Partenaire trek en autonomie + sommet au Ladakh du 10.07 au 03.08.22

Bonjour,

Cédric, 40 ans, Lyonnais sportif, j’arriverai à Leh le 9 juillet et envisage de répéter mon expé de 2019 (superbe aventure terminée par Mentok Kangri à 6250m), à savoir : deux semaines de trek d’acclimatation en autonomie pour monter petit à petit et s’habituer à l’altitude puis un 6000m+ trekable en 5/6 jours avec un guide + cuisto. Avion retour au départ de Leh le 3 août.
Je cherche une ou deux personnes aimant la montagne et l’effort physique pour former un groupe (et rassurer ma compagne) et partager le trek d’acclimatation et-ou les frais et l’expé sommet!
Contactez moi!
Cédric

Juley!

Moi j’étais allé en face du lac, au Chhamser kangri, en 2018.

Questions: pour le Mentok vous étiez encordés avec un guide? Etait-ce le plus haut sommet vu que c’est un longue ligne de crête.
Le permis d’ascension toujours à genre 30euros?

Un beau trek d’acclimatation, sans permis et vers Leh: le Lasermo la, si jamais.

Bonjour Cédric,

Je profite de ton message car je cherche des infos sur le mentok et/ou des 6000 au Ladakh.

Est ce que tu l’avais fait avec une agence? Combien avais tu payé pour l’expé et qu’est ce qui était compris?

Merci beaucoup,

Juley!
Mon but cette année serait bien d’aller au sommet du Chamser ou Lungser… mais apparemment ils sont non autorisés par l’armée!
On verra sur place… Sinon il y a aussi le Nun et le Kun à 7000m, mais a préparer longtemps à l’avance (très cher car permis et liaison officer)…
Pour le Mentok en 2019 (début août, année humide), beaucoup de neige, donc crampons et encordés à 3 (un ami + le guide + moi) pour les 3/4 dernières heures car beaucoup de neige profonde et bien fondante en redescendant. Mais les années sèches, il n’y aurait pas ou peu besoin des crampons…
En 2019, avec un ami on avait randonné en autonomie, sans agence (tout dans le sac et cartes Olizanes), de Chilling jusqu’à Korzok en deux semaines (pas de permis, pas de contrôle…) pour s’acclimater avant de grimper le Mentok avec agence (Wandering Wisdom (le patron Sonam est très pro et marié à une Française), nous avait fourni un guide, un cuisto et un gars en charge de chevaux) en 4 jours. Nourriture + tente + crampons, baudriers, corde compris + retour en minibus à Leh pour 450€ par personne.
Si vous êtes montagnards et récupérez pas mal d’info sur les forums et avec un bon GPS ça peut se tenter sans guide!
Des amateurs pour m’accompagner cet été?

En 2018 j’étais passé à l’agence dont tu causes, par hasard car je logeais à côté.
Oui le Nun ou le Kun c’est bien plus cher car catégorie 7000m aussi, et bien plus technique.
Mentok, Chhamser ou Lungser kangri c’est techniquement mettre un pied devant l’autre.
J’avais été au Chhamser tout seul en taupe, un 1er octobre. Pas grand chose à voir de plus depuis le sommet cependant.

Lovenia,
« En taupe », tu veux dire qu’ils étaient déjà interdits (Lungser et Chamser)?
Je croyais que c’était récent du aux frictions avec Chine pour la frontière proche…
Pas de permis, pas de contrôle? Pas de soucis?
Tu avais loué des crampons à Leh?
Retour à Leh avec le bus mensuel?
Je tenterais bien, même sans agence, si mon acclim’ se passe bien…

En taupe, en scrèd, en furet… incognito quoi.
Comme pour le Kang Yatse II et le Stok Kangri, à partir de la mi-septembre, soit lorsqu’il n’y a plus grand monde.
Je ne pense pas que ces 6600m étaient interdits, la frontière est assez loin à pied, et monter là-haut qu’elle menace?
Jamais eu de contrôle mais au Chhamser j’avais prit une voie un peu différente sur ce gros tas de cailloux.
J’avais mes crampons et le bus de tous les 10 jours Leh-Korzok, puis sortie par le col Parang pour aller au Spiti.

Bah je vais bientot sortir un livre de rando sur l’Himalaya qui cause beaucoup du Ladakh, dont ces trois sommets. Tu me PM et je t’envoie les pages en PDF qui sont prêtes.

Seb, à Lyon aussi, mais pas trop sportif vu la chaleur là!