Cotation VTT

Bonjour à tous,
j'ouvre ce poste pour parler de la cotation VTT. Le but est de donner son avis librement et de donner des exemples pour avoir des références pour chaque niveau. Comme ça on a tout l'hiver avant de pouvoir créer des topos de qualités. Merci pour tous vos avis.

Bonjour,

Je suggère de faire comme chez les voisins de vttour
http://www.vttour.fr/articles/read_5.html

je trouve ça plutôt pratique et bien fait, même si une cotation reste toujours subjective...

Oui inutile de réinventer et de devoir ensuite gérer des systèmes de cotations différents. Celui de VTTour convient bien ( montée/descente/exposition)

Je n'avait pas vu que c'était basé sur cette cotation qui est en effet bien complète, surtout avec la double cotation de descente qui donne un bon aperçu.

Sur c2c, les cotations et champs spécifiques au VTT sont les suivants :

  • Distance sur route goudronnée (en plus de la longueur total, commun à toutes les activités)
  • Dénivelé de portage
  • Cotation montée : M1 à M5.
  • Cotation descente : V1 à V5
  • Cotation exposition : E1 à E4 (utilisée aussi pour la rando pédestre)

Pour les cotations, on peut donc être compatible avec les cotations VTTour ou d'autres sites/livres utilisant des cotations à 5 niveaux.
Ce sont ces définitions qui sont à préciser.

Ok on va préciser tout ça. Mais avant une question:
En créant un itinéraire, si l'objectif est déjà enregistré en tant que point de passage dans c2c. Doit-on le transformer en sommet?
Par exemple, si le but est une route qui permet d'accéder plus haut dans la montagne pour débuter une randonnée pédestre ou autre, qui est donc un point de passage pour les autres activités mais serai du coup, un sommet pour un itinéraire VTT...

A réfléchir aussi si l'on crée des iti que VTT ou si on les associe à une randonnée pédestre.
Je pense que le mieux est l'association si il y a seulement un petit nombre de différences. Et la création si la différence est marquée.
En tout cas il serai bien d'associer maximum deux activités dans un itinéraire. Si on a une description pour le ski, une pour la marche, et encore une pour le VTT. Les topos deviendraient des pavés à lire.

Il faudra aussi définir des points de départ.
Je ne sais pas les habitudes de la plupart des vététistes(c'est juste ce mot ou bien?), mais pour ma part j'aime bien partir de la maison ou alors prendre les transports publiques plutôt que la voiture. Dans cette démarche, on pourrait définir des gares ou arrêts de bus comme point de départ, si encore il y en a! En tout cas, en Suisse, on est bien fourni car tous les villages(sauf Morcles) ont un accès en transports publiques.
Si ce n'est pas le cas, il faut définir le point de départ le plus logiquement possible, en prenant en compte l'accès et la longueur du parcours. Ca ne sert à rien de créer un itinéraire de 2000m de déni, si il y a un accès qui diminuerait le dénivelé.

ce sera comme la rando : on peut partir de partout et aller partout (si on accepte de porter)

donc on essaiera de créer les itinéraires logiques. et pour tous les tricotages, adaptations,... on le fera via les sorties. avec du bon sens, on devrait réussir à ne pas rendre ingérable le topoguide !!

Non, on peut utiliser un accès, par exemple un col routier, comme but ou point haut d'un itinéraire VTT.
C'est une des différence avec la V5 : sur la V6, il est toujours obligatoire d'associé un itinéraire à au moins 1 point de passage, mais ce n'est pas obligatoirement un "sommet". Ca peut être un refuge, un accès, etc, car tous ces types de doc V5 sont devenus un seul type de doc "point de passage" sur la V6 (un point de passage comporte donc un champ "type" pour définir ce que c'est).

Une autre différence sur la V6 : le titre complet de l'itinéraire (affiché dans les card ou sur la page de l'itinéraire) n'est pas obligé de contenir le nom d'un sommet ou autre point de passage associé.
Sur la V5, c'était obligatoirement le nom du sommet associé le plus haut.
Sur la V6, on peut choisir quel point de passage est utilisé dans le titre de l'itinéraire. On peut aussi n'en choisir aucun, auquel cas le titre de l'itinéraire est totalement libre.
Ca peut être utile pour le VTT, pour un itinéraire faisant une boucle sans réel objectif, ou dont le point haut n'est pas le plus important.

L'aide pour les cotations VTT a été rédigée, en s'appuyant notamment sur cette discussion. Qqun serait il motivé pour nous aider à la traduire en anglais ?

en effet, elle doit être traduite en anglais pour pouvoir être disponible (même si elle existe en français, le code est ainsi fait).

merci (perso, je préfère ne pas proposer mes services au vu de ma piètre maîtrise de l'anglais...)

merci aux bonnes volontés !!!