse (qui sont forcement différent des risques liés à l’alpinisme). Et cette activité chasse fait moins de mort au sein de ses pratiquants que l’activité alpinisme. C’est un fait chiffré !

Donc avant d’avancer des chiffres tout azimut, faut savoir de quoi on parle. Pour que l’argument ‹ ‹ La chasse tue des promeneurs › › soit audible, il faut avancer les bons chiffres. C’est à dire entre 0 et 2\3 morts par an.

Après que la chasse mettent la pression sur les activités de pleine nature, là ok. Moi aussi ça me gonfle

1 Like

Encore une fois, aucun rapport.

mouais, mais dans le cas de la chasse, c’est un pratiquant qui blesse ou tue un autre pratiquant… il me semble qu’il y a une « légère » différence quand même

La voiture fait mieux. La natation aussi…

Peut être mais on parle de risque. Un chasseur a peu de chance de mourir dans une avalanche ou bouffé par un requin (risque du surf). De même que un surfeur à peu de chance de se prendre un coup de douze. Je confirme les risques n’ont absolument rien à voir entre chaques activités. Sauf que celui qui va chasser sait et prend parfaitement le risque de se faire tirer dessus. C’est un risque accepté au même titre que les alpinistes acceptent le risque de se prendre un pavé sur la tête, une crevasse ou une avalanche .
Les risques ne sont pas comparables mais la prise de risque ďune activité risquée oui.
Et Il y a plus de chance de mourir dans la montagne quand tu va grimper que flingué par son comparse quand tu vas chasser . Qu’on le veuille ou non. C’est clair maintenant ?

Les chiffres, on leur fait tout dire.
Je ne suis pas statisticien mais si on veut faire un hall of fame, il faudrait au moins ramener chacun de ces chiffres au nombre de morts par pratiquant et par jour de pratique, ils seront alors sensiblement différents…