Traversée Ailefroides ce week-end

Salut, je cherche quelqu’un de motivé pour la traversée intégrale d’Ailefroide ce week-end
La montée jusqu’à l’orientale à été parcouru en bonne conditions dernièrement
la météo est bonne jusqu’à lundi au moins
Je pars de Chambéry, covoiturage possible :slightly_smiling_face:
0641246334

Salut,

« Intégrale », donc jusqu’à l’occidentale?

1 Like

Oui,
orientale–centrale–occidentale
Avec ou sans bivouac je suis ouvert au deux options :slight_smile:

Ah! Le truc long… avec bonne probabilité de bivouac à la descente. Sauf en galopant.

Oui c’est sur ce sera assez long,
mais je suis plus pour l’option « bon repérage la veille, sac léger et pas de bivouac »

Salut, dispo uniquement ce week-end ?

Un bivouac dans la descente ? j’ai pas vu trop de spots après l’occidentale … Je crois bien que la seule plateforme aménagée est sur l’arête entre le sommet en ruine et l’occidentale.

Pas sûr qu’un repérage change grand chose; les pertes de temps se font plus sur la traversée que sur la VN de l’orientale. Faut surtout réussir à ne pas trop poser de protections ! (nous on a bivouaqué)

Quand je parlais à « ZianD » de bivouac, il ne s’agissait pas de bivouac 4 étoiles, mais vu la longueur de la course, de bivouac improvisé avec tout l’inconfort que cela suppose! Comme ça arrive bien des fois en montagne. Pas un truc que tu vas tranquillement repérer la veille, mais le truc que tu subis!
Mais Zian est un grand garçon: il sait gérer.

Hautes-Alpes | Isère . Deux alpinistes épuisés secourus dans les Hautes-Alpes

Ben, ouais. C’est long ce truc! Et encore, à la Centrale, on n’est pas au bout…

1 Like

Wouah…énorme…c’est pas faute d’avoir été prévenus si ce sont les mêmes pélos… on voit de plus en plus de gens comme ceux là en montagne, comme si on pouvait tout s’offrir à l’identique de notre chère société de consommation…et tout cas, bravo Karim pour tes propos bienveillants…

L’article du Dauphiné est en grande partie faux, mais cela n’étonnera personne.

Les deux alpinistes n’étaient pas épuisés et ils n’ont pas été déposé à leur véhicule mais au refuge du Sélé où ils y ont passé la nuit. On a tous assisté à l’atterrisage de l’hélico sur le toit du refuge !

Ils ont appelé les secours après avoir fait Coste Rouge et craignant de prendre une coulée dans la descente; ça purgeait pas mal hier. Rien à voir avec une quelconque traversée donc…

Hi! Hi!
Trop bon ce canard!

Bon, en tout cas, c’était pas les collègues qui parlaient de faire la traversée Orientale/Occidentale…